• inventaire topographique, Dunkerque faubourg
  • enquête thématique régionale, églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
  • patrimoine de la Reconstruction
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Dunkerque
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté urbaine de Dunkerque - Dunkerque-Est
  • Commune Dunkerque
  • Lieu-dit les Glacis
  • Adresse avenue de la Libération
  • Cadastre 2005 XC 5 762

En 1945, l'église Saint-Jean-Baptiste, ancienne chapelle des récollets, n'est pas rouverte au culte. En 1948, une église Sainte-Jeanne-d'Arc, en baraquement, au quartier des Glacis, dessert une nouvelle paroisse provisoire. Bien que partiellement détruite, l'ancien église Saint-Jean-Baptiste est démolie en 1957, décision imposée par les plans d'urbanisme de Théo Leveau. Ainsi, en 1958, la paroisse Sainte-Jeanne-d'Arc prend le nom de Saint-Jean-Baptiste, suite à une ordonnance du cardinal Liénart, évêque de Lille. La nouvelle église est construite en 1961-1962 sous la maîtrise d'ouvrage de l'association diocésaine de Lille, sur les plans de l'architecte Jean Roussel, avec le financement des dommages de guerre. Le nouvel emplacement est choisi en accord avec l'évêché et la commune, au centre du quartier HLM des Glacis. Le clocher d'origine est détruit en 1983 et le nouveau construit en 1987-1988 par les architectes Bruno Roussel, Dominique Bail et Eric Stroobandt.

L'édifice en brique de plan trapézoïdal abrite un unique vaisseau. La couverture métallique est en forme de selle de cheval. Une structure porte-cloche signale l'édifice à l'entrée de la place où il est implanté.

  • Murs
    • brique
    • béton armé
    • appareil mixte
  • Toits
    métal en couverture, matériau synthétique en couverture
  • Plans
    plan massé, plan allongé
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvertures
    • toit à un pan
    • toit bombé
  • Statut de la propriété
    propriété d'une association diocésaine
Date d'enquête 1992 ; Date(s) de rédaction 2005