Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne maison de villégiature, dite Le Souvenir, actuellement hôtel de voyageurs, dit Les Tourelles

Dossier IA80001754 inclus dans Ancienne place forte et ville du Crotoy, actuellement quartier du Bourg réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsLe Souvenir, Les Tourelles
Destinationshôtel de voyageurs
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Ponthieu-Marquenterre - Rue
AdresseCommune : Le Crotoy
Lieu-dit : quartier du Bourg
Adresse : 2 rue, Pierre-Guerlain, 21 rue de l'
Eglise
Cadastre : 1985 AS 119

Maison dite Le Souvenir (actuellement Les Tourelles), construite entre 1897 et 1900 (imposition du cadastre en 1900), pour Gustave Lecocq-Ranson (source : matrices cadastrales) demeurant à Paris. Vers 1902 (imposition du cadastre en 1905), une addition de construction est opérée. A l'origine, le gros-oeuvre de l'édifice, en brique, était apparent et l'espace libre devant la maison faisait partie de la propriété.

Entre 1904 et 1907 (imposition du cadastre en 1907), un kiosque aujourd'hui disparu y est construit (source : matrices cadastrales). La propriété est accessible depuis la rue de l'Eglise depuis la 2e moitié du 20e siècle, à la suite de la destruction d'une maison. La construction accueille actuellement un hôtel de voyageurs.

Le coq sculpté en terre cuite ornant la façade a été trouvé dans le catalogue du céramiste Gilardoni, établi à Choisy-le-Roi (non daté).

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Gilardoni céramiste attribution par analyse stylistique
Personnalité : Lecocq-Ranson Gaston commanditaire attribution par source

Edifice composé de plusieurs corps de bâtiment dont le gros-oeuvre, en brique, est recouvert d'un badigeon rose. Le corps de bâtiment de gauche, qui semble le plus ancien, est élevé sur un étage carré et un étage de comble, et présente trois travées en façade. Le corps de bâtiment de droite, de deux travées, est couvert en terrasse, élevé sur deux et trois étages carrés. Deux tourelles en surplomb donnent l'originalité à l'ensemble. Une travée de deux niveaux a été ajoutée, puis un dernier corps de bâtiment. Un œil de bœuf, percé sur la travée médiane du premier corps de bâtiment, a disparu.

Mursbrique badigeon
Toitardoise, cuivre en couverture
Étages3 étages carrés
Couverturesterrasse
toit à longs pans brisés
flèche conique
Techniquessculpture
Représentationscoq
Précision représentations

Un coq sculpté en terre cuite orne la façade.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 228/9. Le Crotoy, matrices des propriétés bâties (1882-1911).

    case 351
Bibliographie
  • Le Crotoy d'hier. Vie quotidienne au Crotoy de 1860 à 1940. Saint-Valery-sur-Somme : Chemins de traverses, 1988.

    pp. 132-133
  • Tuilerie de Choisy-le-Roi (Seine), Gilardoni Fils et Cie. Terres cuites et grès d'architecture, pièces décoratives. Paris : [s.n.], 3e édition, catalogue n°2, section 1, [s.d.].

    pl. 9
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Justome Elisabeth

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.