Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne blanchisserie Bethfort puis Blanchisserie et Teinturerie de Saint-Quentin, Gillet-Thaon, Teintures et Apprêts de Saint-Quentin, puis blanchisserie et teinturerie Salomé-Rökona

Dossier IA02002928 inclus dans Les établissements industriels d'Oëstres réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination grillage
Appellations Bethfort, Deverly, Blanchisserie et Teinturie de Saint-Quentin, Blanchisserie et Teinturerie de Cambrai, Gillet-Thaon, Teinturerie et Apprêt de Saint-Quentin, Salomé-Roköna
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, conciergerie, silo
Dénominations usine de blanchiment, usine de teinturerie
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Lieu-dit : Oëstres
Adresse : 5 à 10 digue de Fontaine
Cadastre : 1821 E 239, 240 ; 2006 CP 93 à 97, 144 à 146

En 1837, Melchior Bethfort-Plomion fait édifier sur ce site une usine de blanchiment, à proximité immédiate de la "buerie d'Oëstres" (étudiée), dont il était locataire vers 1829-1833. Il semble que dès le milieu des années 1840, Bethfort n'exploite plus directement son nouvel établissement. L'usine est acquise en 1852 par François-Joseph Deverly, qui y ajoute un atelier de grillage des tissus, avant de faire construire de nouveaux et plus vastes ateliers de blanchiment et d'apprêt, en 1857.

Après le décès de François-Joseph Deverly, le 10 juin 1872, l'usine est reprise par ses deux fils Ernest et Emile, constituant désormais la société en nom collectif Deverly Frères. En décembre 1912, ils s'associent avec Alfred Marville, propriétaire et exploitant de l'usine de blanchiment voisine et d'une second rue Paraingault, pour constituer les Etablissements Marville & Deverly Réunis, auxquels se joint la société Ed. Bris & Cie, exploitant l'usine de blanchiment de la Biette, sur la commune voisine de Gauchy.

L'usine des frères Deverly est complètement détruite durant le premier conflit mondial. Les divers établissements associés en 1912 sont concentrés sur ce site à l'occasion de la reconstruction, en 1921. En 1924, une nouvelle société est créée, la Blanchisserie et Teinturerie de Saint-Quentin, lors de la réunion avec les Etablissement Debeauvais, implantés rue Varlet et non restaurés après 1918. Deux ans plus tard, la Blanchisserie et Teinturerie de Saint-Quentin fusionne avec la Blanchisserie et Teinturerie de Cambrai, désormais nouvelle raison sociale de l'établissement, ainsi qu'avec la Blanchisserie et Teinturerie de Thaon, qui exploite alors en location l'usine de blanchiment de la rue d'Ostende, propriété de la Cotonnière de Saint-Quentin.

Le site est exploité par la Blanchisserie et Teinturerie Gillet-Thaon à partir du milieu des années 1960, puis vers 1980, par la société Teintures et Apprêts de Saint-Quentin, appartenant au groupe Chargeurs Réunis, avant d'être repris en 1998 par le groupe franco-allemand Salomé-Rökona. Le site a fermé ses portes en 2007.

L'usine se dote d'une machine à vapeur de 15 ch. en 1853.

Les ateliers emploient près de 40 ouvriers en 1861, une trentaine dans les années 1880, cinquante en 1895, une centaine en 1945, 120 à 130 dans les années 1960, 90 en 1994.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1837, daté par source
1852, daté par source
1857, daté par source
1921, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Bethfort-Plomion Melchior, commanditaire
Personnalité : Deverly François-Joseph, commanditaire

L'entrée du site est cantonnée de pavillons de gardiennage, construits en rez-de-chaussée sur sous-sol, en brique, couverts de toits à longs pans et croupes, l'un en tuile mécanique, l'autre en fibro-ciment. Les ateliers sont construits soit selon deux systèmes : des poteaux métalliques en profilés portant des poutrelles à treillis, ou une structure poteau-poutre en béton armé. Dans les deux cas, les ateliers sont à remplissage de briques, couverts d'une succession de toits à longs pans transversaux, en bac acier, fibro-ciment et plaque ondulée translucide en matériau de synthètique. Le site compte deux halles en béton armé à remplisage de briques silico-calcaires, couvert de toits à longs pans en fibro-ciment, dont l'un est coiffé d'un lanterneau en verre. A l'angle se dresse un silo, probablement en béton armé, aujourd'hui couvert d'un bardage en bac acier.

Murs béton
métal
acier
brique
brique silico-calcaire
essentage
béton armé
Toit tuile mécanique, métal en couverture, matériau synthétique en couverture, ciment amiante en couverture, verre en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
croupe
lanterneau
Énergies énergie thermique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 50 à 53. Registres des patentes pour les années 1861, 1862 et 1863.

  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 24 à 93. Matrices des contributions personnelles et des patentes. 1864-1914.

    années 1864 (1 G 24), 1868 (1 G 25), 1877 (1 G 26), 1881 (1 G 30), 1885 (1 G 34), 1891 (1 G 40), 1895 (1 G 44), 1914 (1 G 89/90)
  • AC Saint-Quentin. Série I ; 5 I 2. Hygiène et salubrités - Etablissements insalubres et dangereux - [1836-1877].

