Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cadres des deux tableaux représentant l'Éducation de la Vierge et Saint Louis distribuant du pain aux pauvres

Dossier IM02005403 réalisé en 2004

Fiche

Voir

Dénominations cadre
Aire d'étude et canton Soissonnais - Soissons-Sud
Adresse Commune : Soissons
Adresse : Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais , place Cardinal-Binet
Emplacement dans l'édifice revers du mur de façade

Ces deux cadres identiques ont été réalisés à destination de deux tableaux peints en 1784 par le peintre et illustrateur Jacques de Sève (l'un des tableaux est signé et daté), et sont donc contemporains des toiles. Ces œuvres sont réputées provenir de l'église de l'abbaye soissonnaise Saint-Jean-des-Vignes, à laquelle elles ont peut-être été offertes par Louis XVI, ce qu'indiqueraient les deux L affrontés et entrelacés au bas des cadres.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Dates 1784, porte la date
Lieu de provenance Édifice ou site : Picardie, 02, Soissons, église abbatiale Saint-Jean-des-Vignes

Les deux cadres, identiques, sont adaptés à la forme des tableaux : ils adoptent une forme rectangulaire et verticale, avec une moulure supérieure cintrée comportant une échancrure aux extrémités.

Chaque cadre est formé de plusieurs éléments assemblés qui portent un riche décor sculpté. Cette ornementation, traitée dans des reliefs plus ou moins prononcés, est, soit sculptée dans la masse, soit rapportée pour certains éléments. Les deux cadres sont dorés.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures élévation, rectangulaire vertical, cintré
Matériaux bois, en plusieurs éléments, taillé, doré, décor dans la masse, décor rapporté, décor en relief
Précision dimensions

Les mesures des cadres n'ont pu être prises. Néanmoins, les tableaux mesurant approximativement 130 cm de largeur et 163 cm de hauteur à l'ouverture du cadre, on peut en déduire que les moulures latérales et inférieure de chaque cadre avoisinent 12 ou 13 cm d'épaisseur. Les mesures d'un tableau encadré doivent donc approcher 200 cm de hauteur et 155 cm de largeur.

Précision représentations

La moulure supérieure est ornée au centre d'une agrafe combinant des enroulements, une feuille d'acanthe et une superposition de piécettes. De ce motif central, retombe de chaque côté une large guirlande de feuilles de chêne et de glands qui s'enroule autour du cadre, puis est retenue par une patère. Une guirlande de fleurs d'espèces variées s'appuie également sur la bordure supérieure. La moulure inférieure ne comporte que deux rosaces aux extrémités et un cartouche central entre deux palmes. Une frise de fusaroles et de perles longe l'ouverture du cadre.

Inscriptions & marques inscription, monogramme, sculpté, en relief
Précision inscriptions

Le cartouche qui se détache au centre de la moulure inférieure comporte un monogramme constitué de deux L affrontés, sculptés en relief. Il s'agit vraisemblablement du monogramme du roi Louis XVI, suggérant que les tableaux proviennent peut-être d'un don royal.

Précision état de conservation

La dorure semble usée.

Les deux tableaux ont été classés au titre objet le 6 mai 1982 (références : PM02001249 et PM02001250). Néanmoins, seules les toiles sont mentionnées dans le libellé de l'arrêté de protection. Les cadres semblent donc exclus de la protection Monument historique. Si tel est le cas, il s'agit là d'un oubli regrettable, ces cadres étant rehaussés d'un décor de très grande qualité, parmi lequel figurent deux L entrelacés qui suggèrent la possibilité d'un don royal.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • DELORME. Notes sur le mobilier artistique de la cathédrale de Soissons. Bulletin de la Société archéologique, historique et scientifique de Soissons, 3e série, t. 12, 1903-1904, 8e séance, lundi 1er août 1904, p. 265-292.

    p. 267, 269, 286-287.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Riboulleau Christiane - Plouvier Martine