Dossier d’aire d’étude IA60000321 | Réalisé par
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
; ;
  • inventaire topographique, canton de Noyon
Le canton de Noyon : le territoire de la commune de Brétigny
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

  • Aires d'études
    Sources et Vallées
  • Adresse
    • Commune : Brétigny

Le territoire de Brétigny s'étend, à l'est du canton, sur une superficie de 5,16 km2 et présente une densité de 62 hab./km2. Il est structuré par un réseau de voies secondaires.

Le village de Brétigny se situe à 10 km de Noyon, ce qui représente un trajet à pied d'environ 2h.

Brétigny était une des communes les moins peuplées du canton. La population, qui s'élevait à 386 habitants en 1793, a atteint son maximum (489 habitants) en 1831 et son seuil le plus bas (187 habitants) en 1921. La commune compte actuellement 344 habitants.

Située sur la rive gauche de l'Oise, Brétigny, avec son château, commandait un passage sur la rivière. Dépendance de la maison royale de Quierzy, l'ancienne abbaye, détruite par les Normands en 885 (Coët), devient un simple prieuré, relevant de Lihons-en-Santerre. Les reliques conservées dans l´église, source et pierre miraculeuse dans le cimetière, font l'objet d'un pèlerinage à saint Hubert, neveu du grand chasseur.

Implantation du bâti

L'habitat est regroupé dans le village, initialement tout proche de la rivière, qui compte 125 maisons en 1851, dans deux hameaux (Rue Milon et Rue du Moulin, qui comptent 43 maisons en 1856). Enfin, une implantation isolée, ancienne maladrerie (Graves), est signalée au Fretoy (Cassini).

Édicules et équipements

On observe la présence d'un bac (cadastre napoléonien).

Artisanat et industrie

Un moulin à vent est visible sur la carte de Cassini et sur le cadastre napoléonien (fig.).

Les sources conservées aux archives départementales (série S) signalent plusieurs demandes pour l'établissement de moulins à Brétigny. Nicolas Coutant, meunier à Verneuil (Aisne) demande l´autorisation d´établir un moulin sur le ru du Camelin, en 1808. Même demande de M. Gadiffert, en 1841, au lieu-dit le Champ Troussy.

Habitat

83 bâti INSEE ; 19 repérés ; 3 étudiés. Voir cartes et graphiques.

Documents d'archives

  • AD Oise. Série S ; 7 S. Cours d´eau et usines.

    Brétigny (1808-1908).

Bibliographie

  • Excursion et séance trimestrielle du 20 septembre 1898. Comité archéol. hist. Noyon, 1899.

    tome XV, p. XXIX-XXXI.
  • GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Noyon. In Annuaire de l'Oise. Beauvais, 1851.

    p. 59-61.
  • INVENTAIRE GENERAL. Canton de Noyon. Oise. Réd. Michel Hérold, Alain Nafilyan. Phot. Fabrice Charrondière, Jean-Michel Perrin. Amiens : AGIR PIC, 1986. (Images du Patrimoine ; 25).

    p. 11.

Documents figurés

  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Brétigny, dessin, par Fortin géomètre, 1831 (DGI).

  • Brétigny. Section A des Prés ouin, dessin, par Gamache géomètre, 1831 (DGI).

  • Brétigny. Section B du village, dessin, par Gamache géomètre, 1831 (DGI).

  • Brétigny. Section C du Bois de Brétigny, dessin, par Pillon géomètre, 1831 (DGI).

Date d'enquête 1986 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) AGIR-Pic
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.