Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien magasin coopératif Saint Frères, dit Prévoyance de Beauval
    Ancien magasin coopératif Saint Frères, dit Prévoyance de Beauval Beauval - - 61 rue Armand-Devillers - en ville - Cadastre : 1989 AA 318 à 326
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Historique :
    location pour la somme de 2400 francs / an. Le même modèle a été construit dans les communes de Flixecourt
    Observation :
    du patrimoine industriel de la Somme, enrichi et mis à jour en 2013 dans le cadre d'une opération
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série P ; 3 P 71/14. Beauval, matrice des propriétés bâties, f°523-713 (1911-1937). Plan au sol de la prévoyance de Beauval, tirage au bleu, 13 juillet 1910 (AD Somme ; 10 Fi 26).
    Illustration :
    Plan au sol de la Prévoyance, 1910 (AD Somme ; 10 Fi 26). IVR22_20128005276NUCA
  • Ensemble de quatre cités ouvrières Saint Frères : cité des Avesnes, cité de Doullens, cité de la Gare et cité Quenot
    Ensemble de quatre cités ouvrières Saint Frères : cité des Avesnes, cité de Doullens, cité de la Gare et cité Quenot Beauval - - 3 à 16 rue de la Gare 3 à 59 route de Doullens 1 à 52 chemin des Avesnes 1 à 14 rue Quenot - en ville - Cadastre : 1989 AA 128 à 147 Cité ouvrière de la Gare (rue de la Gare) 1989 AA 256 à 285 cité ouvrière de Doullens (route de Doullens) 1989 AA 35 à 61 ; 63 à 76 ; 80 à 98 ; 100 à 117 Cité ouvrière des Avesnes (chemin des Avesnes) 1989 AL 19 à 28 et 34 à 43 Cité ouvrière Quenot (rue Quenot)
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Historique :
    Saint Frères dans le département de la Somme pour loger son personnel. A la fermeture de l'usine, les
    Observation :
    Dossier établi en 1986 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme, enrichi
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; 6 M 71. Beauval, recensement de population, 1906. Beauval (Somme). La cité de Doullens, carte postale, vers 1910 (coll. part.). p. 220. LEFEBVRE, François. Une famille d'industriels dans le département de la Somme de 1857 à la
  • Ancienne usine de phosphates Hordequin, puis de la Compagnie Française des Phosphates
    Ancienne usine de phosphates Hordequin, puis de la Compagnie Française des Phosphates Beauval - 41 Route Nationale - en ville - Cadastre : 1982 AD 32 et 122 1982 ZK 7, 8, 10, 14, 16, 18, 20, 47, 97, 98, 115, 119, 123
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    Dossier établi en 1986 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme, enrichi
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série M ; M 96855. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur. Beauval (Somme). Extraction de phosphates, carte postale, [début 20e siècle] (coll. part.). [Carrière de phosphate] C. Candelier, phosphatier à Beauval (Somme), carte postale, Raoul (phot Beauval (Somme). La Carrière de l'Usine des Phosphates, carte postale, [début 20e siècle] (coll Beauval (Somme). L'usine à phosphates, carte postale noir et blanc, [vers 1910] (coll. part.).
  • Ancienne usine textile (filature et tissage de jute) Saint Frères, puis Boussac Saint Frères, à Beauval (vestiges)
    Ancienne usine textile (filature et tissage de jute) Saint Frères, puis Boussac Saint Frères, à Beauval (vestiges) Beauval - 26 rue Armand-Devillers - en ville - Cadastre : 2012 AA 122 à 124
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Observation :
    en 1986 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme, enrichi et mis à jour en
    Référence documentaire :
    AD Somme. Série J ; 68 J 11. Fonds de l'entreprise Saint Frères, métier à tisser circulaire, exposé 99 M 96852. Fabrique de lin et de jute Saint Frères, 1897 AD Somme. Série M ; 99 M 96852. Fabrique AD Somme. Série M ; 99 M 96855. Beauval, filature et tissage de jute Saint Frères, 1900. AD Somme. Série M ; 99 M 96857/1. Beauval, filature et tissage Saint-Frères, 1902. AD Somme. Série M ; 99 M 96859. Beauval, filature de jute Saint-Frères, 1905. . AD Somme. Série W ; 71 W 143. Archives de la direction des dommages de guerre du MRU, Beauval, Saint Demay frères. Capacité 7200 mètres cubes, construit à l'usine de Beauval (Somme) sur mauvais sol, carte
  • Ensemble de quatre maisons de cadres de l'usine Saint Frères à Beauval
    Ensemble de quatre maisons de cadres de l'usine Saint Frères à Beauval Beauval - - 2-6 chemin de Huleux 6 route de Doullens - en ville - Cadastre : 1989 AA 11 à 13 et 18
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
  • L'ensemble industriel textile Saint Frères
    L'ensemble industriel textile Saint Frères Beauval - en village
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel Somme
    Référence documentaire :
    AN. Série F 12 ; F12/4540 : Commerce et industrie, situation industrielle de la Somme, 1868-1887. AD Somme. Série J ; 68 J 10. Fonds de l'entreprise Saint Frères, métier à tisser circulaire AD Somme. Série J ; 68 J 11. Fonds de l'entreprise Saint Frères, métier à tisser circulaire, exposé , dessin à l'encre sur calque, après 1883 (AD Somme ; 10 Fi 2). GROUSET, Jean-François. 1857-1936. La Nièvre, vallée Saint Frères. Textes et documents sur la Somme . Revue du Service éducatif des Archives départementales de la Somme, n° 75, octobre 2003. Amiens : CRDP LEFEBVRE, François. Une famille d'industriels dans le département de la Somme de 1857 à la veille
    Annexe :
    département de la Somme de 1857 à la veille de la Seconde Guerre mondiale : Les Saint. t. I. p. 565).
    Texte libre :
    -Somme (Somme). La guerre de Crimée (1854-1855) puis la guerre de Sécession (1860-1865), qui contribuent à sacs et la confection de sacs, et misent sur le succès de cette nouvelle fibre. La Somme, grâce à d'Hangest-sur-Somme, située sur la ligne Amiens-Boulogne. Elle a été prolongée après la création des usines retrait de François-Xavier Saint en 1872. Jean-Baptiste Saint est chargé des usines de la Somme et de la -Corps-Saints. Dans un deuxième temps, l'industrie Saint Frères s'étend en aval de la vallée de la Somme , sur des sites bien desservis par le canal de la Somme et la ligne ferroviaire Amiens-Boulogne de la Somme (Flixecourt, Harondel, Saint-Ouen, les Moulins-Bleus, Pont-Remy, Gamaches, Abbeville devient directeur de tous les établissements de la Somme (onze usines, à l'exception de Gamaches) au décès universelle de 1900 à Paris. En 1911, l'entreprise compte dix-sept usines, dont treize dans la Somme, une dans 000 ouvriers dont 9 000 dans la Somme, où elle concentre 30 % de la force motrice des filatures et
    Illustration :
    ) reliées par la voie ferrée industrielle, après 1883 (AD Somme ; 10 Fi 2). IVR22_20088000062NUCA Présentation du métier à tisser circulaire à l'exposition internationale de Lille, 1951 (AD Somme
1