Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Enclos funéraire de la famille Deflesselle

Dossier IA80005825 inclus dans Plaine E réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille Deflesselle
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations enclos funéraire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 13 plaine E Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juillet 1833, par Jean-Baptiste Deflesselle, domicilié à Amiens, 35 rue Saint-Leu. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Boulanger, domicilié à Amiens, 2 rue Boucher-de-Perthes, a réalisé des travaux en 1914. La stèle cintrée droite porte la signature de l'entrepreneur H. Lamolet.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1914, daté par source
Auteur(s) Auteur : Boulanger Abel,
Abel Boulanger

Entrepreneur. rue Boucher-de-Pertes (1914).

Devient Boulanger frères vers 1917.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres, dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet,
entreprise de monuments funèbres Lamolet - St-Maurice , dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature

Cette concession en bordure d'allée est délimitée par une grille en fonte et fer forgé, à portillon antérieur central, fixée sur un mur-bahut en briques appareillé de pierre de taille en calcaire. Le sol est recouvert de gravillons et la dalle fermant l'entrée du caveau est en calcaire. Elle contient quatre monuments. Au centre se dresse un pilier à corniche moulurée en calcaire, surmonté d'un couronnement cintré à volutes et agrémenté sur chacune de ses faces d'une table en marbre. La face antérieure du couronnement est également ornée d'une tablette cintrée en marbre portant le nom du destinataire. Une petite stèle-épitaphe en marbre est déposée au pied de ce monument et deux stèles cintrées en calcaire s'élèvent de part et d'autre de la concession. Deux porte-couronne mortuaires en fer forgé, vitrés et ornés d'éléments décoratifs en zinc, sont fixés à gauche sur la grille de clôture, encadrant la stèle cintrée.

Inscriptions :

Dates des décès (cippe, face antérieure) : 1833 ; 1848 / (face gauche) 1862 ; 1957 ; 1962 / (face postérieure) [muet] / (face droite) 1902 ; 1914 ; 1956. Dates des décès (stèle funéraire gauche) : 1874 ; 1893 ; 1895. Dates des décès (stèle funéraire droite) : 1863 ; 1867.

Épitaphe (cippe) : Marie Anne Antoinette / JOSSE / épouse de Mr Jean-B[aptis]te / DEFLESSELLE / propriétaire / et ancien m[archan]d de fer / en cette ville, décédée / à Amiens le 11 juillet 1833 / - / Louis Jean-Baptiste / Florimond / DEFLESSELLE / propriétaire / décédé à Paris le 5 mai 1862 / âgé de 67 ans.

Épitaphe (stèle cintrée gauche) : Stanislas Hyacinthe / DEFLESSELLE / propriétaire / décédé le 11 avril 1874 / à l'âge de 73 ans et 9 mois / - / Louis Albert / DEFLESSELLE / propriétaire / décédé le 22 9bre 1893 / à l'âge de 64 ans et 8 mois.

Épitaphe (stèle cintrée droite) : Joachim / DEFLESSELLE / propriétaire / décédé le 28 juillet 1863 / à l'âge de 67 et 4 mois.

Inscription concernant le destinataire (pilier à corniche, fronton cintré, face antérieure) : Famille Deflesselle.

Signature (stèle cintrée droite) : H. Lamolet.

Murs calcaire
marbre
brique
fonte
fer
Typologies composition hétérogène à tombeau principal, cippe, stèle funéraire cintrée
Techniques fonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon est surmonté d'une croix rayonante à volutes feuillagées. La face postérieure du couronnement du pilier, dont les volutes sont gravées de fleurs, est sculptée d'une faux entrecroisée d'une branche de cyprès. La partie supérieure des deux stèles cintrées est gravée d'une couronne d'immortelles. Celle de gauche était initialement surmontée d'un élément (aujourd'hui disparu) alors que celle de droite conserve sa croix latine.

Cette concession conserve sa grille en fonte et fer forgé et contient trois monuments. Le plus ancien est le cippe en calcaire, placé au centre de la concession et réalisé vers 1833, date d'acquisition de la concession et du décès de l'épouse du marchand de fers Jean-Baptiste Deflesselle. Les deux stèles cintrées en calcaire s'élevant en vis-à-vis sont quasiment identiques et présentent une disposition symétrique. Celle de gauche a probablement été élevée vers 1874, date du décès de Stanislas Hyacinthe Deflesselle, et celle de droite, signée par l'entrepreneur H. Lamolet, vers 1863, date du décès de Joachim Deflesselle. L'entrepreneur amiénois Boulanger a réalisé des travaux en 1914.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/11. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1913-1917).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.