Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École primaire et mairie d'Havernas

Dossier IA80009694 inclus dans Le village d'Havernas réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • préau
    • cour
    • mur de clôture

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées préau, cour, mur de clôture
Dénominations mairie, école primaire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Havernas
Adresse : 1 rue de la Bassée
Cadastre : 1993 B1 156

Avant la construction de l'école, l'instruction est assurée par les maîtres d'école dans leur propre maison. On connaît ainsi le nom de Firmin Demetz, magister et greffier (décédé en 1754), et de Jean-François Petit, clerc laïc, chantre et maître d'école de la fin de l'Ancien Régime jusque vers 1820. Frédéric Bouchez (vers 1822-1841) puis son fils Frédéric-Edouard (1841-1880) enseignent à leur tour dans leur maison, avant l'installation dans la nouvelle école en 1848. Le recensement de 1836 mentionne deux instituteurs : Nicolas Parfait Rambour, 30 ans, et Frédéric Bosseron, 38 ans, celui de 1851 ne mentionne plus que Nicolas Parfait Modeste Rambour, 45 ans, domicilié rue de Vignacourt.

En 1872, deux instituteurs sont à nouveau mentionnés dans le recensement de population : Frédéric Edouard Bouchez, 49 ans, rue de la Plaine, et Chrysome Rambour, 38 ans, rue d'Amiens. En 1881, un nouvel instituteur, Octave Elisée Toulet, est signalé rue de la Plaine. Frédéric Edouard Bouchez, retraité, est installé dans la maison qu'il a fait construire rue Verte.

En 1844, l'instituteur Bouchez avait proposé un premier projet, consistant en une salle de classe d'environ 42 m2, éclairée par quatre fenêtres, deux en façade sur rue (à guillotine) et deux sur les côtés, et une petite chambre attenante d'environ 9 m2, accessible depuis la salle de classe et éclairée par une fenêtre.

Le plan et la coupe présentent le grand intérêt de figurer très précisément l'emplacement et la taille des bancs et des tables, la grille qui sépare le côté des garçons et celui des filles. On peut observer qu'au fond de la classe, il y a simplement deux bancs, alors que les rangs plus proches de l'estrade comportent également des tables.

Le 26 août 1847, le conseil municipal décide la construction d'un bâtiment à usage d'école et de salle de mairie.

Le plan retenu, anonyme, proposant un bâtiment à étage, est également attribué à l'instituteur Frédéric Edouard Bouchez, ce que tend à confirmer la représentation d'un petit personnage, auto-portrait, à la lucarne du toit. Le projet comprend au rez-de-chaussée une salle de classe, cuisine et fournil du logement de l'instituteur, qui comprend également deux chambres à l'étage, où sont également situées la salle de mairie et le cabinet des archives.

La salle de classe est éclairée par quatre fenêtres. Elle contient quatre rangées pour les filles et cinq rangées pour les garçons. Des latrines sont également représentées à l'extérieur, contre le mur est.

Les travaux sont réalisés en 1849 et 1850.

La notice de l'enquête de 1878 indique que l'école a été construite sur les plans de l'instituteur communal Frédéric Edouard Bouchez. La légende des plans indiquent des petites modifications par rapport au projet : l'une des deux chambres de l'étage fait office de cabinet, et le fournil attenant à la cuisine est utilisé comme chambre.

Ce document montre également l'implantation des jardins, au nord et de la cour, au sud.

Des dépendances ont été ajoutées après 1880. Le jardin de l'instituteur a été remplacé par une cour dans laquelle un préau en béton a été construit dans les années 1950, contemporain du bâtiment préfabriqué destiné à abriter les classes.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle
Dates 1847, daté par source

Situé sur la parcelle triangulaire située entre la route d'Amiens et la rue de la Bassée, l'édifice comprend un bâtiment à étage carré, construit en brique et couvert d'ardoises, et une cour, au nord, dans laquelle sont construits un préau couvert de tuiles, et un bâtiment, en rez-de-chaussée, en préfabriqué qui abrite les classes (rue de la Carrière).

Murs brique
Toit ardoise, tuile
Étages 1 étage carré, en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies école, mairie et logement sous un même toit
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2130. Havernas. Administration communale, avant 1869.

    Construction de la mairie-école, 1844-1850.
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2131. Havernas. Administration communale, 1870-1939.

    construction de dépendances pour l'école et le logement de l'instituteur, conseil municipal du 5 décembre 1880.
Documents figurés
  • Plan de l'école à construire à Havernas, dessin à l'encre et à l'aquarelle sur papier par Bouchez, instituteur, vers 1844 (AD Somme ; 99 O 2130).

  • Plan de la maison commune d'Havernas dressé après son entière confection, dessin à l'encre et à l'aquarelle sur papier, vers 1847 (AD Somme ; 99 O 2130).

  • Havernas. L'école, carte postale, Patou éditeur, avant 1911 (coll. part.).

  • Havernas. L'école, carte postale, Simonnin photographe-éditeur, avant 1912 (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.