Dossier d’œuvre architecture IA00127928 | Réalisé par
  • inventaire topographique, ville de Château-Thierry
Pont Saint-Nicolas
Œuvre étudiée

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération de la Région de Château-Thierry
  • Hydrographies la Marne
  • Commune Château-Thierry
  • Adresse rue Carnot

L'actuel pont de Château-Thierry est au moins le quatrième, après celui construit par les comtes de Champagne au 12e ou 13e siècle, et qui depuis 1336 portait sur sa dernière arche du côté du faubourg une chapelle dévolue aux mariniers et consacrée à Saint-Nicolas. Ce pont fit l'objet d'importants travaux plutôt que d'une reconstruction dans la première moitié du 16e siècle. Une vue en élévation datée 1625 montre que les trois premières arches, sur un total de neuf, étaient couvertes de maisons, et la 6e par un moulin. A cause des difficultés de navigation, un nouveau pont réduit à trois arches fut projeté dans les années 1760 sur les plans de l'ingénieur Perronet. Seule la première arche fut réalisée en 1767 sous les ordres de l'ingénieur Mauricet. Les deux autres arches ne furent achevées qu'en 1788, après l'écroulement en 1770 de la chapelle Saint-Nicolas. En 1814, l'arche centrale fut détruite lors de la campagne de France et reconstruite à l'identique. Le pont fut dynamité en 1918 et reconstruit en béton armé par la Société des Grands Travaux en Béton Armé et inauguré le 21 juin 1925. A l'instigation du Comité Américain des Régions Dévastées de la France, l'architecte Charles Letrosne fournit en 1919 des plans pour un nouveau pont, trop monumental, et qui ne fut pas construit. Le pont fut à nouveau détruit en 1940 et remplacé par le pont actuel orné à son débouché nord de deux statues de divinités fluviales signées D. Gelin 1952

Le pont actuel est en béton armé, ainsi que celui construit dans l'entre deux guerres ; les précédents étaient en calcaire

  • Murs
    • béton
    • calcaire
    • béton armé
  • Statut de la propriété
    propriété publique
  • Référence Patriarche
    il n'y a que des plans

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Date d'enquête 1993 ; Date(s) de rédaction 1994
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Articulation des dossiers