Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne minoterie Charles Watelle, puis Danjou et Millot ou Moulins Saint-Martin, puis Grands Moulins de Saint-Quentin

Dossier IA02002833 inclus dans Les établissements industriels et commerciaux de la ville close et des boulevards réalisé en 2005

Fiche

AppellationsDanjou et Millot, Moulins Saint-Martin, Grands Moulins de Saint-Quentin
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, silo, laboratoire, logement patronal
Dénominationsminoterie
Aire d'étude et cantonSaint-Quentinois - Saint-Quentin
AdresseCommune : Saint-Quentin
Lieu-dit : Boulevards
Adresse : 4 à 12 boulevard
Victor-Hugo
Cadastre : 2004 BD 1, 2, 116, 154

Vers 1847, Charles Watelle fait édifier sur ce site une minoterie ainsi qu'une maison d'habitation, en réutilisant sans doute partiellement des bâtiments construits à la fin des années 1820, à l'emplacement des anciens remparts de la ville, bâtiments. Cette minoterie devient la propriété successive de Léon Crapier puis de Louis Henry. En 1864, Henry Museux procède à des extensions. Dans les années 1870, la minoterie est exploitée par la société Danjou Frères, avant d'être reprise en 1881 par la société formée par Léon Sergeant et Armand Millot, puis dès 1882 par une nouvelle société fondée par Achille Danjou et Armand Millot. Des silos sont édifiés vers 1900. Durant les premières années du 20e siècle, l'exploitation est reprise par Eugène Lagnier, puis à la veille de la Première Guerre mondiale par la société des Moulins Saint-Martin, dirigée par M. Bazin. Propriété de la Société Financière de Saint-Quentin, les bâtiments industriels endommagés durant les hostilités sont rapidement restaurés et rééquipés. En 1919, les anciens logements à l'ouest du moulin sont surélevés et transformés en minoterie, tandis que l'ancienne minoterie est transformée en bureaux et ateliers annexes. Une partie des terrains voisins de l'ancien abreuvoir Saint-Martin, situé entre la minoterie et la place Dufour-Denelle, est intégrée au site. Sur ces terrains sont édifiés en 1923 de nouveaux silos, ainsi qu'un logement patronal conçu sur les plans de l'architecte Brassart-Mariage et agrandi par Jules Arduin en 1935. En 1924, Henri Doisy reprend l'exploitation des Moulins Saint-Martin (société Doisy-Huart), puis s'associe avec Albert Messager vers 1934. La minoterie est réorganisée et agrandie en 1941, puis dotée de nouvelles structures de stockage en 1952 et 1960. En août 1969, les Moulins Saint-Martin fusionnent avec la seconde minoterie de Saint-Quentin (Moulin de Tour-Y-Val) pour former les Grands Moulins de Saint-Quentin. Rachetés en 1988 par la Coopérative Céréalière de Reims, propriétaire des Grands Moulins de Reims, les Grands Moulins de Saint-Quentin font aujourd'hui partie du groupe Euromill Nord. La minoterie a été dotée d'un nouveau silo à farine dans les années 1980, et d'un atelier d'ensachage et d'un magasin de stockage en 2000. En 1890, la minoterie est entièrement rééquipée. En1891, elle est dotée de 16 paires de cylindres de 0,65 m, nombre porté à 18 vers 1900. La production est de 70 000 quintaux en 1961, 100 000 en 1967, 125 000 en 1972, 200 000 en 1988. Possédant dès l'origine une machine à vapeur, cette minoterie dispose d'une machine de 110 ch. en 1910. Elle emploie entre 25 et 30 salariés depuis les années 1970.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle , (détruit)
Dates1864, daté par source
1919
1923
1935
1941
1952
1960
2000
Auteur(s)Auteur : Brassart-Mariage agence d'architecture
Brassart-Mariage agence d'architecture

L'agence Brassart-Mariage père et fils, installée à Saint-Quentin (Aisne), est chargée de la reconstruction des équipements publics plusieurs villes de la Somme et de l'Aisne, après la première guerre mondiale. Le bureau de Ham est dirigé par Henry Brassart, architecte saint-quentinois né en 1902, fils de Louis Brassart-Mariage (1875-1933), à qui sont attribués l'ensemble des réalisations de l'agence. Louis Brassart-Mariage est formé auprès de Charles Chérier, architecte à Saint-Quentin. Parmi les réalisations de l'agence figurent les mairies et les écoles de Brissay-Choigny, Remigny, Morcourt,Grugies, Gouy, Tugny-et-Pont, Hinacourt, Ly-Fontaine, Seconcourt, Sequehart. Il est également l'auteur de la reconstruction de la minoterie de Brissay-Choigny.

