Dossier d’œuvre architecture IA59001603 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Immeuble à logements dit immeuble Lecluyse, magasins de commerce
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Maubeuge
  • Commune Maubeuge
  • Adresse place de la Concorde , avenue Jean-Mabuse
  • Cadastre 2003 N 70 à 75, 151
  • Dénominations
    immeuble à logements, magasin de commerce
  • Appellations
    Immeuble Lecluyse

Le bloc 1 de l'îlot A, donnant sur l'avenue Jean-Mabuse et la place de la Concorde, appelé immeuble Lecluyse, est construit par l'architecte Panos Djélépy entre 1948 et 1951.

  • Période(s)
    • Principale : milieu 20e siècle
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Djelepy Panos
      Djelepy Panos

      Panos Tzelepis est élève de 1918 à 1921 à l’École spéciale d’architecture (diplômé en 1921), sous la direction de Robert Mallet-Stevens qui y est professeur à partir de 1907. Il se forme aussi à l’École des hautes études urbaines, créée en 1919 par Marcel Poëte et Henri Sellier. Il réalise à Elliniko, dans la banlieue d’Athènes, de superbes villas dans le style international : maison Tzelepis (1929), maison Oikonomidis (1929-1930), maison Zaphiriadis (1933). Par ailleurs, il est l’auteur de : « Les maisons de l’archipel grec observées du point de vue de l’architecture moderne », Cahiers d’art 1-4 (1934), p. 93. Il est également l'auteur de L’architecture populaire en Grèce (préface de Christian Zervos, dessins de l’auteur, gravés par G. Manoussakis, Paris, Morancé, 1952).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par travaux historiques

Les parcelles du bloc forment un immeuble en alignement continu sur l'avenue Jean-Mabuse. La pente de la rue est rachetée par un escalier. Des magasins de commerce occupent le rez-de-chaussée de cet immeuble à quatre niveaux. L'élévation sur rue est sobre, rythmée par les ouvertures et quelques balcons. L'élévation sur la place de la Concorde est réservée à l'entrée des immeubles, ce qui se traduit par des cages d'escalier en ressaut et des entrées saillantes, construites en brique, alors que les élévations sont en béton.

  • Murs
    • béton
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • terrasse
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2002, 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de