Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Dalle funéraire de François de Thézy de Sacquespée et de Jeanne de Chambly son épouse (n° 4)

Dossier IM02000526 réalisé en 1992

Fiche

Voir

Dénominations dalle funéraire
Numérotation artificielle 4
Appellations de François de Thézy de Sacquespée et de Jeanne de Chambly son épouse
Aire d'étude et canton Soissonnais - Villers-Cotterêts
Adresse Commune : Coyolles
Adresse : Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) , place de l' Église
Emplacement dans l'édifice élévation intérieure du mur de façade, au nord de la porte

D'après l'épitaphe qu'on peut lire aujourd'hui, cette dalle funéraire serait celle de François de Thézy de Sacquespée, mort en 1641, et de son épouse, Jeanne de Chambly. François de Thézy était le frère de Françoise de Thézy, épouse de Jean des Fossés, seigneur de Coyolles. Par contrat du 26 février 1625, il avait épousé Jeanne de Chambly, fille du seigneur de Monthenault. Tombé malade à Coyolles chez sa sœur, il y serait mort le 20 septembre 1641 (on lit "mai" sur la dalle), âgé d'environ 40 ans. Ceci explique la présence de cette dalle à Coyolles, dont François de Thézy n'a jamais été seigneur.

D'une étude bien documentée sur les seigneurs de Thézy, il apparaît que Jeanne de Chambly s'est remariée en 1647 avec René des Fossés, seigneur de Coyolles et frère cadet de Jean des Fossés. Mais l'incompatibilité de caractère des deux époux a entraîné en 1665 une séparation de biens et de lieux d'habitation. D'après les registres paroissiaux de Thézy-Glimont (Somme), Jeanne de Chambly (dite également dame des Fossés ou dame de Fouencamps) est morte le 13 avril 1681, âgée d'environ 80 ans, et son corps a été amené au village de Thézy pour être inhumé le lendemain dans la chapelle, selon le désir qu'elle avait exprimé dans son testament.

Ces événements, prouvés par les documents d'archives, ne coïncident nullement avec ce qu'on peut observer et lire sur cette dalle qui, en toute logique, a été réalisée entre le décès de François de Thézy et le remariage de Jeanne de Chambly avec René des Fossés en 1647. En effet, Jeanne de Chambly - dont les armoiries sont entourées de la cordelière des veuves - y est clairement désignée comme "femme du sieur de Thézy". En revanche, on ne comprend pas pourquoi son épitaphe la déclare décédée à Coyolles en 1646. L'épitaphe endommagée, qui a été partiellement regravée - comme en témoigne la graphie des lettres -, a sans doute été mal lue et complétée lors de cette restauration.

Cette dalle, qui faisait partie du pavement de l'église, a été relevée et insérée dans le mur lors de la campagne de travaux des années 1874-1875.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle

La dalle funéraire, de forme rectangulaire verticale, est actuellement encastrée dans le mur occidental de la nef. Elle est constituée d'un seul morceau de calcaire blanc. Sa surface est occupée par la représentation gravée des deux défunts et de leurs armoiries, surmontée d'une brève épitaphe, elle-aussi gravée.

Catégories taille de pierre
Structures encastré, rectangulaire vertical
Matériaux calcaire, blanc, monolithe, taillé, gravé, décor dans la masse, décor à relief gravé
Précision dimensions

Dimensions totales : h = 230 ; la = 100.

Précision représentations

La dalle est divisée en deux dans le sens de la hauteur. Sous les épitaphes se trouve une représentation gravée des deux défunts (à gauche, le mari, François de Thézy de Sacquespée, et à droite, son épouse, Jeanne de Chambly) surmontant leurs armoiries respectives. Les deux personnages sont représentés âgés, debout, de face et les mains jointes.

Les deux écus sont accompagnés, à gauche, d'un heaume et de lambrequins et, à droite, de la cordelière des veuves.

Inscriptions & marques épitaphe, gravé, sur l'oeuvre
armoiries, gravé, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Transcription de l'épitaphe : CI GIST MESSIRE DE TIEZY DE [SACQ]/VESPEE DECEDE / A COYLLIOLLE / AV MOIS DE MAI / L'AN DE GRACE / 1641. PRIES DIEV / POVR LVI ; CI GIST DAME / JEANNE DE CH/AMBLIS FE DUDIT / Sr DE TIEZY DECE/DEE AU MEME LIEV / L'AN 16[4]6.

Armoiries de la famille de Sacquespée : de sinople à l'aigle d'or, à l'épée de sable en bande brochant sur le tout la pointe en bas (ces armes sont ici brisées d'un lambel).

Armoiries de la famille de Chambly : d'argent à la croix engrêlée d'azur, chargée de cinq fleurs de lys d'or, le premier canton chargé d'un écusson de gueules à trois coquilles d'or.

Inscription concernant l'iconographie, gravée dans la partie inférieure : CE SONT LES AR/MES DVDIT DE / SACQVESPEE SR / DE TIEZY ; CE SONT LES AR/MES DE DAME JEA/NNE DE CHAMBLI / FEMME DVDIT SR / DE TIEZY.

États conservations mauvais état
oeuvre menacée
Précision état de conservation

Nombreux éclats et usure de la surface ; forte dégradation de la surface de la pierre due à l'humidité ; il est également possible que l'épitaphe ait été (au moins partiellement) restaurée et regravée, faisant naître un doute sur l'exactitude du texte.

Œuvre intéressante pour l'histoire des seigneurs de Coyolles sous l'Ancien Régime.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • BONNAULT D'HOUËT, Xavier de. Les seigneurs de Thézy, d'après les archives du château. Compiègne : Isidore Toubon, 1912.

    p. 89-110, 158-159.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic ; (c) Département de l'Aisne (c) Département de l'Aisne - Riboulleau Christiane