Dossier d’œuvre architecture IA02002952 | Réalisé par ;
Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine industriel, la communauté d'agglomération de Saint-Quentin
Ancienne broderie mécanique Carré, puis broderie mécanique et tissage de laine Cogne, puis cité ouvrière et confection Alliot Eliane Confection
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
  • Commune Saint-Quentin
  • Lieu-dit quartier Saint-Jean
  • Adresse 41 à 41 bis rue du Calixte-Souplet
  • Cadastre 2006 AO 63 à 74, 456
  • Dénominations
    usine de broderie mécanique, tissage, cité ouvrière
  • Précision dénomination
    tissage de laine
  • Appellations
    Carré, Cogne, Alliot
  • Parties constituantes non étudiées
    atelier de fabrication, entrepôt industriel, bureau, boutique, logement d'ouvriers

En 1876, Edmond Carré créé sur ce site une usine de broderie mécanique, reprise vers 1890 par Edouard Cogne, qui y ajoute un petit atelier de tissage de laine (E. Carré reste propriétaire de l'usine). Des magasins industriels et des bureaux sont construits en 1893. Le site est acquis par MM. Albert Israël et Paul Dubois dans l'intention d'y d'édifier une cité ouvrière de 38 logements. Seuls dix sont réalisés en 1925, entraînant néanmoins la suppression partielle des anciens ateliers. Au cours des années 1960, ces derniers sont occupés par une petite usine de confection féminine, Alliot Eliane Confection. Le site est actuellement désaffecté. L'usine de broderie mécanique compte de 10 métiers à broder en 1877, 20 dans les années 1880-1890, 34 en 1901. Le tissage de laine est équipé de 16 métiers mécaniques en 1891, puis seulement d'une dizaine en 1895-1901. L'usine de confection emploie une quarantaine de salariés en 1967.

Les ateliers subsistants en rez-de-chaussée sont construits en brique, et couverts de sheds, portés par des profilés métalliques sur colonnes de fonte. Ils sont fermés côté cour par une structure poteau-poutre en béton armé à remplissage de parpaings datant probablement des années 1960. La cour est accessible par un petit bâtiment à passage avec deux boutiques à devantures en bois. Le bâtiment à un étage carré, sur caves, couvert d'un toit à longs pans contient deux boutiques (désaffectées) à devantures en bois. Au nord de la cour, s'élève un petit immeuble à logements remanié qui comprenait initialement dix entités d'habitation. Le bâtiment en brique, à étage carré est couvert de fibrociment.

  • Murs
    • brique
    • béton (incertitude)
    • béton armé
    • parpaing de béton
  • Toits
    ciment amiante en couverture
  • Étages
    sous-sol, 1 étage carré
  • Couvertures
    • shed
    • toit à longs pans
    • toit à un pan
  • État de conservation
    établissement industriel désaffecté
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Edouard Cogne acquiert parallèlement une autre usine de broderie mécanique, plus importante, située à quelques centaines de mètres, à l'emplacement de l'actuel stade P. Roth, boulevard Richelieu. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, cet industriel s'associe à Henri Graff pour fonder un nouvel établissement, route de Cambrai (actuelle rue du Président J.-F. Kennedy), et abandonne les ateliers de la rue Calixte-Souplet.

Documents d'archives

  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 12. Conseil des Prudhommes - Liste des électeurs : patrons et ouvriers, 1883 à 1886.

    Edmond Carré - né le 04-08-1834 - Fabricant de broderie depuis 1876 ; Edouard Cogne - né le 15-07-1854 - Fabricant de lingerie depuis 1879
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 16 et 17. Conseil des Prudhommes - Listes électorales : Patrons, 1908 à 1927.

    Edouard Cogne - 1908 à 1913
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 24 à 93. Matrices des contributions personnelles et des patentes. 1864-1914.

    années 1877 (1 G 26), 1881 (1 G 30), 1885 (1 G 34), 1891 (1 G 40), 1895 (1 G 44), 1901 (1 G 67/68), 1907 (1 G 74/75), 1914 (1 G 89/90)
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 62. Déclarations des constructions nouvelles, reconstructions, etc - [1891-1898].

    26-07-1893 - Les soeurs Edmond Carré - Construction d'un magasin et d'un bureau - Déclaration n°164
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série - 1911/1926, [les mêmes matrices sont conservées aux archives départementales : AD Aisne. 4 P 691/2 à 9].

    Edmond Carré - Case 941
  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier n° 98 - Rue Calixte-Souplet.

    1925 - Israël & Dubois - Projet de cité ouvrière
  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/11 à 19. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    Edmond Carré - Folio 572
  • BM Saint-Quentin. Fonds local. Annuaires et almanachs.

    années 1880 à 1914

Bibliographie

  • PLOUCHART, Eugène. Le département de l'Aisne à l'Exposition Universelle de Paris en 1900. Coll. Publications locales du Journal de Saint-Quentin - n° 10 - Journal de Saint-Quentin, 1901.

    p. 156
  • La reconstitution des régions dévastées. Tome 6 : L'Aisne 1918-1922. Le monde Illustré, 65ème année, 1922 (Imprimerie E. Defossés, 1922).

    p. 68

Documents figurés

  • Sans rival démontable. Marque de fabrique, déposée le 30-08-1905 (AD Aisne. Série U ; 289 U 139. Enregistrement des marques de fabrique et de commerce (2 registres) - 1903-1929. N°247).

  • Vue aérienne nord-ouest. Photogr. pos., n. et b., 11 h 30, altitude 2600 m., Focale 50, format 179 x 238 mm, 21/11/1918 (AD Aisne ; 28 Fi Saint-Quentin 15).

  • 36e C.A. C. 585 - St-Quentin Ouest - 1-10-18 - 15h - 200m. Photograph. pos., n. et b., 16 x 22 cm, 1-10-1918 (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

  • Destruction de l'usine Cogne à Saint-Quentin. Impr. photoméc., 11,5 x 9 cm, [1918-1919]. Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 68.

  • Propriété de Messieurs Israël Albert et Dubois Paul - 41 et 43 rue Calixte-Souplet - Projet de cour privée - Plan de 38 maisons ouvrières sur cour et 2 maisons de commerce sur rue. Plan, tirage, 1 : 50, 178 x 74 cm, [1925] (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire : casier sanitaire. Dossier n°98 - Rue Calixte-Souplet).

  • [Propriété de Messieurs Israël Albert et Dubois Paul - 41 et 43 rue Calixte-Souplet - Projet de cour privée] - Façade sur rue Calixte-Souplet - Plan du 1er étage. Plan, tirage, 1 : 50, 103 x 75 cm, [1925] (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire : casier sanitaire. Dossier n°98 - Rue Calixte-Souplet).

  • [Vue aérienne - détail]. Photogr. pos., coul., n°77, 17,5 x 24,5 cm, [1989] (BM Saint-Quentin. Photographies aériennes).

Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2006
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin
Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers