Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne maison de rapport, actuel hôtel de Région

Dossier IA80004473 inclus dans Hôtel de Région réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiéesjardin, puits
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : 23 mail, Albert-Ier, ancien boulevard du
Mail
Cadastre : 1852 J5 96, 97

Les recensements de population de 1841 et de 1856 indiquent que la maison est habitée par François Victor Pinchon, rentier.

Au milieu du 19e siècle (état de sections) elle appartient à l'entrepreneur Pascal Boulenger, qui la fait modifier en 1888. Le cadastre de 1851 figure un logis de plan en L, une petite cour en cœur de parcelle, équipée d'un puits, et un petit jardin en fond de parcelle. Cette maison de rapport, qui sera habitée par l'industriel L. Bréhon (1932), est acquise par M. Lebel, vers 1903. Elle est réunie à l'hôtel voisin (21) par une société d'assurances qui y installe ses bureaux, après la seconde guerre mondiale. Une extension est construite au nord, en 1974, sur l'emprise de l'ancien jardin par l'entrepreneur amiénois Jean Charpentier.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle
Dates1972, daté par source
Auteur(s)Auteur : Charpentier Jean entrepreneur attribution par source
Personnalité : Boulenger Pascal
Boulenger Pascal

Entrepreneur à Amiens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

L'édifice, implanté à l'alignement de la voie, est construit en briques masquées par un enduit d'imitation et couvert d'ardoises. Il compte deux étages carrés et un étage de comble sur un rez-de-chaussée surélevé et présente une façade sur rue à 3 travées. Une logette a été ajoutée à une baie du premier étage. L'accès depuis la rue s'effectue par une porte latérale, dans l'axe de l'aile en retour d'équerre et de la cage d'escalier. Distribution intérieure à deux pièces à feu.

L'édifice communique avec l'ancien hôtel mitoyen. Une extension en rez-de-chaussée a été construite à l'arrière (brique et ossature béton).

Mursbrique enduit d'imitation
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Typologiestype amiénoise (porte dans l'axe de l'aile en retour d'équerre et de la cage d'escalier) à deux étages carrés

La maison construite vers 1840 a fait l'objet d'une rénovation en façade (enduit d'imitation) et adjonction d'une logette, vers 1885. Des lambris d'origine sont conservés dans une ancienne chambre. Elle illustre la typologie des "amiénoises" dans une variante à deux étages carrés, qui caractérise les maisons bourgeoises du milieu du 19e siècle, à Amiens.

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 6 M. Amiens. Recensement de population.

    1841, 1856.
  • AC Amiens. Série 3O. Permis de construire. 3O4/635. 21-23 mail Albert-Ier.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 21/158. Amiens. Etat des sections.

    Section n°5. Quartier de la Préfecture.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.