Dossier d’œuvre architecture IA80009659 | Réalisé par
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Dufournier Benoît (Enquêteur)
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Val-de-Nièvre
  • patrimoine industriel, Somme
Cité ouvrière à Flixecourt, dite cité Poret
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Picquigny
  • Commune Flixecourt
  • Adresse 1-19 cité Poret
  • Cadastre 2012 AL 333 à 356 Les logements de la cité sont cadastrés AL 347 à 356 ; les dépendances qui y sont associées sont cadastrées AL 333 à 345.
  • Dénominations
    cité ouvrière
  • Appellations
    cité Poret
  • Parties constituantes non étudiées
    maison, remise

Ensemble de onze maisons construites à l'extrême fin du 19e siècle par un cadre de l'usine Saint Frères de Flixecourt. Poret lotit une partie de ce terrain situé entre la route Nationale et la rue Gambetta. Le recensement de population de 1909 indique que ces onze maisons sont habitées par des ouvriers des usines Saint Frères. A cette date, la cité compte 41 habitants. Bien que n'ayant pas été construite par l'entreprise Saint Frères, cette petite cité s'inspire clairement des modèles en vigueur développés par la société et montre à quel point l'habitat ouvrier Saint Frères a influencé d'autres promoteurs privés.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle

L'ensemble actuel comporte dix logements, en rangée, construits en briques et couverts en ardoise. Chaque logement en rez-de chaussée est complété de dépendances séparées par la voie de desserte en impasse. Les logements ne disposent pas de jardin. La première maison de la cité fait l'objet d'un traitement d'angle à pan coupé.

  • Murs
    • brique
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    en rez-de-chaussée
  • Typologies
    logement individuel ; desserte en impasse
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Ce dossier de repérage du patrimoine industriel établi en 1991 a été mis à jour et enrichi en 2009 et 2012 dans le cadre de l'inventaire topographique du Val-de-Nièvre.

Date d'enquête 1991 ; Date(s) de rédaction 1991, 2009, 2012
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.