Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble à boutique, dit Christiane

Dossier IA80001788 inclus dans La station balnéaire de Quend-Plage réalisé en 2002

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • garage
    • boutique
Appellations Christiane
Parties constituantes non étudiées cour, garage, boutique
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Rue
Adresse Commune : Quend
Lieu-dit : Quend-Plage
Adresse : 66 avenue Adeobat-Vasseur , rue de Boulogne
Cadastre : 1991 XB 46

Immeuble à logements avec boutique dit Christiane construit vers 1937 (tradition orale) par Adolphe Leclercq (signature), architecte à Fort-Mahon-Plage, et les frères Ringot (signature), entrepreneurs à Wimereux-Wimille (Pas-de-Calais), pour la famille Marquet, épiciers à Corbie (Somme). A l'origine, la fenêtre au rez-de-chaussée du pan coupé était une porte d'accès à la boutique (témoignage oral).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1937, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : Leclercq Adolphe, architecte, signature
Auteur : Ringot Frères, entrepreneur, signature

Edifice élevé en angle de rue, le long de l'avenue principale de la station balnéaire. Un garage est accolé à la construction, à l'aplomb de la rue de Boulogne. Construction dont le gros-oeuvre, vraisemblablement en brique, est recouvert d'un crépi peint en blanc. Une partie de la façade postérieure est recouverte d'un essentage de matériau synthétique. Le toit, en tuile mécanique, est couvert à longs-pans brisés et pignon latéral droit couvert du fait de la mitoyenneté. Largement débordant, le toit est symboliquement soutenu par des aisseliers en menuiserie. Un bandeau en relief marque la séparation des niveaux. Côté avenue, un balcon en ciment devance une baie de l'étage-carré. L'immeuble possédait deux boutiques au rez-de-chaussée (tradition orale). L'une, à usage d'épicerie, occupait l'angle. La seconde, un salon de coiffure, était accessible par la travée de droite donnant sur l'avenue. L'accès aux logements situés à l'étage se faisaient par la porte surmontée de l'appellation 'Christiane'.

Murs brique
crépi
essentage de matériau synthétique
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
pignon couvert
pignon découvert

Edifice sélectionné en raison de la signature portée, du style régionaliste affiché et de la typologie (immeuble de rapport avec boutiques).

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.