Dossier d’œuvre architecture IA80004136 | Réalisé par
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Amiens métropole
  • patrimoine funéraire
Tombeau (niche) Masson-Mollet-Lamy
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse 68 plaine B Vieux cimetière de Saint-Acheul
  • Dénominations
    tombeau
  • Appellations
    Masson-Mollet-Lamy
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

Le tombeau porte les signatures des architectes Pierre et G. Ansart et des marbriers R. Lamolet et J. Tison.

La concession adossée au mur d'enceinte est délimitée par des piliers en calcaire reliés par des chaînes. Elle contient un tombeau en forme de niche de style néogothique en marbre belge, dit Petit-Granit ou pierre bleue et une tombale à dos d'âne en calcaire, marquant l'accès au caveau. L'édicule contient un sarcophage en calcaire, qui semble postérieur.

Epitaphe (mention de profession) : Camille Victor Quentin / MOLLET / ancien notaire à Amiens / président de la société charitable / de Saint François Regis / président de la Conférence / de Saint-Vincent de Paul / de la paroisse Sainte-Anne / décédé le 23 janvier 1902 / à l'âge de 62 ans.

Epitaphe (mention de profession) : Edouard Frédéric Auguste LAMY / chevalier de la légion d'honneur / croix de guerre / ingénieur des arts et manufactures / président d'honneur de la société industrielle / délégué régional de la SBM / vice-président du conseil d'administration des établissements Kuhlmann / mort 1939 à 84 ans.

Signature (sarcophage) : P. et G. ANSART architectes / R. LAMOLET marbrier.

Signature (niche) : J. TISON marbrier / à Amiens.

Décor : Une mosaïque, représentant un Calvaire, orne la partie supérieure du fond de la niche.

  • Murs
    • calcaire
  • Typologies
    niche (style néogothique) ; sarcophage
  • Techniques
    • mosaïque
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Ce tombeau en forme de niche, de style néogothique, a été élevé vers 1887, date du décès de Marie Masson, épouse du concessionnaire Victor Quentin Mollet. Il a vraisemblablement été modifié vers 1920, sur les plans des architectes décorateurs Pierre et Gérard Ansart (signature), pour son gendre Edouard Frédéric Auguste Lamy, en hommage à son fils Jacques, mort pour la France en 1915. Le décor de mosaïque rappelle celui contemporain de l'église Saint-Maurice d'Amiens.

Date d'enquête 2005 ; Date(s) de rédaction 2005
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.