Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne école primaire supérieure et professionnelle, actuellement collège Auguste-Janvier à Amiens

Dossier IA80000174 réalisé en 1996

Fiche

Œuvres contenues

  • groupe sculpté : monument à Alphonse Fiquet
Précision dénomination école primaire supérieure
école professionnelle
Appellations Auguste-Janvier
Parties constituantes non étudiées cour, gymnase
Dénominations école, collège
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Lieu-dit : faubourg de Noyon
Adresse : 72 rue Jules-Barni
Cadastre : 1994 DV 8

L'école Auguste Janvier (enseignement primaire supérieur et professionnel) construite en 1902 sur les plans de l'architecte de la Ville François Charbonnier, remplace une première école supérieure de garçons qui fonctionnait au 12 de la rue Sire-Firmin-le-Roux. L'école a été inaugurée le 15 octobre 1905.

Ses bâtiments spacieux et fonctionnels subirent des dégâts importants lors des bombardements aériens d'Amiens en 1918 : une large partie de la toiture fut bouleversée et l'extrémité ouest du bâtiment principal en façade sur la rue Jules-Barni fut complètement détruite ; les salles de dessins et les toitures sur la rue de Cottenchy furent endommagées.

En 1997, le collège fut rénové et une aile nouvelle occupée par la cantine et le gymnase fut construite par les architectes Bernard Valéro et Frédéric Gadan.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle
Dates 1902, daté par source
1997, daté par source
Auteur(s) Auteur : Valéro Bernard, architecte, attribution par source
Auteur : Gadan Frédéric, architecte, attribution par source
Auteur : Charbonnier François, architecte, attribution par source

Le collège se compose d'un parallélogramme avec une cour intérieure et une cour d'honneur en façade fermée par une grille sur un soubassement en brique avec quatre piliers. A chaque extrémité de la grille, un pavillon en briques rouges et jaunes alternées occupe le logement du directeur et celui du concierge. La façade sur la cour d'honneur est percée de fenêtres segmentaires au rez-de-chaussée et de fenêtres rectangulaires coiffées d'un petit fronton triangulaire au 1er étage. Au centre de ce corps de bâtiment est aménagé un porche, en ressaut, voûté en berceau, et formant passage entre la cour d'honneur et la cour de récréation, cour carrée non couverte avec une coursive extérieure desservant les salles de classe de l'étage et protégée des intempéries par une verrière. Le gymnase, en briques jaunes et rouges, éclairé par de grandes baies cintrées et des fenêtres segmentaires est couvert par un toit à longs pans en zinc ; à l'intérieur, une charpente apparente en fer avec clous apparents est supportée par des piliers en briques terminés par des chapiteaux en volutes.

Murs brique
Toit ardoise, tuile, zinc en couverture
Étages 1 étage carré

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 298. Amiens. Administration communale.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Mette Nathalie