Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien casino municipal de Mers-les-Bains 4 et casino municipal 6 (détruits)

Dossier IA80001534 inclus dans Le quartier balnéaire à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination casino municipal
Parties constituantes non étudiées tennis
Dénominations casino
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains

Le 14 janvier 1890, un traité est passé entre la commune de Mers-les-Bains et M. Deflers pour l'acquisition d'un bâtiment affecté à l'usage de casino, pour un montant de 40.000 francs. Celui-ci est remonté à l'emplacement du premier établissement de bains chauds, en léger retrait (AD Somme, 99 O 2594). Il s'agit d'un pavillon de l'Exposition universelle de 1889, ancien restaurant Duval, auquel sont ajoutés deux corps en rez-de-chaussée à chaque extrémité.

Ce quatrième casino est un bâtiment de plan allongé, avec pavillons d'angles, dont la partie centrale est composée d'un étage carré. En bois, il dispose de lambrequins et de larges baies. Par beau temps, des bannes de tissu protègent la terrasse. Ses dimensions sont de 39,39 mètres de long et 17,30 mètres de large et 7,84 mètres de hauteur sous plafond dans la partie centrale. La couverture est en ardoise de zinc. Ce nouveau casino fait saillie de 10 mètres sur la ligne prolongée de la façade de la maison Oppenheim (îlot 15) et repose sur un soubassement en maçonnerie (AD Somme, 99 O 2594). En 1890, le corps central comprend la salle de spectacle ainsi qu'un emplacement pour l'orchestre, une salle de petits chevaux et une salle de café dans le pavillon de gauche, un salon de conversation et un salon de lecture dans le pavillon de droite.

En 1897, la scène du casino est agrandie par l'architecte Edouard Boeuf, pour un prix de 1.000 francs. En 1907, une terrasse couverte et vitrée est ajoutée sur les façades latérales et sur la façade antérieures, sur les plans des architectes Dupont et Lasnel, installés respectivement à Mers-les-Bains et Eu. Cette galerie reçoit un café et une piste de 'music-hall' avec orchestre. A cette époque, le Grand Salon est transformé en salle de théâtre.

En 1911, un bail de location est signé avec Magherini (propriétaire demeurant à Paris) jusqu'en 1922, où l'on apprend que l'édifice consiste en : un grand bâtiment principal dans l'esplanade de la plage composé d'un sous-sol et d'un rez-de-chaussée avec terrasse vitrée ; le sous sol est destiné à servir de cave et de remise à matériel. Magherini pourra en affecter une partie à son logement personnel. Le rez-de-chaussée est divisé en huit pièces comprenant notamment au centre la salle de spectacle et la salle de music-hall. Selon le guide Joanne de 1912, le rideau du théâtre est peint par Chapron. Le jardin attenant au casino s'étend jusqu'à la route nationale. Six cours de tennis sont aménagés (AD Somme, 99 O 2590).

En 1929, Gélis, architecte à Paris, dresse les plans d'un nouveau casino de style Art déco, qui ne sera jamais réalisé (AD Somme, 99 O 2594) [fig. 7 à 11]. Réquisitionné par l'armée allemande lors de la seconde guerre mondiale, le casino est détruit en septembre 1943 afin de faciliter l'installation de pièces d'artilleries (Labesse).

A l'emplacement du casino est construit le sixième et dernier casino de la station, sur les plans de l'architecte René Fournier, l'aménagement intérieur incombe à l'architecte Thomas. Le gros-oeuvre est achevé en 1958, un toit terrasse ajouté en 1961, le hall transformé en 1966, le dancing aménagé en 1968, et en 1976, une salle de cinéma (Labesse). Face aux dégradations (notamment des fuites continuelles du toit-terrasse), un nouveau projet de casino (non réalisé) est établi en 1989, par les architectes Frishlander et Robert Joly. C'est finalement un complexe immobilier avec bibliothèque, cinéma, logements locatifs et magasins en rez-de-chaussée qui est établi de 1992 à 1998.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1880, daté par source
1958, daté par source
1966, daté par source
1968, daté par source
1976, daté par source
Auteur(s) Auteur : Fournier René, architecte, attribution par travaux historiques
États conservations détruit

Annexes

  • Extrait du Cahier des charges du bail à intervenir entre la commune et M. Brunet, 11 janvier 1890 (AD Somme : 99 O 2594).

    Résiliation des deux baux signés les 20 mars 1885 et 24 juillet 1886. Nouveau bail de 12 ans à compter du 1er janvier 1890 ;

    - Art. 6 : M. brunet devra immédiatement garnir le casino nouveau d´un mobilier en rapport avec la construction

    - Art. 7 : en dehors de la saison des bains, la commune pourra disposer de la grande salle du casino pour concerts, réunions, conférences. Même pendant la saison, la commune pourra donner deux concerts au profit des pauvres, l´un avant le 15 juillet l´autre après le 15 septembre. M. Brunet sera tenu de fournir ses hommes de service et ses musiciens, le tout gratuitement.

