Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien moulin à huile dit Moulin l'Huillier, puis moulin à blé puis maison de villégiature dite villa des Roulottes

Dossier IA60001100 réalisé en 1999

Fiche

Appellations Moulin l'Huillier
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, remise
Dénominations moulin à huile, moulin à blé
Aire d'étude et canton Sources et Vallées - Ribécourt-Dreslincourt
Hydrographies Matz le
Adresse Commune : Mélicocq
Lieu-dit : Moulin-l'Huillier
Cadastre : 1833 A 298, 299 ; 1996 ZI 48

Un premier moulin à huile aurait d'abord existé sur le site et aurait donné l'appellation de l' Huillier. En 1795, les bâtiments sont visiblement reconstruits. Laurent Dantier, propriétaire, converti l'ensemble en moulin à blé. L'ensemble apparaît sur le plan cadastral de 1833. Le régime des eaux du moulin est réglementé par arrêté du 30 mars 1857. A la fin du 19e siècle ou au début du début du 20e, la force hydraulique est utilisée pour un petit atelier de fabrication de faussets. Finalement, la vocation économique du moulin s'éteint en 1906, lors de son rachat par Charles Bernard, régisseur du Théâtre des variétés à Paris. Jusqu'en 1914, le site accueille de nombreuses personnalités du spectacle. La propriété prend alors le nom de villa des Roulottes. En 1928, le moulin est officiellement désaffecté par arrêté préfectoral. Le bâtiment principal est reconnu comme maison d'habitation et la roue est démontée. C'est certainement aussi à cette époque que le bassin de décharge a été comblé et que le bâtiment à usage de dépendance a été détruit. Après avoir connu plusieurs propriétaires, le site est entretenu par M. Pipette qui, en 1983, a procédé au remontage d'une autre roue, dont la force n'est toutefois plus utilisée.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1795, daté par source, daté par travaux historiques
Auteur(s) Personnalité : Dantier Laurent, propriétaire
Personnalité : Bernard Charles, habitant célèbre

Moulin en pierre de taille calcaire de moyen appareil, à un étage carré et étage de comble, couvert d'une toiture à longs pans et demi-croupe en tuile plate. Le bâtiment sert aujourd' hui de maison. La remise est également en pierre de taille de moyen appareil et couverte d'une toiture à longs pans et pignons découverts en tuile plate.

Murs calcaire
pierre de taille
moyen appareil
Toit tuile plate
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
demi-croupe
pignon découvert
Énergies énergie hydraulique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Oise. Série S ; 7 Sp 285. Cours d'eaux et usines. Mélicocq.1833-1936.

    Commune de Melicocq (1833-1936)
Documents figurés
  • Mélicocq. Plan cadastral, dessin, 1833 (AC Mélicocq).

  • [Plan masse du moulin], dessin, 1866 (AD Oise ; 7 Sp 285).

  • 8. Mélicocq. Le Moulin, carte postale, Capaumont éditeur, Cliché Hermann, vers 1900 (AC Mélicocq).

  • 0169. Machemont. Le moulin de l'oeillet, carte postale, vers 1905 (AP).

  • Villégiature Ch. Bernard à Machemont, près de Compiègne (Oise), Gare de Thourotte. Une dépendance de la Villégiature Ch. Bernard. Les Remises et Garages du moulin de l'Hoeillet, carte postale, vers 1905 (AP).

  • [Plan masse du moulin], annexe à une demande de non participation au curage de la rivière, dessin, 1928 (AD Oise ; 7 Sp 285).

Bibliographie
  • GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Ribécourt, arrondissement de Compiègne (Oise). In Annuaire de l'Oise. Beauvais : Achille Desjardins, 1839.

    p. 62 et 112.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît - Fournier Bertrand