Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne fabrique de serrurerie Derloche-Cantevelle à Ault

Dossier IA00076588 inclus dans Le quartier et la station balnéaire du Bourg-d'Ault réalisé en 1988

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Derloche Cantevelle , Derloche Robert , Bricard
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, écurie, conciergerie, transformateur, cour, logement patronal, jardin, logement d'ouvriers
Dénominations usine de serrurerie
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Ault
Adresse : 45 rue Général-Leclerc , ancienne rue de Friaucourt
Cadastre : 1983 AD 214 à 223, 256 ; 2014 AD 221

L'usine de serrurerie est fondée par Olive Derloche, fils du serrurier Samson Derloche-Belpaume, signalé pour la première fois fabricant de serrures rue des Fonts-Bénis, dans le recensement de population de 1881. En 1895, l'usine est connue sous le nom de Derloche-Cantevelle, dont les initiales figurent sur le pignon de la façade principale. Elle est ensuite dirigée par son fils Gaston Derloche (recensement de 1906, liste électorale de 1910).

Après un incendie en 1930, l'usine est agrandie de deux ailes et rehaussée. L'ensemble est vendu en 1979 à l'entreprise Bricard dont la production sur le site a cessé en 1990. Les anciens bâtiments de fabrication sont aujourd'hui utilisés par la société Véolia. L'inscription FABRIQUE DE SERRURERIE située sur la façade principale lors de l'enquête de 1988 a disparu.

L'atelier de fabrication principal, marqué du chiffre d'Olive Derloche-Cantevelle (DC), comprenait également des magasins sur les deux étages carrés, des espaces de stockage en bois et un second groupe d'ateliers de fabrication à l'est. Les quatre bâtiments, en briques et couverts d'ardoises, construits parallèlement à la rue sous une toiture de sheds. Les écuries étaient édifiées sur rue, accolées au mur d'enceinte.

Équipement industriel :

1895 : mention d'une chaudière.

Effectifs :

Les archives départementales indiquent que l'usine employait 120 personnes juste avant la première guerre mondiale et 60 pendant celle-ci ou elle y fabriquait des gaines relais.

En 1962 : plus de 50 salariés.

En 1990, la surface bâtie du site équivalait à près de 2 000 m2.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

L'ancien atelier de fabrication principal, construit en briques et couvert d'ardoises sous un toit à long pans, est édifié parallèlement à la rue du Général-Leclerc. Celui-ci comporte huit travées sur la façade sur rue dont les baies du rez-de-chaussée sont rectangulaires et de plus grandes dimensions que les arcs en anse de panier du premier étage. Les deux travées centrales marquent un léger avant-corps de bâtiment et comportent plus de modénatures et de décors que le reste du bâtiment. Un corps de bâtiment est établi à l'ouest en briques et couvert d'ardoises sous un toit à long pans. Une série de quatre bâtiments en rez-de-chaussée et à toitures en sheds sont construits à l'est, parallèlement à la rue. Un autre bâtiment, en briques sous un toit à long pans, est accolé au nord de l'ancien atelier principal de fabrication.

Les anciennes écuries établies le long de la rue à l'arrière du mur d'enceinte, ont été détruites au cours des années 2000. L'accès principal se fait toujours depuis la rue via un portail en fer forgé déjà présent lors de l'enquête d'inventaire du patrimoine de 1988.

Murs brique
pan de fer
Toit ardoise, ciment en couverture
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
shed
toit à longs pans brisés
croupe
pignon couvert
croupe brisée
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en équerre

Autres organes de circulations monte-charge
Énergies énergie thermique
énergie électrique
États conservations établissement industriel désaffecté

L'ancienne fabrique de serrurerie Derloche-Cantevelle, qui se signale encore aujourd'hui par sa qualité architecturale, est sans doute construite vers 1880 et complétée par les logements ouvriers en 1885. Elle est dirigée par Olive Derloche-Cantevelle, maire d'Ault en 1895-1896, puis par son fils Gaston Derloche, maire d'Ault de 1900 à 1919, qui achète la maison située au n° 45 de la même rue, puis en 1920 la villa Gauffre (au n° 47) qui devient un deuxième logement patronal. L'usine, rachetée par Bricard en 1979, ferme ses portes en 1990.

Ce dossier de recensement du patrimoine industriel de la Somme, établi en 1988 par Benoit Dufournier , a été mis à jour et enrichi en 2014 et 2017, dans le cadre de l’inventaire topographique du Vimeu industriel.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Kocourek Frédéric-Nicolas
Frédéric-Nicolas Kocourek

Enquêteur externe, chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2014 à 2016.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.