Dossier d’œuvre architecture IA59002218 | Réalisé par
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, PNR Scarpe-Escaut
Ancien presbytère de Rumegies
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Parc naturel régional Scarpe-Escaut

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut - Saint-Amand-les-Eaux
  • Commune Rumegies
  • Adresse 95 rue Alexandre-Dubois
  • Cadastre 1832 D2 409  ; 1913 5e feuille 1742 (à vérifier) ; 2003 A 3013

Cet édifice a été construit entre 1769 et 1771, dates portées en fer d'ancrage sur le logis (1769) et la grange (1771) et sur la clé du portail (1771), sur lequel figure également un personnage ecclésiastique qui laisse à penser que cet édifice a été construit à usage de presbytère dès l'origine, alors que sa disposition est proche d'une ferme. La grange dîmière a été aménagée en salle des fêtes en 1908. Aujourd'hui, le logis est une maison d'habitation.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 18e siècle
  • Dates
    • 1769, porte la date
    • 1771, porte la date

Cette ferme est à cour fermée est située à côté de l'ancienne mairie. Elle est composée d'un portail (porte charretière et ouverture piétonne), des communs, une grange dîmière et d'un logis. L'ensemble est assez transformé : le portail a été percé de nouvelles ouvertures, sa couverture a été arasée et la grange a été aménagée en salle des fêtes puis local technique et a été adjointe d'un autre vaisseau avec pignon sur rue. L'usage des communs n'a pas pu être déterminé et a été adjoint d'un bâtiment neuf en parpaing. Le cadastre de 1830 indique les mêmes dispositions. Le logis est en rez-de-chaussée à 10 travées, en brique sur un soubassement en pierre de Tournai. Les ouvertures sont couvertes d'un arc segmentaire, dont la face est en ciment. Il est couvert d'une toiture à longs pans en tuile flamande plombifère, adjointe d'une lucarne moderne. Un trottoir en dalles de pierre de Tournai longe le logis. La porte cochère et l'ouverture piétonne du portail ont un chaînage en pierre de Tournai.

  • Murs
    • brique
  • Toits
    tuile flamande plombifère
  • Étages
    en rez-de-chaussée
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • AD Nord : Série P31/626 (1830, 1913).

Date d'enquête 2003 ; Date(s) de rédaction 2004
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de