Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Peinture monumentale du choeur : Saint Martin en gloire bénissant le village de Bettencourt-Saint-Ouen

Dossier IM80001613 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Dénominations peinture monumentale
Titres Saint Martin en gloire bénissant le village de Bettencourt-Saint-Ouen
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Picquigny
Adresse Commune : Bettencourt-Saint-Ouen
Adresse : Eglise paroissiale Saint-Martin , rue de l' Eglise
Emplacement dans l'édifice choeur

Lorsque la construction de l'église est achevée en février 1850, on mentionne en conseil municipal « quelques peintures dans le sanctuaire » qui ont coûté la somme de 300 francs, mais sans citer d'auteur.

La partie inférieure de la composition donne une image précieuse du village et de l'église au milieu du 19e siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1850, daté par source

L'ensemble du chœur est revêtu de peinture murale : les parois, d'un décor d'architecture feinte, et le cul-de-four, de la scène figurée.

Catégories peinture murale
Matériaux enduit, support, technique mixte
Précision dimensions

Dimensions approximatives du mur : h = 6 ; l = 15. Dimensions approximatives du cul-de-four : h = 4 ; l = 15.

Précision représentations

Le mur du chœur est orné d'un décor d'architecture avec pilastres et tables, surmonté d'une balustrade feinte qui le sépare du cul-de-four où apparaît saint Martin, figuré en évêque dans une gloire peuplée d'anges, bénissant le village représenté en partie inférieure.

Inscriptions & marques inscription concernant une restauration, peint, sur l'oeuvre, français
Précision inscriptions

Sur la base de la balustrade, à l'extrême gauche, est peinte l'inscription : Restauré en juin 1934 par/De Sanctis.

États conservations altération ponctuelle
altération de l'épaisseur de la matière
Précision état de conservation

La préparation et la couche picturale ont subi des pertes ponctuelles, en partie comblées par un mastic.

Le décor d'architecture feinte se situe dans la tradition classique et néo-classique. En revanche, le ciel délimité par la balustrade, sur lequel se détache la nuée peuplée d'anges et entourée d'une gloire avec le saint protecteur de la paroisse, est une allusion directe aux plafonds et aux voûtes baroques des 17e et 18e siècles.

La peinture du cul-de-four est protégée.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 1981/05/11

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 709. Bettencourt-Saint-Ouen. Administration communale, avant 1869.

Bibliographie
  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région PICARDIE. Le Val de Nièvre, un territoire à l'épreuve de l'industrie. Réd. Frédéric Fournis, Bertrand Fournier, et al. ; photogr. Marie-Laure Monnehay-Vulliet, Thierry Lefébure. Lyon : Lieux Dits, 2013. (Images du patrimoine ; 278).

    p. 51
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric