Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne broderie mécanique Grécourt, puis broderie mécanique et tissage Auguet, puis Prévot

Dossier IA02002820 inclus dans Les établissements industriels de Remicourt réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Grécourt, Auguet
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, magasin industriel, bureau, logement patronal
Dénominations usine de broderie mécanique, tissage
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Lieu-dit : Remicourt
Adresse : 7 à 9 rue Général-Legrand-Girarde , ancienne rue Mont
Cadastre : 2004 AX 1023, 1024, 1025

En 1921, Samuel Grécourt fait édifier cette usine de broderie mécanique, rue du Général Legrand-Girarde alors dénommée rue Mont, en utilisant les indemnités de dommages de guerre qu'il a perçu pour la perte de précédents ateliers installés depuis 1905-1906, rue Jules-Coupé. Pierre Auguet qui lui succède en 1943, fait appel à l'architecte Jules Arduin pour agrandir les ateliers en 1946 (rehaussement d'une partie des ateliers de 1921, et prolongement au nord). A cette occasion, un tissage est adjoint aux ateliers de broderie mécanique. Un bâtiment, probablement à usage de logement (patronal ou de contremaître), est édifié par la suite. Devenue la Société Anonyme des Etablissements P. Auguet dans les années 1950, puis la S.A. Prévot au début des années 1990, l'usine ferme vers 1995-1998. Un projet de reconversion en logements est en cours. L'entreprise, équipée en 1914 de deux métiers à broder à fil continu de 7 mètres du constructeur saint-quentinois F. Schmidt, commandé par un moteur à gaz, dote son nouvel atelier de la rue du Général Legrand-Girarde d'un seul métier à broder automatique de 10 yards, du constructeur suisse Saurer, mû par un moteur électrique. L'usine emploie 20 à 30 salariés dans les années 1960-1970, une quarantaine en 1994.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates 1921, daté par source
1946, daté par source
Auteur(s) Auteur : Arduin Jules Louis, architecte, attribution par source
Personnalité : Grécourt Samuel, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Auguet Pierre, commanditaire, attribution par source

Les ateliers édifiés en 1921 sont en rez-de-chaussée, construits en brique, couverts de sheds en tuile mécanique dont la charpente, en bois, repose sur une rangée intermédiaire de colonnes en fonte. Les bâtiments construits à partir de 1946 (atelier, bureau et logement) se composent d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée et d'un étage carré. La structure en béton armé hourdie de brique de l'atelier et des bureaux est couverte d'une terrasse en béton. Le logement, en maçonnerie de brique, est couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique.

Murs brique
béton
béton armé
Toit tuile mécanique, béton en couverture
Étages sous-sol, 1 étage carré
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série - 1911/1926, [les mêmes matrices sont conservées aux archives départementales : AD Aisne. 4 P 691/2 à 9].

    case n°2547 - Jules Grécourt Foucault
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Copie de la matrice générale des contributions. 1961 - 1967.

  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. 216 - rue Legrand-Girarde. Casier sanitaire.

  • AD Aisne. Série R ; 15 R 1147. Dommages de guerre. Dossier n° 5046 - Samuel Grécourt - Fabricant de broderie - 42 rue Jules-Coupé.

  • AD Aisne. 9409. Industrie - Etudes du Comité d'Etudes et de Liaison Interprofessionnel du Département de l'Aisne - Recensement des industries pour 1960, 1964, 1966 et 1868.

Documents figurés
  • Fabrique de broderies Samuel Grécourt. Papier à en-tête, 14-11-1919 (AD Aisne. Série R ; 15 R 1147. Dossier n° 5046 - Jules Grécourt).

  • Broderies mécaniques Samuel Grécourt. Papier à en-tête, [1920] (AD Aisne. Série R ; 15 R 1147. Dossier n° 5046 - Jules Grécourt).

  • Succession Grécourt - Monsieur Auguet locataire : plan du rez-de-chaussée et coupes. Tirage de plan, 1 : 200, 20,5 x 41,5 cm, 15-12-1945, par Arduin Jules (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. 216 - Rue de Legrand-Girarde - Casiers sanitaires - Dossier n° 253).

  • Monsieur Auguet - Agrandissement des ateliers [sous-sol, rez-de-chaussée et premier étage]. Tirage de plan, 1 : 50, 99 x 66 cm, 30-01-1946, par Arduin Jules (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. 216 - Rue de Legrand-Girarde - Casiers sanitaires - Dossier n° 253).

  • Monsieur Auguet - Agrandissement des ateliers - Coupes et façade sur rue. Tirage de plan, 1 : 50, 89,5 x 65,5 cm, 30-01-1946, par Arduin Jules (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. 216 - Rue de Legrand-Girarde - Casiers sanitaires - Dossier n° 253).

Bibliographie
  • CELEDA. L´industrie du département de l´Aisne au 1er janvier 1977. Saint-Quentin, [1977].

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1983. C.R.C.I., [1983].

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1988. C.R.C.I., 1988.

  • GROUPEMENT DE PROFESSIONNELS DES INDUSTRIES TEXTILES ET DE L'HABILLEMENT DE L'AISNE. Textil'Aisne un tissu de compétences : l'annuaire 94, 1994.

  • Qui fabrique Quoi ? Répertoire des industriels et producteurs de l'Aisne. Saint-Quentin : CCI de l'Aisne, [1972].

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.