Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux morts de Chavignon

Dossier IA02001727 inclus dans Le village de Chavignon réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Soissonnais - Vailly-sur-Aisne
Adresse Commune : Chavignon
Adresse : place du Chanoine-Raoul-Debois
Cadastre : 1984 B 367

La commune d'Haïphong, marraine de Chavignon, offrit à sa filleule en juin 1931 une somme de 1000 francs en vue de l'érection de son monument aux morts, également financée grâce à une souscription lancée auprès des habitants du village, le complément étant à la charge de la commune. Exécuté à la demande des sections d´anciens combattants de Chavignon par Ravert, marbrier à Pinon, qui fournit la pierre et réalisa les inscriptions, et Henri Albert Lagriffoul, sculpteur à Paris, qui effectua la sculpture des deux grands motifs, le monument aux morts fut inauguré le 1er octobre 1933. Les travaux de maçonnerie du soubassement furent assurés par Albert Lanthony, entrepreneur local. Le monument est également dédié aux victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1933, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Ravert, marbrier, signature
Auteur : Lagriffoul Henri Albert, sculpteur, signature

Douze bornes reliées par une chaîne métallique encerclent le monument de forme parallélépipédique, se déployant en hauteur. Les deux bas-reliefs, flanquant une feuille métallique sur laquelle est établie la liste des victimes de Chavignon tombées au cours des deux guerres mondiales, présentent d'un côté un soldat antique muni d´un glaive et de l'autre, une femme portant son enfant ainsi qu´une gerbe de blé. Une plaque commémorative, placée sur le côté droit du monument, couronnée des armes de la ville, porte l'inscription suivante : "le 23 octobre 1917 / le 4e Régiment mixte / zouaves et tirailleurs / a eu l'honneur et la gloire / de reprendre à l'ennemi / le village de Chavignon". L'édifice porte la signature de son auteur : «Lagriffoul».

Murs pierre
métal
Techniques maçonnerie
sculpture
Représentations femme

Cet édifice compte parmi les rares monuments aux morts du Chemin des Dames ayant fait l'objet d'une recherche stylistique.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • MARIVAL, Guy. Au secours de l'Aisne, les communes marraines et leurs filleules après la guerre 1914-1918. Graines d'Histoire. N°8, Hiver 1999/2000.

    p. 24
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Aisne (c) Département de l'Aisne ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Guérin Inès