    11-03-1840 - Bethfort - Autorisation de blanchir au chlore ; 28-08-1850 - Deverly-Piot - Autorisation pour un atelier de grillage ; 13-10-1853 - Deverly-Piot - Autorisation pour une machine à vapeur
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 3 F 4. Statistiques.

    Année 1878
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 12. Conseil des Prudhommes - Liste des électeurs : patrons et ouvriers, 1883 à 1886.

    Emile Deverly - né le 06-01-1848 - blanchisseur depuis 1872 ; Ernest Deverly - né le 13-02-1838 - blanchisseur depuis 1872
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 16 et 17. Conseil des Prudhommes - Listes électorales : Patrons, 1908 à 1927.

    1913 - Jean, Louis et Pierre Emile Deverly, né en 1884, 1883 et 1885, blanchisseurs depuis 192-1906
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Copie de la matrice générale des contributions. 1961 - 1967.

  • AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série - 1911/1926, [les mêmes matrices sont conservées aux archives départementales : AD Aisne. 4 P 691/2 à 9].

    Deverly Frères - Cases 71-72 ; Ets Marville & Deverly Réunis - Cases 5640-5641 ; S.A. Blanchisserie & Teinturerie de Saint-Quentin - Case 6315
  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/11 à 19. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    Melchior Bethfort-Plomion - Folio 312 ; François Joseph Deverly - Folio 1029 ; Ernest et Emile Derverly - Folio 655
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 172. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    27-10-1910 - Société Deverly frères
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 173. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    27-12-1912 - Création de la Société Anonyme Ets Marville & Deverly Réunis
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 174bis. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    Idem
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 184. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    26-09-1924 - Création de la société Blanchisserie & Teinturerie de Saint-Quentin
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 187. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    29-09-1926 - Création de la société Blanchisserie & Teinturerie de Cambrai
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 131. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1914 - Création de la société Blanchisserie & Teinturerie de Saint-Quentin
  • AD Aisne. 9409. Industrie - Etudes du Comité d'Etudes et de Liaison Interprofessionnel du Département de l'Aisne - Recensement des industries pour 1960, 1964, 1966 et 1868.

  • AD Aisne. Série M ; MM 200 (cote provisoire 290). Industries - Concentration des entreprises - Tableaux de classement par ordre de priorité des entreprises de la région de Laon - Saint-Quentin. 1945.

Documents figurés
  • Ville de Saint-Quentin. Section E d'Oëstre en 2 feuilles. 1ère feuille - n° 1 à 299. Plan cadastral, manuscrit, couleur, 1 : 2500, [1821-1831] (AC Saint-Quentin ; non coté).

  • [Plan d'alignement de Saint-Quentin en dehors des boulevards] - 15e carte. Plan, encre, lavis, non mesuré, 18-10-1848 (AC Saint-Quentin ; non coté).

  • Plan du marais d'Oëstres du côté de Dallon. Plan, encre, lavis, 59 x 40 cm, 20-06-1857 (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 195 - Digue de Fontaine).

  • [Vue générale de l'usine]. Impr. photoméc., 15,5 x 2,5 cm, [vers 1923]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 40.

  • Les décombres de l'usine de Oëstres. Impr. photoméc., 23 x 17 cm, [1918-1919]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 58.

  • La Blanchisserie et Teinturerie de Saint-Quentin : vue générale. Impr. photoméc., 23 x 17 cm, [1918-1919]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 58.

  • Lors de son achèvement complet, chacune des trois travées comprendra une série de machines à sécher les tissus. Impr. photoméc., 23 x 8,5 cm, [1921]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 58.

  • La salle de blanchiment. Impr. photoméc., 23 x 12,5 cm, [1921]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 59.

  • La salle de finissage ; les pièces sont calendrées, métrées, visitées et pliées. Impr. photoméc., 23 x 8,5 cm, [1921]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 59.

  • Blanchisserie et Teinturerie de Cambrai - Ancienne Blanchisserie et Teinturerie de Saint-Quentin. Papier à en-tête, 13-01-1928 (AD Aisne. Série 15 R 1174. Dossier n° 5160 - Laborie & Cie).

Bibliographie
  • L'Aisne. L'Illustration Economique et Financière, supplément au numéro du 01/11/1924.

    p.40
  • Qui fabrique Quoi ? Répertoire des industriels et producteurs de l'Aisne. Saint-Quentin : CCI de l'Aisne, [1972].

  • COMITE D'ACTION DES REGIONS DEVASTEES. L'oeuvre de reconstitution et la solidarité française dans les régions dévastées. Comité d'Action des Régions Dévastées, 1925.

    pp. 58-59
  • CELEDA. L´industrie du département de l´Aisne au 1er janvier 1977. Saint-Quentin, [1977].

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1983. C.R.C.I., [1983].

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1988. C.R.C.I., 1988.

  • GROUPEMENT DE PROFESSIONNELS DES INDUSTRIES TEXTILES ET DE L'HABILLEMENT DE L'AISNE. Textil'Aisne un tissu de compétences : l'annuaire 94, 1994.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.