Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, dite Rip

Dossier IA80001361 inclus dans Lotissement communal 7 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Appellations Rip
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 62 esplanade du Général-Leclerc , ancienne esplanade de la Plage
Cadastre : 1982 AE 522

Maison dite Rip construite après 1894, date de création du lotissement, par Jules Dupont (signature), architecte à Mers-les-Bains. Edifice élevé sur une partie du lot numéro 32. A l'origine, les briques n'étaient pas peintes, et laissaient voir des assises alternées de briques rouges et blanches. L'ancien perron ou terrasse était en bois et non en ciment. Les plans de la villa ont été publiés vers 1910 dans le recueil d'architecture 'Villas et cottages des bords de la mer'.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Dupont Jules,
Jules Dupont (1855 - )

Architecte né au Mans en 1855, mentionné à Mers-les-Bains sur la liste électorale de 1910.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, signature

Edifice établi en front de mer, en mitoyenneté, et sur la totalité de la parcelle. Le gros-oeuvre, en brique, est recouvert d'un badigeon et le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans brisés, et pignons couverts du fait de la mitoyenneté. L'élévation présente une travée, composée de baies jumelées : une des deux portes-fenêtres du rez-de-chaussée assure l'entrée dans le logis. La façade est animée par un bow-window en surplomb surmonté d'un balcon, la composition étant chapeautée par un arc en anse de panier placé au dessus des baies supérieures Une corniche en briques court le long du faîte du mur gouttereau. L'édifice est surélevé par un sous-sol semi-enterré accessible en façade. Ce dernier présente un sol couvert de carreaux de terre cuite. Le rez-de-chaussée surélevé présente des pièces de réception et une cuisine, corps de bâtiment en rez-de-chaussée, construit en extension. Les étages comprennent les chambres et les water-closet sont aménagés aux repos de l'escalier.

Murs brique
badigeon
Toit ardoise, zinc en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
pignon couvert
Techniques céramique
maçonnerie
Précision représentations

Utilisation de briques émaillées aux encadrements des baies. A l'origine, la façade présentait une polychromie due à l'emploi alterné de briques de couleur rouge et ocre.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • 1 : La Falaise-La Bresle, 2 : Francillon-L'Aiglon, 3 : Rip, photographie noir et blanc, d'après Auguste Castelin, Fernand Ratier, et Jules Dupont architectes. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 48
  • Villa Rip à Mers-les-Bains, plan du premier étage, d'après Jules Dupont architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 50
Bibliographie
  • DUBRULLE, Pierre et Monique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains. Eléments historiques sur l'architecture balnéaire à la veille de la Première Guerre mondiale à Mers. Rapport dactylographié, Ministère de l'Equipement, de l'Aménagement du territoire et des Transports, Direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, avril-mai 1987.

    [n.p.]
  • Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 48 et 50
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.