Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château de Contay

Dossier IA80000123 réalisé en 1997

Fiche

  • Façade antérieure.
    Façade antérieure.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • parc
    • citerne
    • ferme
    • écurie
    • pigeonnier
    • buanderie
    • remise
Parties constituantes non étudiées parc, citerne, ferme, écurie, pigeonnier, buanderie, remise
Dénominations château
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Villers-Bocage
Adresse Commune : Contay
Adresse : 4 rue du Château
Cadastre : 1935 C 175, 176, 192, 193

Le plus ancien seigneur connu est Raoul de Contay en 1138. Un premier château semble avoir existé en bordure de l'Hallue, il aurait été détruit vers 1636. Le château actuel fut bâti au milieu du 18e siècle pour Barthélémy d'Amiens, ou pour son gendre Gilbert Morel de Bécordel. La date de 1753 est encore inscrite en ancres de fer sur les communs. Le pigeonnier, la buanderie, le logis du fermier et les écuries sont contemporains du château. Au 19e siècle on reprit en partie l'aménagement intérieur du château, et on construisit la citerne dans le parc. Les chambres au premier conservent encore des boiseries du 18e siècle, d'un style assez dépouillé. Les pièces d'apparat en revanche, ont été redécorées sous le Second Empire.

Période(s) Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1753, porte la date

Le château s'élève en bordure de la route Amiens-Arras, qui forme la rue principale du village. Il est entouré d'un parc de 5 ha, délimité par un mur d'enceinte en calcaire et en brique. La propriété comprend plusieurs corps de bâtiments : le château proprement dit, mais aussi ses dépendances, et notamment un corps de ferme à l'ouest. Le corps de logis, précédé d'un jardin en pente, suit un plan en U avec deux ailes en retour d'équerre. Sa façade antérieure est tournée vers le sud-est. Les murs sont en craie sur soubassement de grès, la toiture en ardoises. Les deux façades du corps de logis, vers l'entrée et vers le parc, présentent un large avant-corps central légèrement saillant, couronné par un fronton arrondi. Ce motif est d'ailleurs répété à plus petite échelle au-dessus des portes centrales. Quant aux ailes en retour d'équerre, elles sont plus basses (n'ayant pas d'étage-carré). Un appareillage à refends souligne les angles du corps de logis et de ses avant-corps centraux. La distribution intérieure est classique : pièces de réception au rez-de-chaussée, chambres à l'étage (desservies par un long couloir), cuisines dans l'aile orientale. En ce qui concerne les dépendances, un bâtiment en craie abritant le four et la buanderie s'élève à l'est du château. Dans le parc au nord, se trouve une citerne en briques. Tous les autres corps de bâtiments sont concentrés à l'ouest du château, où ils forment une cour de ferme ouvrant sur la rue par un large porche en craie. Les éléments les plus remarquables de cette cour sont : le logis du fermier, le pigeonnier octogonal et les écuries-garage, construits en craie. La ferme comprend en outre quelques dépendances en brique : écurie, clapier, remise.

Murs calcaire
brique
moyen appareil
Toit ardoise, tuile
Plans plan régulier en U
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures flèche polygonale
toit à longs pans
croupe
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en maçonnerie
Techniques sculpture
Représentations armoiries
Précision représentations

Les armes de Barthélémy d'Amiens sont sculptées au fronton de la façade antérieure.

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Förstel Judith - Platerier Sandrine