Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne blanchisserie puis teintureries devenues usine textile Saint Frères, puis Guilbert, puis usine liée au travail du bois Bilcoq

Dossier IA00076435 réalisé en 1986

Fiche

  • Vue aérienne, flanc est.
    Vue aérienne, flanc est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • conciergerie
    • atelier de fabrication
    • magasin industriel
    • chaufferie
    • centrale électrique
    • cheminée d'usine
Appellations Saint frères, Guilbert
Destinations usine textile, usine liée au travail du bois
Parties constituantes non étudiées conciergerie, atelier de fabrication, magasin industriel, chaufferie, centrale électrique, cheminée d'usine
Dénominations blanchisserie, usine de teinturerie, usine textile
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Amiens
Hydrographies Basse-Selle la
Adresse Commune : Amiens
Lieu-dit : quartier Saint-Roch
Adresse : 4 rue Colbert
Cadastre : 1984 HZ 80 à 85

Documents figurés :

Edifice à usage de blanchisserie visible sur le cadastre de 1813 (doc. 1), teintureries signalées sur le plan de 1823, puis teintureries visibles sur le cadastre de 1852 (doc. 2).

Usine représentée sur le plan monumental de 1893 (doc. 3).

Sources :

La teinturerie de Thomas Hall est attestée en 1821. Le recensement de 1842 mentionne la teinturerie Brullé. Celui de 1844 mentionne la filature de laine Mangot et Vast (40 ouvriers en 1852), et au Petit Saint-Roch : la filature de laine Acloque, la teinturerie Jean-Baptiste Poulain (30 ouvriers en 1852), et la fabrique de tapis Jean-Baptiste Delétoile (15 ouvriers en 1852). Le recensement de 1852 signale la teinturerie Duflos (10 ouvriers). Travaux historiques :

Terrains occupés depuis la fin du 19e siècle par diverses sociétés de textile : en 1892 par une usine de colorants Labbé Fils et Delisle, puis en 1893 par une usine de teinturerie connue successivement sous le nom de société Roqueboeuf, Cosserat, S.A. Française de Teintures et Apprêts. Les terrains furent rachetés en 1901 à MM. Delassus Famechon et Fils par la société Saint Frères. Reconstruction presque totale de l'usine textile destinée à devenir filature de jute Saint Frères. L'usine resta longtemps inactive avant la reconversion en usine de teinturerie vers 1948 par les Ets Guilbert. Une partie est occupée par les Ets Bilcoq. Extensions réalisées 2e moitié 20e siècle.

Équipement industriel et machines :

1892 : mention d'appareils à vapeur. Centrale électrique construite en 1926.

Évolution des effectifs :

En 1962 plus de 50 salariés.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle, 2e moitié 20e siècle
Dates 1926, daté par source

Ateliers de fabrication en sheds, généralement en brique, à l'exception du groupe nord en béton armé.

La chaufferie et la centrale électrique sont en béton armé, sous toits à longs pans et pignon découvert.

Les magasins industriels (2 corps) sont en brique, le 1er corps sous toit bombé, le 2e sous toit à longs pans à pignon découvert.

Surface du site en m2 : 6070 ; surface bâtie en m2 : 3000.

Murs brique
béton armé
Toit tuile mécanique, tuile flamande mécanique, béton en couverture
Étages en rez-de-chaussée

Dossier établi en 1986 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme, enrichi et mis à jour en 2004 dans le cadre de l'étude topographique d'Amiens métropole.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; M 96856. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.

  • AD Somme. Série M ; M 96848. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.

  • AD Somme. Série M ; M 96715. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.

Documents figurés
  • Amiens. Plan cadastral. Section DD, dite de Beauvais, dessin, Grevin géomètre, 1813 (AD Somme ; 3 P 1162).

  • Nouveau plan d'Amiens, 1823 (BM Amiens).

  • Section D, dite du faubourg de Beauvais, 2e feuille, dessin par Desroches géomètre, 1852 (DGI).

  • Soc[ié]té anon[y]me La Française. Teintures et apprêts, Nouveau plan monumental, 1893 (BM Amiens).

  • Vue aérienne du quartier de l'hippodrome, photographie par Henrard, [s.d.] (AD Somme ; 6 Fi 9508).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.