• inventaire topographique, canton d'Aubenton
  • mobilier et objets religieux
Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, Eglise paroissiale et cimetière Saint-Jean-Baptiste de Mont-Saint-Jean
Copyright
  • (c) Ministère de la culture - Inventaire général
  • (c) Département de l'Aisne
  • (c) AGIR-Pic

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes des Trois Rivières - Aubenton
  • Parties constituantes non étudiées
    pavement, porte, plafond, horloge publique, autel, tabernacle, confessionnal, bénitier, clôture de choeur, clôture des fonts baptismaux, lampe de sanctuaire, meuble de sacristie, armoire de sacristie, lutrin, tabouret de célébrant, fauteuil de célébrant, statue, bannière de procession, chandelier d'autel, chemin de croix, croix d'autel, croix de sacristie, croix de procession, ostensoir, harmonium, cloche, ornement, coq

Le décor mobilier de l'église est postérieur à la reconstruction complète de l'édifice en 1748 sous la direction de l'architecte Pierre Douce et de l'entrepreneur Louis Friesteau. Peu d'éléments du décor de l'ancienne église paroissiale ont subsisté, vraisemblablement les fonts baptismaux constitués du réemploi de deux chapiteaux en pierre calcaire datant du 12e siècle et la paire de statuettes de saint Pierre et saint Paul datant du 16e siècle. Lors de la reconstruction de l'église un premier maître-autel est mis en place, cependant en 1777 un devis de restauration de l'église évoque la mise en place du maître-autel à son emplacement actuel et des lambris de revêtement du choeur sur les plans de l'architecte parisien Jacques-François Buron. Le maître-autel paraît être l'autel tombeau de 1748 réemployé. Le devis évoque également le tableau d'autel, exécuté à Paris et représentant la décollation de saint Jean-Baptiste, vraisemblablement celui qui est toujours en place, mais masqué par une pièce de tissu au cours du 3e quart du 20e siècle. C'est sans doute à cette date qu'est installé sur le maître-autel le tabernacle tournant, actuellement déposé dans la sacristie, et le Christ en croix. L'église a également conservé son carrelage en brique et les lambris de couvrement formant plafond du choeur qui sont ornés d'un décor peint à forme géométrique, identique au plafond de l'église de Logny-lès-Aubenton datant également de la 2e moitié du 18e siècle. L'autel secondaire dit de la Vierge et sa statue datent également de cette période. A l'occasion de la Révolution l'église recueille la cloche datant de 1559 provenant de l'abbaye ardennaise de Bonnefontaine dont le mobilier est alors dispersé. Le reste du mobilier de l'église a été installé au cours du 19e et 20e siècle. Les baies ne paraissent pas avoir été pourvues de verrières figurées à personnages au 19e siècle.

Annexes

  • LISTE DES OEUVRES NON ETUDIEES
Date d'enquête 1997 ; Date(s) de rédaction 1998
Édifice
Eglise paroissiale et cimetière Saint-Jean-Baptiste de Mont-Saint-Jean

Eglise paroissiale et cimetière Saint-Jean-Baptiste de Mont-Saint-Jean

Commune : Mont-Saint-Jean
Adresse : rue de l' Eglise