Maison d'habitation de Louis Brassart-Mariage : 1, rue de l'Etat-Major à Saint-Quentin


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Arduin Jules Louis architecte attribution par source
Personnalité : Watelle Charles commanditaire
Personnalité : Museux Henry commanditaire
Personnalité : Société Financière de Saint-Quentin
Société Financière de Saint-Quentin
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

La minoterie du 19e siècle, en brique peinte, se compose de caves, surmontées d'un rez-de-chaussée et de deux étages carrés. Elle est couverte d'un toit à longs pans en tuile mécanique. L'édifice a été percé après la Première Guerre mondiale d'une vaste porte cochère, embrassant les deux premiers niveaux du bâtiment, sur un quart de sa largeur. Les anciens logements surélevés lors de leur transformation en minoterie se compose de 4 étages carrés. Construits en brique enduite, cet édifice est couvert d'un toit à terrasse. Les anciens logements situés à l'est de la première minoterie, et abritant actuellement le laboratoire, sont en brique. Ils sont dotés d'un étage carré, et couverts d'un toit à longs pans en ardoise. Les silos de 1923, composés de 12 cellules, sont construits en béton armé, à remplissage de briques silico-calcaires. Des briques d´argile forment des motifs décoratifs géométriques. L'extension de la minoterie en 1941 est en béton armé, probablement à remplissage de briques, et couverte en terrasse. Le logement patronal est construit en brique et pierre de taille en calcaire (bandeaux, encadrements de baies, chaînages d'angle, etc.). Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. L'extension utilise les mêmes matériaux. Couverte d'un toit à un pan à croupe et croupe polygonale, elle est dotée d'une vaste lucarne en façade, et percée d'un oculus surmontant un motif floral Art Déco.

Murscalcaire
béton
brique
brique silico-calcaire
enduit
béton armé
pierre de taille
Toittuile mécanique, ardoise, béton en couverture
Étagessous-sol, 4 étages carrés, étage de comble
Couverturesterrasse
toit à longs pans
toit à un pan
croupe
croupe polygonale
Énergiesénergie thermique
produite sur place
Techniquessculpture
Représentationsornement végétal
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Equipement des Moulins Saint-Martin à la veille de la première guerre mondiale

    Expertise des Moulins Saint-Martin, 10 juin 1919.

    Salle des machines :

    - 2 générateurs tubulaires à grille Gadillot

    - 1 sécheur de vapeur Dujardin (Lille)

    - 1 machine à vapeur horizontale à 2 cylindres, compound à condensation système Dujardin

    Rez-de-chaussée du moulin :

    - 3 appareils doubles à 4 cylindres, 220 x 630, constructeur GANZ (6 broyeurs)

    - 4 appareils doubles à 4 cylindres, 220 x 650, modèle B, constructeur BTG (désagrégeurs et convertisseurs)

    - 2 appareils doubles à 4 cylindres, 220 x 750, modèle B, constructeur BTG (convertisseurs)

    - 1 diviseur tambour à 6 pans, 3500 x 800

    - 1 appareil magnétique

    1er étage du moulin :

    - 4 bluteries d'extraction de broyage, 2500 x 800

    - 1 bluterie à 6 pans, 3500 x 1000

    - 1 sasseur Réforme ancien modèle n°4 pour fines et grosses semoules

    - 1 sasseur Réforme n°4 double pour gruaux

    - 1 distributeur à farine de fèves Daniello

    - 5 ensachoirs à farines

    2ème étage du moulin :

    - 2 plansichters BUNGE, n°3, à 5 tamis

    - 1 plansichter BUNGE, n°5, à 5 tamis

    - 1 chambre à farine à pans, avec rateau HOURDAIN

    - 1 rateau HOURDAIN avec sa machine circulaire

    3ème étage du moulin :

    - 3 plansichters BUNGE, n°2, à 6 tamis

    - 2 bluteries centrifuges, tambour de 2500 x 640

    - 2 diviseurs à 6 pans, 2300 x 700

    - 1 bluterie centrifuge, 200 x 740

    4ème étage du moulin :

    - 2 cylindres 6 pans 2500 x 800

    - 1 coffre à 2 tambours

    - 1 coffre rond 4500 x 100

    - 1 cylindre à 6 pans 7500 x 100

    Nettoyage - sous-sol :

    - 1 laveuse Alibert avec 2 cylindres sécheurs n°2bis

    Nettoyage - 2ème étage :

    - 1 colonne à manteau d'émeri de 1200 x 650

    - 6 ensachoirs en bois

    - 1 brosse à blé Gathman

    - 1 trieur système Lhuillier

    Nettoyage - 3ème étage :

    - 1 tarare américain

    - 1 mouilleur automatique genre ROSE

    - 1 séparateur Zig-Zag

    - 1 petit aspirateur

    - 1 grande chambre à poussière

    18 élévateurs simples et doubles.

    AD Aisne. Série R : 15 R 7622 . Dommages de guerre. Dossier n°7622 - Société des Moulins de Saint-Martin.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série - 1911/1926, [les mêmes matrices sont conservées aux archives départementales : AD Aisne. 4 P 691/2 à 9].

    Caisse Financière de Saint-Quentin - Cases 11 à 13
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 24 à 93. Matrices des contributions personnelles et des patentes. 1864-1914.

    années 1891 (1 G 40), 1895 (1 G 44), 1901 (1 G 67/68), 1907 (1 G 74/75) et 1914 (1 G 89/90)
  • AC Saint-Quentin. Série D ; 3 D 85. Correspondance générale - Travail des enfants dans les manufactures - Arrondissement de Saint-Quentin. Liste des manufactures, usines, ateliers et fabriques soumis à la loi du 22 mars 1841. [1869].

  • AC Saint-Quentin. Série O ; 3 O 20. Estimation approximative des unités de vapeur installées dans les usines de Saint-Quentin - [vers 1910].

  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 12. Conseil des Prudhommes - Liste des électeurs : patrons et ouvriers, 1883 à 1886.

    Armand Millot, en activité depuis 1880 (né le 29/09/1856)
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Copie de la matrice générale des contributions. 1961 - 1967.

  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-1 - Boulevard Victor-Hugo. Doisy Houdart (Moulins St-Martin). Construction d'habitation - 1923. Agrandissement d'habitation - 1935. Surélévation de la minoterie - 1941. Doisy & Messager (Moulins St-Martin). Construction d´un silo à blé - 1952. Chambre à farine, cellules en acier, magasins, bureaux - 1960. Modification de façade - 1982.

  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-2 - Boulevard Victor-Hugo. M. Doisy Messager - Chambre à farine, cellules en acier, magasins, bureaux - 1960.

  • AD Aisne. Série M ; 9 M 7. Meunerie : contingentement d'écrasement et répartition de farines, liste des moulins du département, instructions, correspondance - 1937.

  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/10. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    Charles Watelle - Folio 3597 ; registre des augmentations et des diminutions - années 1849 et 1864
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 126. Tribunal de commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1881 - Création de la société Sergeant et Millot - 1882, dissolution de la même société
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 127. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1889 - Régularisation de la société Danjou et Millot créée en 1882 ; 1894 - Prorogation
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 137. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1938 - Création de la SARL Doisy et Messager, Moulins de Saint-Martin
  • BM Saint-Quentin. Fonds local. Annuaires et almanachs.

    années 1855 à 1943
  • AD Aisne. 9409. Industrie - Etudes du Comité d'Etudes et de Liaison Interprofessionnel du Département de l'Aisne - Recensement des industries pour 1960, 1964, 1966 et 1868.

Documents figurés
  • Moulins Saint-Martin - Grains et farines - Danjou et Millot - Saint-Quentin. Papier à en-tête, 24-07-1884 (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 492 - Boulevard Victor-Hugo).

  • Nouveau plan de Saint-Quentin monumental industriel et commercial. Plan imprimé, 75,5 x 106 cm, [1894], par Schneider (dessinateur), H. Rollet (graveur). (Musée Antoine Lécuyer).

  • Exposition de Monsieur Armand Millot. Imprim. mec., 1900. Dans Le département de l'Aisne à l'Exposition Universelle de Paris en 1900. Plouchart, Eugène. Coll. Publications locales du Journal de Saint-Quentin, n° 10 - Journal de Saint-Quentin, 1901. p. 94.

  • Plan indicatif de plusieurs parties de terres des fortifications indiquées en rouge et soumissionnées par M. Fd Ladrierre. Plan, encre et lavis, 28,8 x 23,2 cm, [1813] (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme. Voirie. Dossier n° 241 - Boulevard Henri-Martin.

  • Plans d'alignements tracés suivant l'alignement proposé le 23 juin 1832 et suivants. Planche n° 6. Plan, encre et lavis, 100 x 65 cm, 16-08-1836, par H. Pelletier (géomètre). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; non coté).

  • Terrain de l'abreuvoir Saint-Martin. Plan, encre et lavis, 104 x 66,5 cm, 1 : 1000, 18-10-1848, par A. Carette (géomètre), Cordier (géomètre). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; non coté).

  • Société des Moulins Saint-Martin - 4 - 6 - 8 - 10 Boulevard Victor-Hugo à St-Quentin - Etat en 1914. Tirage de plan, 1 : 100 (coupes) et 1 : 200 (plans), 114 x 88 cm, 24-07-1919, par Brassart-Mariage (architecte). (AD Aisne. Série R : 15 R 1880. Dossier n° 7622 - Société des Moulins Saint-Martin).

