Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien presbytère

Dossier IA80009673 inclus dans Le village de Canaples réalisé en 2009

Fiche

  • Façade sur jardin.
    Façade sur jardin.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • remise
    • jardin
    • cour
    • mur de clôture
    • porte

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées remise, jardin, cour, mur de clôture, porte
Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Canaples
Adresse : 148 rue de l' Église
Cadastre : 1833 D1 552, 553 ; 1994 AE 100

Le presbytère a été construit en 1828 d'après les plans de Charles Demoulins, architecte à Doullens, en remplacement de l'ancien devenu vétuste. Il apparaît sur le plan cadastral de 1833 avec sa cour, sa remise et son jardin (D1 552 et 553). Il a été vendu par la commune en 1972 lorsque la paroisse a cessé de disposer d'un desservant permanent.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1828, daté par source
Auteur(s) Auteur : Demoulins Charles, architecte, attribution par source

Le presbytère est établi entre cour et jardin. La cour, qui ouvre sur la rue par une porte cochère, est fermée par un mur de clôture et flanquée à gauche de la remise en brique qui ouvre directement sur la rue. Le logis est construit en pierre de taille sur un solin de brique, aujourd'hui enduit. Il comprend deux niveaux de trois travées symétriques. Les deux élévations sur cour et sur jardin sont identiques.

Murs calcaire pierre de taille
brique enduit
Toit matériau synthétique en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans croupe
Techniques sculpture
Précision représentations

La porte centrale de chacune des deux élévations est surmontée d'un fronton saillant surmonté d'une croix.

Élevé entre cour et jardin, le presbytère est une des seules maisons de Canaples entièrement construite en pierre de taille. Construit en 1828 sur les plans de l'architecte Cherles Demoulins, c'est également l'un des plus anciens presbytères conservés de l'aire d'étude.

Dans le Val de Nièvre, Charles Demoulins est également l'auteur d'autres édifices publics : église de Bettencourt-Saint-Ouen, église et école de Saint-Léger-lès-Domart, église et école de garçons de Saint-Ouen.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 1022. Canaples. Administration communale, avant 1869.

    Arrêté préfectoral autorisant la reconstruction du presbytère, 30 juillet 1828
Documents figurés
  • Canaples. Plan cadastral : section D1, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Blanchet géomètre, 1833 (AD Somme ; 3 P 1307/7).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.