Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Michel

Dossier IA80009895 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • monument aux morts
    • presbytère

Œuvres contenues

Vocables Saint-Michel
Parties constituantes non étudiées monument aux morts, presbytère
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Ailly-le-Haut-Clocher
Adresse Commune : Bussus-Bussuel
Adresse : rue de la Maillère

Les sources conservées aux archives communales indiquent que l'église Saint-Michel est construite par les entrepreneurs Bocquet et Caillet, sur des plans de l'architecte Gieux, d'Abbeville, datés de janvier 1897. La plaque commémorative (illustration) date la construction de 1898-1899.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1897, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gieux, architecte, attribution par source
Auteur : Bocquet, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Caillet, entrepreneur, attribution par source

L'église, orientée sur la voie publique, est implantée en coeur de parcelle, en retrait d'une cour plantée, dans laquelle a été élevé le monument aux morts (fig.5). La parcelle est close par un mur bahut, initialement surmonté d'une grille (déposée) et accessible par un portail. L'église, de plan allongé à vaisseau unique, est construite en brique et couverte d'ardoises et de zinc (sacristie). De style néogothique, elle présente un chevet à pans coupés et des pignons découverts.

La chapelle des fonts se situe dans l'angle sud-est de l´église. Le choeur est matérialisé par un emmarchement et délimité par une clôture partiellement démontée (conservée dans la tribune). Le sanctuaire est plus étroit que la nef. Deux autels latéraux sont disposés dans le choeur, contre le mur nord, à l'est et à l'ouest de la nef. La sacristie, élevée dans le prolongement du sanctuaire, est accessible par une porte située derrière le maître-autel.

Inscription concernant le commanditaire, les auteurs et les donateurs (entrée de l'église) : CETTE EGLISE FUT BATIEE EN 1898-99 / PAR MM. GIEUX ARCHITECTE / Bocquet et Caillet entrepreneurs / aux frais de la commune / et ornée / par les libéralités de généraux bienfaiteurs / étant / M. COACHE député / VILLEMANT conseiller général / OGER conseiller d'arrondissement / BRAILLY Ernest maire / DELGOVE Adolphe adjoint / PRUVOT Alfred curé / LEBRUN Joseph / HERME Elisée / MARTIN Denis / BELLARD Stanislas / JOURDAIN Arthur / BELLARD Adrien / BATRELLE Pierre / BRAILLY Oswald / conseillers municipaux.

Murs brique
Toit ardoise, zinc en couverture
Étages 1 vaisseau
Typologies style néogothique

C'est la première église du village, qui dépendait initialement de la paroisse de Yaucourt-Bussus. L'ancienne église Saint-Michel, qui desservait les villages de Yaucourt et de Bussus, s'élevait dans le cimetière situé à mi-chemin entre les deux villages.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Bussus-Bussuel. Archives communales non cotées.

Documents figurés
  • Arrondissement d'Abbeville. Canton d'Ailly-le-Haut-Clocher. Commune de Bussus-Bussuel. Projet de construction d'une église (plan, élévation, élévation latérale, coupe transversale). Gieux architecte, 31 janvier 1897 (AC Bussus-Bussuel).

  • Eglise de Bussus (canton d'Ailly-le-Haut-Clocher), début XXe siècle (AD Somme ; 35Fi912).

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.