Dossier d’œuvre architecture IA62001390 | Réalisé par
  • enquête thématique départementale, patrimoine Art Déco d'Arras
  • patrimoine de la Reconstruction
Ancien café de la paix
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté urbaine d'Arras
  • Commune Arras
  • Adresse 13 place du Théâtre
  • Cadastre 2008 AB 2
  • Dénominations
    café
  • Appellations
    Café de la Paix
  • Parties constituantes non étudiées
    logement

L'immeuble précédent l'édifice actuel a été fortement endommagé au cours de la première guerre mondiale. Après avoir subi les réparations nécessaires à sa remise en état, il est entièrement démoli à l'issue des travaux d'alignement des rues d'Arras vers 1925. Le rez-de-chaussée de l'immeuble était occupé par le café de la Paix, considéré par les Arrageois comme un lieu convivial et un point de rassemblement lors des festivités de la ville. Ce café est intégré à la reconstruction dans un style classique de l'immeuble à partir de 1926 ; elle est due à l'architecte Emile Rousseau. Les travaux sont effectués par la Société d'Entreprises de Constructions et de Travaux publics d'Arras. Au café de la Paix, succèdent un commerce de chaussures, puis un salon de beauté.

L'immeuble, à pan arrondi, est positionné sur l'angle de la place du Théâtre et de la rue Ernestale. Il est en béton peint dans une teinte jaune pâle sur la façade et dans une teinte ocre sur les éléments de modénature. Cette peinture semble issue d'une récente restauration de la façade. L'immeuble est constitué de trois travées sur la façade de la place du Théâtre et de deux travées sur la façade rue Ernestale. Celles-ci comprennent des ouvertures différentes au premier et au deuxième étage : des portes fenêtres rectangulaires rythment le premier étage tandis que le deuxième étage est éclairé des baies à deux croisées couvertes en anse de panier. L'ensemble de leurs menuiseries est peint en blanc. L'immeuble est de style classique, s'intégrant dans l'harmonie d'ensemble de la place. Les décors géométriques des ferronneries et la frise composée de grappes de raisins sont de style Art déco et apportent une touche de modernité au bâtiment.

  • Murs
    • béton
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    2 étages carrés, étage de comble
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans brisés
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • AD Pas-de-Calais. Série O ; 2O 390/1. Arras. Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925.

  • AD Pas-de-Calais. Série R ; 10R9/5001. Service de l'architecture. Arras. Dommages de guerre.

Bibliographie

  • BACOT, Georges. Mémoire en images : Arras. Joué-lès-Tours : A. Sutton, 1998.

Documents figurés

  • Arras. Le Café de la Paix, place du Théâtre. Carte postale, 1904-1914 (AD Pas-de-Calais ; 38 FI 627).

  • Arras. Place du Théâtre. Photographie, 1922 (Médiathèque d'Arras ; 166).

  • Propriété de M. Aubert, place du Théâtre à Arras. Projet de reconstruction : façade sur la place du Théâtre et sur la rue Ernestale, 1926 (AD Pas-de-calais ; 10R9 500).

  • Arras. La place du Théâtre. Carte postale, 1925-1940 (AD Pas-de-Calais ; 38 FI 685).

Date d'enquête 2008 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général