    - Art. 8 : peinture de la façade sur mer tous les ans autres façades tous les deux ans (...)

    - Art. 10 : toutes les cabines seront reportées le plus près possible du casino sans nuire toutefois à sa vue sur la mer. Ces cabines devront être entourées d´une clôture en lames de bois raboté ainsi que les pieux, et non d´un treillis en bois avec des pieux [f]endus. Cette clôture sera peinte.

    - Art. 11 : M. Brunet sera tenu d´avoir de bons artistes d´une valeur au moins égale sinon supérieure à ceux du Tréport. Leur nombre, la première année, ne pourra être inférieur à 6. Chaque année, il devra s´accroître d´au moins un jusqu´à ce qu´il ait atteint le nombre de 10.

    - Art. 12 : M. Brunet pourra donner des bains d´eau douce, de mer, ainsi que tout ce qui concerne l´hydrothérapie (...) les frais d´installation de tout le matériel et relatif aux dits bains, incomberont à M. Brunet.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2590. Mers-les-Bains, objets généraux, biens communaux, aliénations, acquisitions, biens communaux, voirie et eau : (1870-1930).

    dossier locations diverses
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2594. Mers-les-Bains, travaux communaux (1870-1939).

    dossier établissement des bains froids, déplacement des bâtiments des bains chauds et construction d'un casino (1890)
  • Bains de mer du Nord et de Belgique, du Tréport à la frontière hollandaise. Paris : Hachette, coll. Des Guides Joannes, 1912.

    p. 48
Documents figurés
  • Etablissement des bains froids, déplacement des bains chauds et construction d´un casino, plan d´ensemble, encre et lavis sur calque, par Lelong architecte, 10 mars 1890 (AD Somme ; 99 O 2594).

  • Plan du rez-de-chaussée du casino, encre et lavis sur papier, par Lelong architecte, 10 mars 1890 (AD Somme ; 99 O 2594).

  • Façade, côté de la mer, encre et lavis sur papier, par Lelong architecte, 10 mars 1890 (AD Somme ; 99 O 2594).

  • Coupe du casino et profil de la digue de galet, encre et lavis sur papier, par Lelong architecte, 10 mars 1890 (AD Somme ; 99 O 2594).

  • Casino municipal, projet de construction d'une terrasse couverte, façade, tirage sur papier, par Dupont et Lasnel architectes, 11 octobre 1907 (AD Somme ; 99 O 2594).

  • Casino municipal, projet de construction d'une terrasse couverte, plan, tirage sur papier et lavis, par Dupont et Lasnel architectes, 11 octobre 1907 (AD Somme ; 99 O 2594).

  • Casino de Mers-les-Bains, avant projet, façade, non réalisé, tirage sur papier, par Gélis architecte, 15 août 1929 (AC Mers-les-Bains : non coté).

  • Casino de Mers-les-Bains, avant projet, plan du rez-de-chaussée, non réalisé, tirage sur papier, par Gélis architecte, 15 août 1929 (AC Mers-les-Bains : non coté).

  • Casino de Mers-les-Bains, avant projet, plan du 2e étage, non réalisé, tirage sur papier, par Gélis architecte, 15 août 1929 (AC Mers-les-Bains : non coté).

  • Casino de Mers-les-Bains, avant projet, plan du 3e étage, hôtel, 42 chambres, non réalisé, tirage sur papier, par Gélis architecte, 15 août 1929 (AC Mers-les-Bains : non coté).

  • Ville de Mers-les-Bains, casino municipal, projet de construction d'une terrasse couverte, plan, coupe, façades, tirage sur papier, par René Fournier architecte, 14 avril 1961 (AC Mers-les-Bains : non coté).

  • Mers, casino, dessin d'après photographie, par L.-P. Lefranc, 1892 (BNF Cartes et plans ; Wc 747/25).

  • Mers, intérieur du casino, dessin d'après photographie, par L.-P. Lefranc, 1892 (BNF Cartes et plans ; Wc 747/26).

  • 26 - Mers-les-Bains, le casino et les falaises, carte postale, par L.L. photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • 60 - Mers-Plage, jardin du casino, carte postale, par N.D. photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • 61 - Mers-les-Bains, le casino et les tennis, carte postale, par L.L. photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • Mers-les-Bains, hall du casino municipal, carte postale, [s.n.], 1er quart 20e siècle (coll. part.).

  • Mers-les-Bains, le casino, Fournier arch. à Paris (inscription au verso), carte postale, par La Cigogne éditeur, 3e quart 20e siècle (coll. part.).

  • Mers-les-Bains, le casino (inscription au verso), carte postale en couleur, par Cim éditeur, 2e moitié 20e siècle (coll. part.).

Bibliographie
  • LABESSE, Paul. Histoire des casinos de Mers-les-Bains. Woincourt : Imprimerie Chantrel, 2003.

    pp. 12-59, 62-65, 75-100
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.