Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière Binet-Flandre à Berteaucourt-les-Dames

Dossier IA00076555 inclus dans Le village de Berteaucourt-les-Dames réalisé en 1988

Fiche

Appellations cité Binet-Flandre
Parties constituantes non étudiées remise, cour, jardin potager
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Berteaucourt-les-Dames
Lieu-dit : Harondel
Adresse : 2 à 44 rue Binet , 15 rue Lucien-Peyrat
Cadastre : 1982 AB 277 à 403 ; 2012 AC 33-34, 346-391

La cité Binet-Flandre a été construite en 1892 (date portée) à l'initiative de Joseph Binet, grainetier, originaire de Vignacourt, et son épouse Placidine Flandre, originaire de Berteaucourt, domiciliés rue des Masures. Le nom des commanditaires figure également au-dessus d'un passage menant à une cour intérieure de la cité.

Les recensements de population, conservés aux archives départementales de la Somme, indiquent la présence de 26 logements et de 126 habitants, en 1906.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1892, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Binet Joseph, commanditaire, promoteur, attribution par source

La cité Binet-Flandre forme une petite cité ouvrière dans une rue en impasse, à trois cents mètres environs de l'usine d'Harondel. Elle est constituée de vingt-six logements, similaires à ceux de l'entreprise Saint Frères construits dans les mêmes années. Chaque parcelle comprend le logement sur rue, attenant au suivant, et une courette avec remise servant en même temps de clôture à l'arrière. Les logements, accessibles directement depuis la rue, sont construits en brique et sont couverts d'un toit à lons pans en tuile mécanique. Ils présentent une élévation à deux travées, en rez-de-chaussée avec comble à surcroît, souligné par un cordon de brique à modillons en saillie. Le comble abrite généralement deux chambres. Seules celles donnant sur la rue sont éclairées par une lucarne de toit, parfois agrandie et transformée en chiens-assis à une date ultérieure. Le pan coupé qui occupe l'angle de la cité est percée d'une porte qui donne accès à la cour. Au-dessus de cet accès, une plaque métallique porte la date de 1892 et le nom de la cité : CITE BINET-FLANDRE / 1892.

Murs brique
Toit ardoise
Étages étage de comble
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
croupe
Typologies logement individuel, implantation en rangée, desserte en impasse

Bien que construite en 1892 par un promoteur privé qui lui donne son nom, la cité ouvrière Binet présente les mêmes caractéristiques typologiques d'habitat que les cités inaugurées dans les années précédentes par l'entreprise Saint Frères.

Ce dossier de repérage du patrimoine industriel établi en 1988 a été mis à jour et enrichi en 2009 dans le cadre de l'inventaire topographique du Val-de-Nièvre.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 6 M 93. Berteaucourt-les-Dames, recensement de population, 1881.

Bibliographie
  • LEFEBVRE, François. Une famille d'industriels dans le département de la Somme de 1857 à la veille de la Seconde Guerre mondiale : Les Saint. Approche d'une mentalité patronale. Lille : Atelier National de Reproduction des Thèses, 2000. Th. doct : Histoire : Amiens université de Picardie Jules Verne : 1998.

    p. 223
  • PICARDIE. Inventaire général du patrimoine culturel. Le Val de Nièvre, un territoire à l'épreuve de l'industrie. Réd. Frédéric Fournis, Bertrand Fournier, et al. ; photogr. Marie-Laure Monnehay-Vulliet, Thierry Lefébure. Lyon : Lieux Dits, 2013. (Images du patrimoine ; 278).

    p. 28
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.