Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne église Saint-Georges de Noyon devenue abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul, puis église paroissiale Sainte-Godeberthe (détruite)

Dossier IA00049428 inclus dans La ville de Noyon réalisé en 1986

Fiche

VocablesSaint-Georges, Sainte-Godeberthe, Saint-Pierre, Saint-Paul
Parties constituantes non étudiéespresbytère
Dénominationséglise, abbaye
Aire d'étude et cantonSources et Vallées - Noyon
AdresseCommune : Noyon
Adresse : place
Aristide-Briand
Cadastre : 1831 H 351 ; 1974 AL parcelle non cadastrée

D'après les descriptions de Moët de la Forte-Maison et de Mazière, citées par A. Ponthieux (1912), l'ancienne église Sainte-Godeberthe était orientée, le portail ouvrait à l'ouest. Un oratoire, dédié à saint Georges, est donné en 650 à Godeberthe par la reine Bathilde, pour y fonder un monastère, qui comprenait également un hôtel et deux métairies. Dédiée aux saints Pierre et Paul, l'abbaye est donnée au chapitre de Noyon, en 977. Après la translation dans la cathédrale du corps de sainte Godeberthe, en 1167, l´église devenue paroissiale est dédiée à sainte Godeberthe (première mention en 1257). Elle possédait deux chapelles, l'une dédiée aux apôtres Pierre et Paul, l´autre à sainte Claire. Une fontaine miraculeuse aurait existé sous cette chapelle. Fermée en 1764, en raison de son état de vétusté, elle est réparée et réouverte en 1776. L'église sera vendue en 1791 et démolie pour agrandir la place du Marché. Le presbytère se trouvait rue de l'Abreuvoir. L'église détruite en 1791 est connue par un dessin de Beaucousin. L'édifice, qui peut être daté du 16e siècle, présentait un plan allongé, avec un chœur plus élevé que la nef, et un clocher de milieu. Le grand portail ouvrant sur le chœur, visible sur cette image, semble correspondre au portail emprunté par les évêques lors des cérémonies d'entrée solennelle, évoqué par A. Ponthieux.

Période(s)Principale : 16e siècle
Plansplan allongé
Couverturestoit à longs pans
flèche polygonale
Typologiessanctuaire de porte
État de conservationdétruit

Références documentaires

Documents figurés
  • La face de l'église de Sainte-Godeberthe de Noyon, prise du côté du marché au bled en 1770, phototypie par Berthaud. In Comité archéol. et hist. Noyon : comptes rendus et mémoires lus aux séances, tome X, 1894.

    p. LXXXVI.
  • Noyon. Cadastre napoléonien. Section H, de la ville, 1832 (Hôtel des Impôts, Compiègne).

Bibliographie
  • PONTHIEUX, Alfred. L'ancien Noyon. Recherches historiques et topographiques sur les rues, maisons, hôtelleries et autres établissements de cette ville avant 1790. Chauny, Comité archéol. et hist. Noyon : comptes rendus et mémoires lus aux séances, 1912.

    p. 43-49.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Hérold Michel - Nafilyan Alain