Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne école primaire de filles de Flixecourt

Dossier IA80010000 inclus dans La ville de Flixecourt réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de filles
Parties constituantes non étudiées cour, jardin
Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Picquigny
Adresse Commune : Flixecourt
Adresse : 9 impasse de l' Eglise
Cadastre : 1834 A2 ; 2012 AK 154

A Flixecourt, l'instruction des jeunes filles est assurée depuis le milieu du 18e siècle par les religieuses de la Providence de Rouen. Après la Révolution, période durant laquelle l'enseignement est assuré par une personne laïque, l'enseignement est dévolu aux sœurs de la Sainte Famille, qui accueillent les jeunes filles "dans une maison construite à cet effet dans l'ancien potager du prieuré". La commune assure le financement partiel et le fonctionnement de l'établissement. Cette ancienne école, construite en 1743, est visible sur le cadastre napolénien de 1834, à l'est du presbytère, et mentionnée sur le projet de rémanégement du presbytère, réalisé en 1828 par l'architecte Marest. L'édifice, aujourd'hui très restauré (actuel n°5 impasse de l'Eglise), également visible sur les cartes postales du début du 20e siècle, est vendu par la commune en 1854, après l'ouverture de la nouvelle école. Deux institutrices de la Sainte Famille y sont recensées en 1851.

Vu le grand nombre d'enfants, qui s'élève à 180 en hiver, le maire demande, en octobre 1828, le paiement d'une seconde soeur pour l'école de filles. L'école est cependant trop petite pour aménager une seconde classe et le logement de la seconde enseignante doit également être fourni par la commune. En avril 1829, un devis est soumis au conseil municipal pour la construction d'une seconde salle de classe de 6 m de long sur 4 m de large, contre la classe existante.

La commune, qui vient de s'engager dans la reconstruction de l'école des garçons ne peut s'endetter plus lourdement pour la construction d'un bâtiment similaire destiné aux jeunes filles. Elle propose alors de prolonger le bâtiment d'école existant (actuel 5 impasse de l'Eglise), d'affecter à usage de classe une partie de la mairie et réclame un second poste d'enseignante avec un logement supplémentaire.

En 1849, la municipalité est autorisée à faire l'acquisition des propriétés situées entre le presbytère et l'église. L'école de fille est construite après 1854, date d'acquisition des terrains. Le recensement de 1872 indique la présence de cinq institutrices et de trois élèves pensionnaires logés dans l'école. En 1881, y logent quatre institutrices et deux élèves pensionnaires. En 1893, la municipalité envisage à nouveau une extension de l'école de filles. En 1906, trois institutrices sont domiciliées dans l'école. En 1908, l'école des filles est transférée dans de nouveaux locaux. Le bâtiment accueille alors la bibliothèque municipale. En 2009, il est converti en logements locatifs.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Située entre l'église et le presbytère, l'ancienne école de filles est composée d'un bâtiment aligné sur rue et d'une cour, à l'arrière. Le bâtiment en brique, de plan allongé, est couvert d'un toit en ardoise à longs pans et croupes. Il compte un étage carré et présente une élévation à cinq travées. L'entrée est ornée d'un cartouche en agrafe.

La présence de deux portes dans l'axe, sur les façades antérieure et postérieure, indique une distribution intérieure de type ternaire avec un couloir central et un escalier adossé au mur postérieur (baie murée et oculus).

Murs brique
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies école et logement sous un même toit

Construite vers 1854, l'ancienne école de filles de Flixecourt illustre la typologie des maisons d'école comprenant classe et logement sous un même toit. Elle succède à la première école de filles construite au milieu du 18e siècle (actuel n°5 impasse de l'Eglise). Comme dans de nombreux villages de la Somme, l'enseignement était dispensé par les soeurs de la Sainte-Famille. En 1908, l'école des filles est transférée dans de nouveaux locaux.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 1703. Flixecourt, administration communale (An IX- 1834).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1708. Flixecourt. Administration communale, 1870-1939.

Documents figurés
  • Flixecourt. Plan cadastral : section A2, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Fauvel et Mercher géomètres, 1834 (AD Somme ; 3 P 1619/3).

  • Plan d'alignement de la rue de l'église avec indication du presbytère et de l'école des filles, encre et lavis sur papier, par Beaussart, [avant 1830] (AD Somme ; 99 O 1705).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.