Dossier d’œuvre architecture IA59002660 | Réalisé par
  • enquête thématique régionale, églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
Eglise paroissiale Saint-Léonard
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté urbaine de Dunkerque - Bourbourg
  • Commune Spycker
  • Adresse place de la Mairie
  • Cadastre 2005 AA 33

Entièrement détruite à la suite d'un incendie survenu en mai 1940 pendant les combats de Dunkerque, l'église de Spycker comprenait des parties des 11e et 17e siècles. Le projet de reconstruction de l'architecte Lucien Beun est accepté par le conseil municipal en 1952 : l'église Saint-Léonard est la première des églises flamandes sinistrées par la guerre à être reconstruite. Elle est achevée en 1954 et inaugurée en 1959.

L'église en brique présente un plan carré couvert d'une unique voûte dont les arêtes prennent appui aux quatre angles de l'édifice. Le choeur occupe l'un des quatre côtés ainsi délimités. Chaque élévation, exceptée la façade principale, est éclairée par trois lancettes en ogive. Celles faisant dos à l'autel sont composées de vitraux figuratifs de Charles Vilmant dont le programme a été établi par le curé. Les fonts baptismaux sont dus au sculpteur Maurice Ringot. Un clocher surmonté d'une flèche occupe l'un des angles de la façade.

  • Murs
    • brique
  • Toits
    tuile
  • Plans
    plan massé
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
Date d'enquête 2005 ; Date(s) de rédaction 2005
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général