Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tableau-reliquaire des saints apôtres Pierre, Paul, Jacques et Matthieu

Dossier IM80000286 réalisé en 1998

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression

Voir

Dénominations tableau-reliquaire
Appellations des saints apôtres Pierre, Paul, Jacques et Matthieu
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Villers-Bocage
Adresse Commune : Talmas
Adresse : Eglise paroissiale Saint-Aubin
Emplacement dans l'édifice sacristie

Intéressant vestige de la dévotion du 19e siècle, ce tableau reliquaire fut sans doute exécuté dans un couvent de femmes. Dans le canton de Villers-Bocage, cet objet est à comparer avec deux autres tableaux reliquaires en enroulis conservés dans l'église de Fréchencourt.

Période(s) Principale : 19e siècle

Le tableau reliquaire se compose d'un décor en relief à base de papier (et de papier mâché ?) rapporté sur un fond de soie blanche sergée. L'Enfant Jésus au centre de la composition est probablement un biscuit. Le reste du décor est constitué d'enroulis de papier doré sur la tranche. Les quatre coins sont occupés par des reliques des saints apôtres Pierre, Paul, Jacques et Matthieu, identifiés sur les bolducs. L'ensemble est placé sous verre, avec un cadre de bois peint en noir. Au revers, cachet d'authentification en cire et papier imprimé à rayures. Le cadre était suspendu par un anneau en tissu fixé au revers, aujourd'hui cassé.

Catégories sculpture
Structures plan, rectangulaire vertical
Matériaux papier, découpé, doré
soie, sergé
Précision dimensions

Dimensions totales : h = 21 ; la = 16,5 ; pr = 3,5.

Iconographies figure biblique, Enfant Jésus, instrument de la Passion, autel, coeur, coquille Saint Jacques
ornement, à fleur, angelot
Précision représentations

Au centre du cadre est représenté sous un arc l'Enfant Jésus tenant la couronne d'épines. Il est debout sur un autel décoré de coquilles Saint-Jacques et d'un Sacré-Coeur. Il est entouré d'un décor de fleurs et d'angelots.

Précision état de conservation

Début de moisissure lors de l'enquête.

En 2013, Denise Péricard-Méa a signalé que le reliquaire était en grand danger : la boîte risque de se détacher du cadre tant elle est humide et moisie.

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Platerier Sandrine - Förstel Judith - Péricard-Méa Denise