Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne école communale de Flixecourt (détruite)

Dossier IA80009739 inclus dans La ville de Flixecourt réalisé en 2013

Dossiers de synthèse

Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Picquigny
Adresse Commune : Flixecourt
Adresse : ancienne place, dite Place publique
Cadastre : 1834 A2 623

En 1826, la municipalité de Flixecourt projette la construction d'une nouvelle école qui doit remplacer celle qui se trouve à l'extrémité du cimetière. Le bâtiment vétuste, couvert en chaume, tombe en ruine et n'est plus en état d'être réparé. Il est décidé de reconstruire l'école aux mêmes dimensions en reculant le bâtiment au sud jusqu'à la ruelle, de manière à placer au nord une petite cour, des latrines et un bûcher, et à ménager une cave sous la cuisine et deux chambres dans le comble pour loger un ou deux instituteurs. L'architecte Marest en dresse les plans et devis.

Les dimensions du bâtiment projeté, comprenant un rez-de-chaussée et un étage de comble, étaient de 13,6m de long sur 5,20m de large hors-oeuvre.

Le bâtiment, ouvrant sur le cimetière qui en constituait le seul accès, devait abriter deux petites classes mal éclairées et un petit logement composé d'une cuisine et d'une chambre sous le comble. Les travaux sont adjugés à l'entrepreneur Pierre Legrand, en septembre 1826. La réception des travaux a lieu le 7 décembre 1828.

En 1847, la municipalité vote les crédits nécessaires à la construction d'une nouvelle école de garçons. Le projet est dessiné par M. Pierrut, architecte à Fontaine-sur-Somme. En 1851, le projet d'acquisition de la propriété Bailleul, où devait être construite la nouvelle école, est abandonné. En 1852, la commune se voit accorder un secours de 1000 f par la préfecture, pour la construction de l'école.

En 1873, l'école accueille 145 élèves dans deux classes.

En 1847, une donation est faite à la commune sous condition qu'elle soit placée sous la direction des frères de l'Ecole chrétienne. Ceux-ci s'opposent au projet de surélévation du bâtiment pour installer une troisième classe à l'étage, au motif que toutes les classes doivent être en communication les unes avec les autres, et menacent de se retirer. En mars 1874, ils adressent un courrier au préfet de la Somme pour expliquer leur départ. En juillet 1874, un arrêté préfectoral ferme l'école, déclarée insalubre.

Une propriété sera acquise l'année suivante, place du Plachot, pour y installer une nouvelle école.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1826, daté par source
Auteur(s) Auteur : Marest Jean-Baptiste Charles Joseph Gabriel ,
Jean-Baptiste Charles Joseph Gabriel Marest (1782 - )

Architecte actif à Amiens.

Recensement de 1836 : rue Royale.

1843-1847 : 36 rue Royale.

Recensement de 1856 : 38 rue des Rabuissons.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Legrand Pierre,
Pierre Legrand

entrepreneur - Flixecourt 1827.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
États conservations détruit

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 1703. Flixecourt, administration communale (An IX- 1834).

Documents figurés
  • Projet de reconstruction de l'école de garçons. Plan, coupe transversale et élévation, par Marest, architecte, 1826 (AD Somme ; 99O 1703).

  • Flixecourt. Plan cadastral : section A2, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Fauvel et Mercher géomètres, 1834 (AD Somme ; 3 P 1619/3).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.