Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne usine d'engrais, puis usine de matières colorantes synthétiques dite Compagnie Parisienne des Couleurs d'Aniline, puis logements d'ouvriers (détruits)

Dossier IA60001668 réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

AppellationsCompagnie Parisienne des Couleurs d'Aniline
Parties constituantes non étudiéeslogement patronal, jardin
Dénominationsusine d'engrais, usine de matières colorantes synthétiques
Aire d'étude et cantonCommunauté d'agglomération Creil Sud Oise - Creil
Hydrographiesl' Oise
AdresseCommune : Creil
Lieu-dit : le Tremblay
Adresse : avenue du
Tremblay
Cadastre : AM 110, 111, 124
Précisionsoeuvre située en partie sur la commune Verneuil-en-Halatte

Charlemagne Cauchois fonde en 1860 dans la vallée de Vaux au bord de l'Oise une fabrique d'engrais et de produits chimiques. Il annexe illégalement à la fin de cette même année, un atelier d'équarrissage pour utiliser la chair d'animaux morts comme matière propre à la confection de ses engrais. Ce sont sans doute à la suite des plaintes successives déposées par les riverains de l'usine et notamment des concurrents qui fabriquent de l'huile animale, que l'usine de Charlemagne Cauchois ferme. Le site est repris en août 1873 par Théodore Coupier qui y installe une usine de fabrication de couleurs (essentiellement de l'indigo) dérivées du goudron de houille. Th. Coupier a mis au point et breveté un système de distillation en vase clos avec chauffage à la vapeur. L'usine est affiliée en 1883 à la toute nouvelle Compagnie Parisienne de Couleurs d'Aniline fondée par la société allemande Meister, Lucius et Bruning basée à Hoechst sur Main dans la banlieue de Francfort. Elle est agrandie en 1884 sous la direction du docteur J.-J. Kock, premier directeur commercial et technique de l'usine. En 1900 un atelier de fabrication d'acide sulfurique est annexé à l'usine. Cinq ans plus tard la direction de l'usine est confiée au docteur Bourcart : celui-ci amorce, en 1908, le projet de construction d'une dizaine de logements, appelés la cité de la Grande Famille, pour ses employés sur la rive droite de l'Oise, face à l'usine du Tremblay. Placée sous séquestre pendant la Première Guerre mondiale, l'usine accueille entre août 1915 et avril 1919 un "dépôt d'éclopés". Les bâtiments de l'usine, désaffectés à partir d'avril 1919, sont transformés en logements d'ouvriers, des maisons sont également construites : les premières locations sont effectives en 1925. Les derniers bâtiments d'origine sont démantelés au début des années 1980. Aujourd'hui il ne reste que deux bâtiments construits au cours de la décennie 1890 à l'écart des ateliers de fabrication (conciergerie) et le logement du directeur situé sur la commune de Verneuil-en-Halatte mais dominant le site de l'ancienne usine.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1860, daté par source
1873, daté par source
1884, daté par source
1900, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Cauchois Charlemagne commanditaire attribution par source
Personnalité : Coupier Théodore commanditaire attribution par source
Personnalité : Kock J.-J. commanditaire attribution par source

La maison du directeur de l'usine est construite en pierre sur un étage carré et un étage de comble. Elle est couverte d'un toit à deux pans en ardoise. Les chaînes d'angle sont en brique. La maison est entourée d'un jardin et de dépendances.

Murspierre
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
État de conservationvestiges
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Creil. Série I ; 5 I 8. Compagnie générale d'électricité de Creil : agrandissement de l'usine, 1913.

    Agrandissement de l'usine de produits colorants, 1883.
  • AC Creil. Série H ; 4 H 26. Réquisitions militaires pour 1916 et 1917 : dossiers 171 à 260.

  • AD Oise. Série M ; sous-série 5M : 5Mp 2454/1. Etablissements insalubres, Creil, 1810-1859. Demande de Charlemagne Cauchois pour l'installation d'une usine d'engrais, 1859-1860.

  • AD Oise. Série M ; sous-série 5M : 5Mp2454/2. Etablissements insalubres Creil, 1860-1875.

