Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien moulin à farine, dit moulin des Becquerelles, devenu minoterie Beaugeois, puis Devauchelle

Dossier IA00076430 réalisé en 1985

Fiche

Appellations Moulin des Becquerelles, Beaugois, Devauchelle
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées bâtiment d'eau, atelier de fabrication, magasin industriel, logement patronal
Dénominations moulin à farine, minoterie
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Amiens
Hydrographies Somme bras de la, dit des Becquerelles
Adresse Commune : Amiens
Lieu-dit : Ville Basse
Adresse : 3 rue des Parcheminiers
Cadastre : 1984 AB 216, 217

Sources :

Les sources conservées aux archives départementales (série G) comprennent un bail de douze années concédé par le chapitre de la cathédrale d'Amiens à Jean Hocedé, meunier à Tirancourt, du moulin à blé que "vulgairement on appelle le moulin de Becquerel, avec la maison dudit moulin", 14 mai 1526.

Un plan pour le changement de la vanne de décharge du moulin de la porte Saint-Pierre appartenant au chapitre, à l'effet que les eaux ne puissent plus incommoder aucun voisin, est réalisé en 1757. En 1763 a lieu une transaction entre le chapitre de la cathédrale d’Amiens et Charles Magnier, jeune, meunier du moulin Becquerel, pour les réparations à faire audit moulin et à la maison y attenant. Cette transaction est précédée d'un devis "pour la reconstruction d'un beffroi, d'une rouée, d'une roue, d'une lanterne et généralement de toute la partie du dedans du moulin que l'on reconstruit tout en neuf à la porte de St-Pierre, appartenant au chapitre", et traité avec François Sénéchal, charpentier, pour l'exécution desdits travaux (22 juillet 1762).

Travaux historiques :

Selon A. Goze, le moulin à foulon, dit de Becquerelle est attesté en 1312.

Le recensement de B. Dufournier (1986) indique que le moulin des Becquerelles, appartenant au chapitre, est dénombré dans la Gallia Christiana en 1238. Il offre jusqu'au 19e siècle une importante documentation ; en 1847, son propriétaire est Nicolas Beaugeois. Le moulin à farine actuel, construit entre 1850 et 1877, appartient toujours à la famille Beaugeois, en 1899. L'édifice a été ensuite agrandi : construction d'un magasin industriel en 1926, modification du bâtiment d'eau et reconstruction du logement patronal et des bureaux vers 1949. La production de la minoterie, devenue Moulins Devauchelle vers 1960, a cessé en 1980.

Equipement industriel et machines :

En 1858-1860 : roue hydraulique verticale de 4,50 m de diamètre. Celle-ci est remplacée par une turbine vers 1900, complétée vers 1949 par une 2e turbine provenant, selon une information orale, de l’ancienne usine hydroélectrique d'Amiens (en place, ainsi que le matériel d’écrasement).

Effectifs :

En 1962, 8 salariés.

Existence d'un fonds d'archives privées.

Période(s) Principale : 13e siècle , (détruit)
Secondaire : 18e siècle , (détruit)
Principale : 2e moitié 19e siècle, 2e quart 20e siècle
Dates 1926, daté par source
1949, daté par source

Atelier de fabrication en brique à trois étages carrés.

Magasin industriel en béton armé à un étage carré.

Logement patronal et bureaux sous toit à longs pans brisés.

Surface du site en m2 : 1392.

Murs brique
béton béton armé enduit partiel
Toit tuile mécanique, ardoise, béton en couverture
Étages 3 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit à longs pans brisés croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit

Autres organes de circulations monte-charge
Énergies énergie hydraulique turbine hydraulique
énergie électrique
États conservations menacé, établissement industriel désaffecté

Ce dossier de repérage du patrimoine industriel établi en 1987 a été mis à jour et enrichi en 2002 dans le cadre de l'inventaire topographique d'Amiens métropole.

Statut de la propriété propriété privée
Éléments remarquables machine de production

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN. Série F ; F 14 6346.

  • AD Somme. Série B ; B 130. Chambre de commerce d'Amiens. Liste des commerçants inscrits au rôle des patentes avant le 1er juillet 1847.

  • AD Somme. Série C ; 1 C 1367. Cours d'eau et usines (1783-1787).

  • AD Somme. Série G ; 4 G 1426. Moulin Becquerel (1526-1732).

  • AD Somme. Série G ; 4 G 1428. Moulin Saint-Pierre ou de la Plaine (1626-1764).

  • AD Somme. Série M ; M 81546. Déclarations et autorisations d’appareils à vapeur.

  • AD Somme. Série S ; 99 S 377859. Moulins et usines : Amiens.

Documents figurés
  • Plan d'alignement de la rue-saint-Leu et projet de construction du pont-Becquerel figurant le moulin et la douane, vers 1763 (AD Somme ; 1C CP 764/6).

  • Section nord-est de la ville intra-muros, dessin sur calque d'après le cadastre de 1812 (BM Amiens ; Fonds Pinsard MS E 1397).

  • Amiens. Plan cadastral. Section H, dite de la ville intra-muros, 1ère feuille, dessin par Desroches géomètre, 1851 (Amiens, DGI).

Bibliographie
  • GOZE, Antoine. Histoire des rues d'Amiens. Amiens : Alfred Caron imprimeur éditeur, 1854-1861.

    p. 131.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.