  • Société des Moulins Saint-Martin - Maison d'habitation - Bd Victor-Hugo - Mr Bazin propriétaire. Tirage de plan, Plan M 430, 1 : 50, 94 x 52 cm, 17-09-1923, par Brassart-Mariage (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-1 - Boulevard Victor-Hugo. Doisy Houdart (Moulins St-Martin) - Construction d'habitation - 1923).

  • Sté Doisy-Houdart - Mr Messager-Doisy - Transformation de son immeuble Bd Victor-Hugo. Tirage de plan, 1 : 100, 55 x 45 cm, 1-03-1935, par Arduin Jules (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-1 - Boulevard Victor-Hugo. Doisy Houdart (Moulins St-Martin) - Agrandissement d'habitation - 1935).

  • Sté Doisy-Houdart - Mr Messager-Doisy - Transformation de son immeuble Bd Victor-Hugo. Tirage de plan, 1 : 100, 62 x 44 cm, 27-02-1935, par Arduin Jules (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-1 - Boulevard Victor-Hugo. Doisy Houdart (Moulins St-Martin) - Agrandissement d'habitation - 1935).

  • [Plan masse, 1959]. Tirage de plan, 1 : 200, 46 x 71 cm, 27-04-1959, par Arduin Jules (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-2 - Boulevard Victor-Hugo. M. Doisy Messager - Chambre à farine, cellules en acier, magasins, bureaux - 1960).

  • Messieurs Doisy & Messager - Moulin St-Martin à St-Quentin - Aisne - Projet de réinstallation du blutage de la minoterie - Débit environ 350 qx de blé par 24 h. Tirage de plan, plan n° 23001, 1 : 50, 101 x 73 cm, 14-05-1941, par SOCAM (Paris), Arduin Jules (architecte), Ets Thomas Kotland (entrepreneur). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-1 - Boulevard Victor-Hugo. Doisy Houdart (Moulins St-Martin) - Surélévation de la minoterie - 1941).

  • Messieurs Doisy & Messager - Moulin St-Martin à St-Quentin - Bd Victor-Hugo - Plan de transformation du nettoyage. Tirage de plan, 1 : 50, 83 x 63 cm, 24-11-1952, par Arduin Jules (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 624-1 - Boulevard Victor-Hugo. Doisy & Messager - Moulins St-Martin - Construction d´un silo à blé - 1952).

  • Vue aérienne Ville. Photogr. pos., n. et b., 11 h 30, altitude 2600 m, focale 50, format 178 x 238 mm, 21-11-1918 (AD Aisne ; 28 Fi Saint-Quentin 4).

  • [Façade antérieure de la minoterie en juin 1919]. Photogr. pos., n. et b., 18 x 13 cm, 14-06-1919 (AD Aisne. Série R ; 15 R 1880. Dossier n° 7622 - Société des Moulins Saint-Martin).

  • [Les silos à blé construits vers 1900, vus depuis l'ancienne impasse des Moulins Saint-Martin]. Photogr. pos., n. et b., 18 x 13 cm, 14-06-1919 (AD Aisne. Série R ; 15 R 1880. Dossier n° 7622 - Société des Moulins Saint-Martin).

  • [Façade postérieure de la minoterie]. Photogr. pos., n. et b., 18 x 13 cm, 14-06-1919 (AD Aisne. Série R ; 15 R 1880. Dossier n° 7622 - Société des Moulins Saint-Martin).

  • [Chaufferie (premier plan), salle des machines et minoterie (toiture à l'arrière plan) photographiées depuis la cour intérieure]. Photogr. pos., n. et b., 18 x 13 cm, 14-06-1919 (AD Aisne. Série R ; 15 R 1880. Dossier n° 7622 - Société des Moulins Saint-Martin).

  • [Hangar et silos à blé vus depuis la cour intérieure]. Photogr. pos., n. et b., 18 x 13 cm, 14-06-1919 (AD Aisne. Série R ; 15 R 1880. Dossier n° 7622 - Société des Moulins Saint-Martin).

  • Saint-Quentin en 1921 - Le boulevard Victor-Hugo (Rocourt). Imp. photoméc. (carte postale), [1921]. / Photograph. de Lépine (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • [Vue aérienne de la minoterie vers 1989]. Photogr. pos., coul., n° 73, 17,5 x 24,5 cm, [1989] (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

Bibliographie
  • CELEDA. L´industrie du département de l´Aisne au 1er janvier 1977. Saint-Quentin, [1977].

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1983. C.R.C.I., [1983].

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1988. C.R.C.I., 1988.

  • PLOUCHART, Eugène. Le département de l'Aisne à l'Exposition Universelle de Paris en 1900. Coll. Publications locales du Journal de Saint-Quentin - n° 10 - Journal de Saint-Quentin, 1901.

    pp. 92-96
  • Qui fabrique Quoi ? Répertoire des industriels et producteurs de l'Aisne. Saint-Quentin : CCI de l'Aisne, [1972].

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric - Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Chaplain Catherine - Sené Michel