    Dossier Coupier, 1875.
  • AD Oise. Série M ; sous-série 5M : 5Mp2456/1. Etablissements insalubres, Creil. 1895-1906.

    Demande d'établir un atelier d'acide sulfurique, 1899.
  • AD Oise. Série M ; sous-série 5M : 5Mp 2457. Etablissements insalubres, 1908-1933.

    Compagnie nationale des Matières Colorantes : demande de déversement des eaux résiduaires dans la rivière l'Oise en 1924.
Documents figurés
  • [Papier à lettre à en-tête de Th. Coupier, établissements insalubres]. 27 mai 1874 (AD Oise. Série M ; 5Mp 2454/1).

  • [Demande de Charlemagne Cauchois pour l'installation d'une usine d'engrais, 1859-1860. Plaintes diverses déposées contre Cauchois entre 1861 et 1867]. (AD Oise ; 5Mp 2454/1).

  • Plan géométrique à l'échelle de 1 à 2500 d'un cercle de 500 mètres de rayon décrit sur les territoires de Creil, Nogent-les-Vierges, Villers-Saint-Paul et Verneuil et ayant pour centre l'usine projetée. Plan dessiné en couleur (terre de Sienne pour les terres labourables, vert pour les prairies), Feuille I, échelle 1/2500e, [vers 1859-1860]. Cauchois (signature). (AD Oise ; 5Mp 2454/).

  • Projet d'une fabrique de produits chimiques. Plan dessiné en couleur, Feuille II [plan d'ensemble de l'usine], échelle 1/200e, [vers 1859-1860]. Cauchois (signature) (AD Oise ; 5Mp 2454/1).

  • Projet d'une fabrique de produits chimiques, [détail des appareils : citernes, étuves à dessiccation, four à carboniser, cheminée]. Plan dessiné en couleur, Feuille III, [vers 1859-1860]. Cauchois (signature) (AD Oise ; 5Mp 2454/1).

  • Usine pour la fabrication des couleurs dérivées du goudron de houille. Commune de Creil, vallée de Vaux ; Etablissements insalubres, plan annexé à la demande de M. Coupier. Plan dessiné en couleur, échelle 0.005m/m, 1er mai 1875 (AD Oise ; 5Mp 2454/2).

  • Plan [détail] d'un cercle de 500 mètres de rayon décrit sur les territoires de Creil, Nogent-les-Vierges, Villers-Saint-Paul et Verneuil et ayant pour centre une usine située près de l'Oise, dans la propriété portant le n°6 du cadastre de Creil. Plan dessiné en couleur, échelle un millimètre pour 2.50 mètres, 19 décembre 1874 (AD Oise ; 5Mp 2454/2).

  • Plan dressé à l'échelle de un millimètre pour deux mètres cinquante centimètres, d'un cercle de 500 mètres de ryaon décrit sur les territoires de Creil, Nogent-les-Vierges, Villers-Saint-Paul et Verneuil et ayant pour centre une usine située près de l'Oise. Plan dessiné en couleur, 1/2500e, Depas (géomètre), 1899 (AD Oise ; 5Mp2456/1).

  • [Plan des nouvelles installations projetées dans l'usine] , dessin, 1899 (AD Oise ; 5Mp 2456/1).

  • Creil (Oise). Le Tremblay. Impr. photoméc. (carte postale), n.et b. (AC Creil ; fonds local).

  • [L'usine du Tremblay]. Impr. photoméc. (carte postale), n.et b. (AC Creil ; fonds local).

  • Creil (Oise). Usine de la Compagnie Parisienne au Tremblay. Impr. photoméc. (carte postale), n.et b. (AC Creil ; fonds local).

  • Marque de fabrique de l'usine de fabrication de matières colorantes. Impr. photoméc., coul., 1916 (AC Creil ; 4H26).

Bibliographie
  • Creil et ses industries. La gazette de Creil. Supplément de janvier 1898.

    p. 13-14.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Oise (c) Département de l'Oise ; (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise - Lorieux Clarisse