Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien moulin à huile de Canaples, puis moulin à blé, devenu ferme

Dossier IA80009779 inclus dans Le village de Canaples réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bâtiment d'eau, logement patronal, entrepôt industriel, remise, cour, jardin
Dénominations moulin à huile, moulin à blé
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Hydrographies Fieffes la); Nièvre
Adresse Commune : Canaples
Lieu-dit : Au-moulin-à-l'huile
Adresse : 400 rue de la Vicogne
Cadastre : 1833 D2 863 à 867 ; 1995 AH 14

Le moulin figure sur la carte de Cassini de 1757. Le toponyme lié au site fait état d'un moulin à huile, même si aucune mention ne permet de vérifier ou d'infirmer cette hypothèse.

À partir du 19e siècle, l'établissement est uniquement connu comme moulin à blé. Il apparaît sur le plan cadastral de 1833 et appartient alors à Charles-Nicolas Rose, meunier, à qui succèdent Philogène Rose puis Isidore Rose, ce dernier attesté comme meunier en 1851 et dans les recensements de population de 1872 et de 1881. Le moulin est alors formée d'un jardin (D2 863), de bâtiments (D2 864 et 865), d'une maison et de sa cour (D2 866), et du bâtiment d'eau (D2 867). Un second bâtiment d'eau, construit en 1847 pour Philogène Rose en face du premier (D2 830), est détruit en 1861. Le moulin passe peu après à François Lattier, meunier (matrice des propriétés foncières).

Auguste Lamart, propriétaire à Beaumetz-lès-Loges (Pas-de-Calais), lui succède en 1884. Son projet d'établir une nouvelle chute d'eau sur le cours de la Fieffes, pour alimenter alternativement une scierie et une batteuse, ne put se réaliser face aux protestations des riverains. La construction du colombier flanqué date probablement de cette époque.

Propriété de la famille Hochin à partir de 1903, le moulin à farine cesse son activité vers 1935 pour se limiter à une activité agricole. Après la Seconde Guerre mondiale, le site est acquis par la famille Lemaire-Rohaut, qui le possède toujours, mais est inoccupé et inaccessible depuis les années 1980.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e quart 19e siècle

Établi à la confluence de la Nièvre et de la Fieffes, le moulin était alimenté par une roue sur cette dernière rivière, dont subsiste la chute d'eau. La comparaison entre le plan cadastral de 1833 et celui de 1995, et plus encore entre les cartes postales du début du 20e siècle et l'état actuel montre que le bâtiment principal en L, qui abritait entre autres le bâtiment d'eau et l'atelier de fabrication, ainsi que la remise qui borde la cour à l'est, semblent avoir conservé la même disposition. Le bâtiment principal, élevé sur deux niveaux, est probablement construit en pan de bois hourdé de brique enduite sous un toit d'ardoise. Son élévation sur cour n'a pas été modifiée tandis que l'aile en retour d'équerre, couverte de tuile, a été remaniée par son usage domestique (reprise de maçonnerie, percement des baies). La remise couverte de tuile a conservé au moins partiellement son torchis enduit. La roue hydraulique actionnée par la Fieffes, au droit du bâtiment d'eau, a disparu, mais la chute d'eau subsiste à cet endroit. Un petit colombier flanqué d'une étable en brique subsiste entre l'aile en retour d'équerre du bâtiment principal et la Nièvre

Site fermé et non visité.

Murs brique
bois pan de bois
torchis enduit
béton parpaing de béton
Toit ardoise, tuile
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
croupe
Énergies énergie hydraulique produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 166/3. Canaples. Etat de sections des propriétés bâties et non-bâties.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 166/4. Canaples. Matrice des propriétés foncières, 1836-1908.

Documents figurés
  • Canaples. Plan cadastral : section D2, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Blanchet géomètre, 1833 (AD Somme ; 3 P 1307/8).

    détail
  • Canaples. Le moulin de Canaples, carte postale, L. Caron photographe-éditeur, avant 1908 (coll. part.).

  • Canaples (Somme). La rivière de la Fieffes et le moulin, carte postale, R. Lelong photographe, Stannard-Dufrancatel éditeur, 1er quart du 20e siècle (coll. part.).

Bibliographie
  • GROUE, Lucien. Aux sources de la Nièvre en Picardie. Abbeville : F. Paillart, 2000.

    p. 28
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric