Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne ferme

Dossier IA80007752 inclus dans Le hameau de Wathiéhurt à Lanchères réalisé en 2004

Fiche

  • Vue du logis.
    Vue du logis.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • étable à chevaux
    • remise
    • grange
    • étable
    • hangar agricole
    • laiterie
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées cour, étable à chevaux, remise, grange, étable, hangar agricole, laiterie
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération de la Baie de Somme - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Lanchères
Lieu-dit : Wathiéhurt
Adresse : 592 route de Saint-Valery
Cadastre : 1987 B2 347

D'après l'actuelle occupante des lieux, cette ferme est celle d'un ancien journalier, qui possédait des vaches et des chevaux ainsi que des terres.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , (?)

La parcelle est séparée de la voie publique par un mur-bahut. L'ensemble des constructions est en brique avec un toit à longs pans en ardoise. Le logis occupe le fond de la cour. Long de quatre travées, il possède un rez-de-chaussée augmenté d'un comble à surcroît. La façade est percée de deux portes et de deux fenêtres. Les pièces sont donc accessibles indépendamment depuis la cour. Le décor, similaire pour les étables, est concentré aux linteaux à arc segmentaire, ainsi qu'à la corniche. La laiterie semble avoir occupé la partie orientale du logis, puisqu'une porte indépendante y est percée. Les étables flanquent le logis à l'est, perpendiculairement à celui-ci. Elles sont percées en façade de deux portes et de trois petites ouvertures également à arc segmentaire. Le pignon nord, sur rue, présente une ouverture permettant l'engrangement. Le grenier est également accessible depuis la cour grâce à la présence d'une gerbière. Les écuries, indépendantes, occupent l'ouest de la cour, perpendiculairement à la voie de circulation. Plus hautes que le logis et les étables, elles sont surmontées d'un fenil. La partie nord, destinée au remisage des machines, est augmentée d'un étage en torchis et pans de bois. Les écuries possèdent trois boxes indépendants. Le hangar, situé au sud-ouest de la parcelle, est composé de murs gouttereaux en briques, maintenus par de légers contreforts.

Murs brique
torchis
pan de bois
Toit ardoise
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
noue
pignon couvert
pignon découvert

D'après la couleur de la brique et le profil du décor, cette ferme semble avoir été construite à la fin du 19e siècle. Les écuries sont rarement surmontées d'un étage carré à proprement dit pour le grenier, celui-ci n'occupant généralement que le comble à surcroît.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine - Guérin Inès