Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecole des Beaux-Arts et conservatoire de musique d'Amiens

Dossier IA80000168 réalisé en 1997

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • monument aux morts

Voir

  • Groupe sculpté : Le Pardon
Parties constituantes non étudiées monument aux morts
Dénominations école d'art
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : 3 rue Desprez
Cadastre : 1974 XS 50

A. de Calonne (1906) signale la création de l'école régionale des Beaux-Arts, créée en 1884, qui remplace l'ancienne école de dessin, et celle de l'école nationale de Musique, ouverte en 1891. Selon les recherches menées par Nathalie Mette lors de l'enquête de 1997, l'école des Beaux-Arts et de Musique de style Art Déco fut édifiée sur les plans de l'architecte Louis Duthoit en 1930. Dans un avant-projet dressé en 1923, la caserne des pompiers était comprise dans l'ensemble immobilier, mais finalement la municipalité prit la décision d'ôter du programme cette caserne et de donner plus d'ampleur à la salle des fêtes et au Conservatoire de Musique. Après plusieurs projets sans succès, Duthoit présenta en 1927 de nouveaux plans qui furent acceptés par le Conseil municipal sur un budget de 3000000 F. Les travaux furent adjugés le 14 décembre 1927 à l'entreprise Parisy et fils de Paris. Ils commencèrent début 1928 et se terminèrent en mars 1931, peu après la mort de Louis Duthoit. En 1929, Duthoit dut encore apporter quelques modifications à ses plans concernant les salles de cours du Conservatoire de Musique et la terrasse pour l'école des Beaux-Arts. La cour d'honneur fermée par une grille en fer forgé ouvragée avec deux grands porches en pierre, abrite un groupe sculpté en pierre (étudié) d'Albert Roze.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1928, daté par source
Auteur(s) Auteur : Duthoit Louis,
Louis Duthoit (1868 - 1931)

Architecte DPLG, installé à Paris, 150 rue Lafayette, vers 1920.

Fils de l'architecte Edmond Duthoit. Frère d'Adrien Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Parisy et fils, entrepreneur, attribution par source

Le bâtiment est constitué d'un corps central rectangulaire abritant l'auditorium (ancienne salle des fêtes) et de deux bâtiments perpendiculaires en retour d'équerre formant un plan en U (d'un côté l'école des Beaux-Arts, de l'autre le Conservatoire de Musique). Chaque bâtiment possède son entrée indépendante accessible par trois degrés. Ces portails en fer forgé ouvragés de motifs géométriques de style Art Déco sont surmontés d'auvents en pierre incrusté de pavés de verre circulaires. Ceux des ailes perpendiculaires sont dotés d'un bandeau portant l'inscription en relief de la destination du bâtiment : école de Musique ou école des Beaux-Arts. Le bâtiment central est éclairé par deux grandes baies cintrées garnies de verrières abstraites, surmontant les deux grands portails d'entrée, abritée par des voussures en ressaut et deux frontons cintrés en pierre garnie d'un bas-relief avec masques de comédie (grimaçant et souriant) entouré de fleurs stylisées. Très inspiré du style Art Déco, la décoration du bâtiment se compose de masques de comédie, de bas-reliefs en pierre intégrés à l'architecture, représentant les allégories du dessin et de la musique, de frises de denticules et de frises géométriques de mosaïques dorées et polychromes. L'intérieur de l'édifice est sobre et quasiment dépourvu de décoration. Seul reste une grande mosaïque représentant un soleil au dessus de la scène dans l'auditorium (ancienne salle des fêtes) et un monument aux morts en pierre au rez-de-chaussée de l'ancienne école des Beaux-Arts.

Murs brique
béton
Toit béton en couverture
Étages 2 étages carrés

Ce dossier établi par Nathalie Mette en 1997 lors d'une enquête thématique sur les édifices civils et édilitaires d'Amiens a été mis à jour et enrichi par Isabelle Barbedor en 2002 dans le cadre de l'inventaire topographique d'Amiens métropole.

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • CALONNE, A. de. Histoire de la ville d'Amiens au XIXe siècle. Bruxelles : éditions culture et civilisation, [1906] réed. 1976.

    p. 440-441
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Mette Nathalie - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.