Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) du Clergé du Diocèse d'Amiens

Dossier IA80005796 inclus dans Plaine G réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de prêtre
Appellations Clergé du Diocèse d'Amiens
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 83 plaine G Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juin 1860, par Louis François Solente, curé de Saint-Germain, domicilié à Amiens, rue Basse Saint-Germain, le baron De Morgan Thomas, président du Conseil de fabrique de Saint-Germain, domicilié à Amiens, rue de Condé, Alexandre Séraphin Lambert, imprimeur et trésorier dudit Conseil, domicilié à Amiens, rue des Vergeaux, Eugène Deboffe, propriétaire, domicilié à Amiens, rue de Metz, Edouard Fleury, teinturier, domicilié à Amiens, Ile Saint-Germain, Jean-Baptiste Pécourt, propriétaire, domicilié à Amiens, rue au Lin, Jean-Baptiste Gaffet, domicilié à Amiens, rue des Sœurs Grises, ces quatre derniers étant membres du Conseil de fabrique de la paroisse Saint-Germain.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée sur ses quatre côtés par une grille en fonte peinte à portillon antérieur central (disparu), fixée sur un mur-bahut en calcaire. Le sol est recouvert de gravillons. Elle contient une stèle néogothique en calcaire, dont la partie supérieure est en forme de gâble. La partie centrale ainsi que la base du tombeau sont agrémentées d'une table en granite poli.

Inscriptions :

Dates des décès : 1854 ; 1999 ; 2000 ; 2001 ; 2001 ; 2001.

Inscription concernant le destinataire (base) : Clergé du Diocèse d'Amiens.

Murs calcaire
granite
fonte
Typologies stèle funéraire architecturée, style néogothique
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées.

La partie supérieure de la stèle, en forme de gâble, est agrémentée d'un quadrilobe en relief et d'un décor végétal (acanthe) dans le style néogothique et est gravée d'une croix latine rayonnante.

Cette concession, acquise par les membres du Conseil de fabrique en 1860, était destinée à l'inhumation des curés de la paroisse Saint-Germain d'Amiens. Elle conserve sa clôture et contient une stèle néogothique en calcaire, sans doute réalisée entre 1854 (date de la première inhumation) et 1860 (date d'acquisition de la concession).

Longtemps resté inactive (unique inhumation en 1854), la concession a de nouveau été utilisée à partir de 1999 par le Clergé du Diocèse d'Amiens, afin d'y inhumer ses prêtres. Le monument a alors subi quelques remaniements (table en granite poli).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.