Dossier d’œuvre architecture IA80004444 | Réalisé par
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Amiens métropole
  • patrimoine funéraire
Enclos funéraire de la famille Joly
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Amiens Métropole - Boves
  • Commune Salouël
  • Adresse plaine A Cimetière , allée Pierre-Bourgeois

La concession est représentée sur un plan de 1862 et sur le plan d'agrandissement du cimetière de 1868 ; elle contient alors deux tombeaux de plan carré, qui sont vraisemblablement des chapelles.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle

La concession est composée d'un vaste enclos dans lequel sont disposées de nombreuses stèles funéraires illisibles, une croix funéraire en fer, une colonne funéraire en marbre, surmontée d'une croix en fer, et une stèle de style néogothique, également en marbre.

Deux tombeaux identiques en forme de chapelle de style néoclassique, construits en calcaire appareillé en pierre de taille, s'élèvent à l'ouest (fig. 1) et au sud-est, disposant d'accès indépendants. Les deux édicules contiennent de petits autels identiques. Le fronton de la chapelle Théodore Joly-Monmert est orné d'un monogramme, celui de la chapelle Joly-Monmert et Monmert-Joly est orné d'un agneau.

Inscriptions :

Epitaphe (colonne funéraire ; mention profession) : Clémence Augustine / LESGUILLON / épouse de Mr / Paul Antoine / GRESSIN / négociant en cette ville / décédée le 29 juin 1841 / âgée de 24 ans 3 mois / La foi fut ton soutien, ton bonheur / ta joie / c'est à elle aujourd'hui que / tu dois la victoire / Haec est victoria / quae vincit mundum / fides nostra / Joan, C 5 V /Requiescat in pace.

Epitaphe : In spem resurrectionis / ici reposent les corps de / Théodore JOLY / décédé le 19 août 1832 / à l'âge de [?]2 ans / Sophie Augustine / MONMERT son épouse / + 1860 / Jules Jean-Baptiste / MONMERT / [non lu]. Dates des décès (enfants à gauche) : 1838 ; 1867 ; 1871.

Inscription concernant le destinataire (chapelle ouest) : famille Théodore Joly-Monmert.

Inscription concernant le destinataire (chapelle sud-est) : famille Joly-Monmert et Montmert-Joly.

  • Murs
    • calcaire
    • marbre
    • fer
  • Typologies
    composition hétérogène ; tombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique ; stèle funéraire ; style néogothique ; colonne funéraire ; croix funéraire (fer)
  • État de conservation
    mauvais état
  • Représentations
    • agneau
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Le vaste enclos funéraire de la famille Joly présente une disposition actuelle liée à des remaniements, dont témoignent les nombreuses stèles qui y sont entreposées. La présence de deux chapelles identiques, comme c'est aussi le cas à Dury (famille Bouctot), est exceptionnelle.

Le monument le plus ancien identifié est la colonne funéraire érigée vers 1841 pour Clémence Augustine Lesguillon, qui se signale également par son épitaphe. Les deux chapelles, visibles sur le plan de 1868, ont sans doute été élevées vers 1858, pour la famille Théodore Joly-Monmert, et vers 1860, pour la famille Joly-Monmert et Monmert-Joly. Ces deux tombeaux identiques ont servi de modèle à celui de famille du négociant Louis Joly. La stèle de style néogothique, en marbre, a été érigée vers 1871.

Date d'enquête 2007 ; Date(s) de rédaction 2007
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.