Dossier d’œuvre architecture IA62001481 | Réalisé par
  • enquête thématique départementale, patrimoine Art Déco d'Arras
  • patrimoine de la Reconstruction
Immeuble de rapport
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté urbaine d'Arras
  • Commune Arras
  • Adresse 6 place du Maréchal-Foch , 14 rue Chanzy
  • Cadastre 2008 AB 680
  • Dénominations
    immeuble
  • Parties constituantes non étudiées
    restaurant, café, boutique

L'édifice est construit en 1926, sur les plans de l'architecte arrageois Georges Trassoudaine (signature et date portée en haut du trumeau du rez-de-chaussée de l'immeuble). Il remplace un immeuble détruit au cours de la première guerre mondiale, qui abritait le Grand Café Terminus. A l'époque de sa reconstruction, il était destiné à accueillir une épicerie (l'épicerie Julien Damoy), succursale de la société Ernest Bellanger dont le siège était situé au 4 place du Théâtre. Il abrite aujourd'hui le Café de la Paix qui occupa le rez-de-chaussée du 13 place du Théâtre au cours de la première moitié du 20e siècle.

L'immeuble est positionné sur l'angle de la place du Maréchal-Foch et de la rue Chanzy. La partie du rez-de-chaussée située au 6 place du Maréchal-Foch est à usage de restaurant. La façade est en béton, avec parement de brique ; le béton, peint en blanc sur l'angle, est partiellement apparent et recouvert d'une teinte jaune sur les parties latérales de la façade. L'accent est mis sur le pan arrondi, les deux façades sur la place et sur la rue étant identiques. La façade du rez-de-chaussée du 14 rue Chanzy est entièrement constituée de béton. Cet immeuble, dont la construction a été signée de la main de l'architecte en haut du trumeau du rez-de-chaussée au 14 rue Chanzy, est de style Art déco : le fronton curviligne surmontant l'angle de l'immeuble est orné d'un panier de fleurs caractéristique du style, encadré de deux frises florales verticales. Les travées sont délimitées par des chaînes verticales encadrées de motifs floraux. La partie haute de ces chaînes enserrent une forme polygonale qui signale probablement l'ancien emplacement d'une baie comme c'est le cas sur la chaîne située à droite de l'angle. Le rez-de-chaussée du 14 rue Chanzy est orné de frises florales sculptées en aplat dans le béton, elles encadrent la baie et la porte piétonne de fer forgé. Cette porte est ornée de motifs circulaires et de spirales insérés dans une forme losangique. Les impostes sont constituées de paniers de fleurs présentant ces mêmes motifs. Au centre de la porte, les lettres D et P sont très certainement les initiales du propriétaire de 1926.

  • Murs
    • béton
    • brique
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    2 étages carrés, étage de comble
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans brisés
  • Typologies
    immeuble de rapport à boutique
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Le rez-de-chaussée de cet immeuble situé au 14 rue Chanzy constitue un exemple remarquable du style Art déco arrageois, associant décors floraux sculptés dans le béton et ferronneries aux formes à spirales. Il est l'œoeuvre de l'architecte arrageois Georges Trassoudaine qui laissa sa signature sur de nombreux immeubles Art déco de la ville.

Documents figurés

  • Arras. Place de la Gare. Carte postale, vers 1904 (AD Pas-de-calais ; 38 FI 588).

  • Arras. Place de la Gare. Carte postale, 1920-1930 (AD Pas-de-Calais ; 5Fi 041/204).

  • Arras. Place de la Gare. Carte postale, 1930 (AD pas-de-Calais ; 38 FI 547).

  • Arras. Rue Chanzy. Photographie, vers 1930 (Médiathèque d'Arras).

Date d'enquête 2008 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général