Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les cimetières du Val de Nièvre [dossier thématique]

Dossier IA80009789 réalisé en 2010

Fiche

Voir

Au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime, les cimetières sont établis autour des églises paroissiales dont ils partagent l'enclos consacré autour de la croix de cimetière. Certains personnages importants, clercs ou nobles, disposent d'une sépulture à l'intérieur même des églises (inhumation ad sanctos).

Le décret du 23 prairial an 12 (11 juin 1804), qui interdit l'inhumation dans les lieux de cultes et oblige le transfert des cimetières à l'extérieur des agglomérations, n'est pas appliqué dans les faits avant la seconde moitié du 19e siècle, et concerne principalement les cimetières qui, devenus trop étroits, ne peuvent plus s'étendre. Certaines communes ont procédé au transfert de l'ensemble du cimetière, laissant inoccupé l'espace autour de l'église, comme à Pernois, Saint-Ouen et Ville-le-Marclet. D'autres ont conservé leur cimetière ancien, et créé un autre cimetière pour accueillir les nouvelles sépultures, comme à Bouchon ou à L'Étoile. La commune d'Havernas a profité de la reconstruction de l'église, en 1872, pour transférer le cimetière en contrebas du village. Des circonstances comparables, ainsi que l'essor démographique, ont présidé en 1872 à l'aménagement d'un nouveau cimetière à Flixecourt, et en 1891 à Beauval sur les plans de l'architecte Anatole Bienaimé. Malgré la reconstruction de l'église, l'ancien cimetière de Bettencourt-Saint-Ouen a été maintenu autour de l'édifice, et a été déplacé seulement en 1927.

Toutefois, un certain nombre de cimetières paroissiaux sont restés au même emplacement, parce qu'ils disposaient d'un espace suffisant, comme à Franqueville, Fransu, Ribeaucourt et Surcamps. Situé en limite d'agglomération, le cimetière de Canaples a pu s'étendre. L'ancienne église abbatiale de Berteaucourt-les-Dames, devenue église paroissiale au 19e siècle, a été complétée d'un cimetière à cette époque. À l'inverse, les cimetières de Saint-Léger-lès-Domart et de Vauchelles-lès-Domart ont conservé leur emplacement après la destruction de l'église paroissiale qu'ils entouraient et sa reconstruction sur un autre site.

Aires d'études Grand Amiénois
Dénominations cimetière
Période(s) Principale : 12e siècle, 19e siècle, 20e siècle
Décompte des œuvres repérés 21
étudiés 13

Références documentaires

Documents figurés
  • Berteaucourt-les-Dames. Eglise. Héliogravure de P. Dujardin, in La Picardie historique et monumentale, t. V, vol. 2, pl. h.t.

  • Bettencourt-Saint-Ouen (Somme). L'église, carte postale, cliché R. Lelong à Saint-Fuscien, édition Lognon-Philogène à Bettencourt-Saint-Ouen, début du 20e siècle (coll. part.).

  • Eglise de Vauchelles-lès-Domart, aquarelle sur papier par Oswald Macqueron, 25 février 1868 (BM Abbeville, collection Macqueron ; Dom. 72).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric