Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne mairie et école primaire de Warfusée (actuelle école primaire et médiathèque de Lamotte-Warfusée)

Dossier IA80010320 réalisé en 2016

Fiche

Destinationsmairie, école primaire, bibliothèque
Parties constituantes non étudiéeslogement, cour
Dénominationsmairie, école primaire
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Val de Somme
AdresseCommune : Lamotte-Warfusée
Lieu-dit : ancien village Warfusée-Abancourt
Adresse : rue, de Péronne, place
Publique
Cadastre : 1919 B 79, 80

Les sources conservées aux archives départementales (série O) documentent la construction d'une première école construite en 1866.

Le plan joint à la notice de l'instituteur (99T 3807/819) montre qu'il s'agissait de l'appropriation d'une ancienne ferme, dont le logement était affecté à l'instituteur ; la grange sur la rue ayant été remplacée par un bâtiment à usage de classe et de salle de mairie.

Détruite durant la première guerre mondiale, elle est reconstruite sur les plans et devis de l'architecte A. Guilbert, datés de 1923. A cette date, une école provisoire est installée dans la cour de l'école. Il s'agit d'un baraquement de 15 m. de long sur 8,50 m. de large, à double paroi, couvert en fibrociment, donné par la ville du Havre, que la commune souhaite vendre pour permettre de terminer la reconstruction de l'école (préau et toilettes). Le baraquement n'est toujours pas démonté en mai 1925, bien que l'école soit terminée, comme l'indique une note de l'architecte. La réception des travaux a lieu en 1927.

Le programme comprend une salle de classe à l'ouest et le logement de l'instituteur dans le pavillon central, dont l'accès s'effectue depuis la cour de récréation, et la salle de mairie, à l'est, disposant d'un accès indépendant en pignon. La salle de classe est éclairée par un triplet de baies au nord et au sud. Le logement de l'instituteur comprend salle-à-manger, cuisine, arrière-cuisine et chambre au rez-de-chaussée, deux chambres et un cabinet de toilette à l'étage sous comble, ainsi que des dépendances (petite basse-cour, buanderie et remise à charbon) et un jardin, au nord. Un préau couvert et des toilettes sont disposés au sud-ouest de la cour de récréation. La remise des pompes à incendie occupe l'angle sud-est. Depuis la route, trois portes et portails donnent accès au préau et à la cour.

La construction d'un refuge ou poste de police, dans la cour de l'école, adossé à la remise des pompes à incendie, est votée par la commune en 1929 et réalisée par l'entreprise J. Dupuis de Warfusée.

Le jardin de l'instituteur a été loti et bâti au nord (rue de Corbie).

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1866, daté par source
1923, daté par source
1929, daté par source
Auteur(s)Auteur : Guilbert Albert, Désiré
Guilbert Albert, Désiré (1866 - 1949)

Architecte installé à Paris, 2 rue Pierre-Ducreux, qui possède une agence à Villers-Bretonneux (80), attestée en 1924.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

L'édifice implanté sur une parcelle d'angle ouvrant sur la rue principale et sur la place publique, comprend un bâtiment principal actuellement à usage de médiathèque et de classe, des dépendances au sud de la cour de récréation, et un jardin. La clôture, au sud et à l'est est constituée d'un mur bahut surmonté d'un grillage. L'accès à la médiathèque est signalé par deux volutes.

Le bâtiment principal, en rez-de-chaussée surélevé à étage de comble, est construit en briques et couvert de tuiles mécaniques. Il dispose de plusieurs accès : au sud, depuis la cour de récréation, pour la classe (à l'ouest), pour la médiathèque (au nord et à l'est).

Remaniements observés : porte murée au sud (bâtiment principal), porte murée à l'est et à l'ouest (ancien refuge). Ancien préau fermé et affecté à un commerce.

Inscription : monogramme RF sur le pignon (façade sud).

Mursbrique
Toittuile mécanique
Étagesrez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Typologiesmairie, école et logement sous un même toit

L'architecte A. Guilbert, qui en dessine les plans en 1923, est également actif à Villers-Bretonneux où il est chargé de la reconstruction de la ville.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99O 3823. Warfusée-Abancourt. Bâtiments communaux.

  • AD Somme. Série O ; 99O 3824. Warfusée-Abancourt. Bâtiments communaux.

Documents figurés
  • Commune de Warfusée-Abancourt. Plan de l'école mixte, 1878 (AD Somme ; 99T3807/819).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.