Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Armoire dite buffet haut (buffet de présentation ?)

Dossier IM02001851 réalisé en 1999

Fiche

Voir

Dénominations armoire
Aire d'étude et canton Vervins
Adresse Commune : Vervins
Adresse : Eglise paroissiale Notre-Dame , place de l' Eglise
Emplacement dans l'édifice dans la sacristie

Cette armoire ou buffet haut est un meuble civil qui servait peut-être de buffet de présentation. De style rocaille, cette armoire monumentale (tant par sa taille que la qualité de son bâti et de son décor) date de la 2e moitié du 18e siècle. Elle a peut-être été exécutée en Thiérache. Elle est traditionnellement réputée provenir de la Chartreuse du Val-Saint-Pierre dont le mobilier, dispersé à la Révolution, fut partiellement déposé dans l'église Notre-Dame de Vervins au début de l'année 1791. Lors de l'inventaire du 22 janvier 1906, suite à la loi de 1905, l’œuvre est mentionnée comme "armoire chêne sculpté ancienne Louis XV" et donne lieu à une estimation pour la somme de 1000 francs. Elle a gardé la totalité de ses garnitures en fer forgé, en particulier sa serrure et son mécanisme ancien.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Picardie, 02, Braye-en-Thiérache, Chartreuse du Val-Saint-Pierre (incertitude sur le lieu)

Picardie, 02, Thiérache (incertitude sur le lieu)

L'armoire est en chêne, peint faux bois et vernis. Elle comporte deux pieds tournés en forme de boule, les deux pieds postérieurs ont été remplacés par des cales. Les deux battants juxtaposés comportent chacun deux panneaux superposés, le panneau inférieur est mixte, le panneau supérieur chantourné. Le bâti et le châssis sont chevillés. De plan rectangulaire vertical, son plan au sol est légèrement chantourné, et affecte dans son élévation une forme bombée. Son élévation droite est cintrée dans sa partie supérieure, tout comme sa corniche qui est galbée. Les piédroits latéraux sont courbes. La corniche, les montants, la traverse supérieure du bâti, les châssis sont moulurés grand cadre élégi, les panneaux des battants et des côtés latéraux sont moulurés petit cadre élégi. L'armoire comporte un décor en bas-relief dans la masse à motif rocaille et géométrique. Les panneaux chantournés supérieurs des battants comportent en outre un décor à relief gravé. Les garnitures, en fer forgé, sont découpées et ajourées.

Catégories menuiserie
Structures battant, 2, juxtaposé élévation, chantourné pied, 2 plan, rectangulaire vertical élévation, droit, cintré, galbé
Matériaux chêne, en plusieurs éléments, taillé, tourné, chantourné, mouluré, grand cadre élégi, petit cadre élégi, décor en bas-relief, décor à relief gravé, décor dans la masse, peint, faux bois, vernis
fer, garniture, forgé, martelé, ajouré, découpé
Précision dimensions

h = 290 ; lavec les pieds : h = 290 ; la = 192 ; pr = 61.

Iconographies ornement à forme géométrique
ornement à forme végétale, à motif rocaille, coquille Saint Jacques, feuillage, volute, chute végétale
Précision représentations

Les piédroits sont ornés de motifs rocaille à coquille Saint-Jacques et de chutes végétales. Le décor des écoinçons des panneaux et des traverses des battants reprennent ces motifs rocailles agrémentés de rinceaux de feuillage. Les garnitures des serrures comportent un décor géométrique et végétal stylisé imitant le feuillage.

États conservations manque
Précision état de conservation

Les pieds postérieurs ont été remplacés par des cales.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 1972/10/18
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guiochon Xavier-Philippe