Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale de l'Assomption de la Vierge de Cachy

Dossier IA80003432 réalisé en 2016

Fiche

Vocables Assomption de la Vierge
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Corbie
Adresse Commune : Cachy

Selon le dictionnaire historique et archéologique de la Picardie (1909), l'église en pierre "sans caractère", qui présentait de nombreuses reprises en briques, avait un portail à mouluration du 16e siècle et un clocher daté 1713. Elle conservait des fonts baptismaux du 13e siècle, une statue de la Vierge (en pierre) du 15e siècle, un maître-autel du 18e siècle (style Louis XV) et les vestiges d'une grille fermant le choeur, également du milieu du 18e siècle.

Jean-Baptiste Jouancoux (1884) indique que le villa et l'église ont beaucoup souffert durant le combat de Cachy, en 1870.

Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que le choeur est reconstruit sur des plans de l'architecte Victor Delefortrie (devis et plans 1875).

Le dossier de dommages de guerre établi par Louis Duthoit en donne une description : "Cette église entièrement démolie est à déraser. Elle était construite en moellon et en brique. Les encadrements des baies et les couronnements en ogive étaient en pierre. La porte d'entrée était cintrée en anse de panier avec une accolade moulurée, en pierre. Les contreforts étaient en partie en pierre et en brique, la couverture était en ardoises dans pentes et à pans à l'extrémité pour former l'abside avec gouttières et tuyaux de descente. Au-dessus de l'entrée clocher en ardoises avec flèche en fer et coq en bronze - clocher carré dans la partie basse et à huit pans dans la partie haute - horloge. Le sol intérieur était dallé en pierre, les murs étaient enduits et peints à la chaux, la charpente était apparente et peinte - charpente pour cloche.

Au fond de la nef autel en pierre et marbre.

A l'entrée tambour en menuiserie avec deux portes - au centre chaire à prêcher en menuiserie".

Les plans montrent que les murs de la nef étaient plus épais que ceux du choeur. L'édifice mesurait 24 m de long sur 7,25 m de large et présentait un chevet à pans coupés

Les dommages de guerre sont insuffisants "aussi bien pour la construction que pour le mobilier", si bien que la surface totale est ramenée à 192 m2 (au lieu de 250 m2) et on utilise les matériaux les moins coûteux : brique, enduits de ciment en remplacement de la pierre, carrelage de carreaux de Beauvais au lieu de dalles de pierre. L'église est reconstruite sur des plans de Louis Duthoit, datés de 1924. Le mauvais remblaiement du terrain entraîne des travaux supplémentaires en 1925.

Le mobilier, réduit au strict nécessaire, est réalisé sur les dessins de Louis Duthoit (devis et premiers dessins en 1926 (ambon, bénitier, autel, fonts, chasublier) et 1927 (18 bancs, siège de célébrant et deux tabourets d'enfant de choeur). Le mobilier est exécuté par Buisine de Lille (meubles en chêne), Gaudin (chemin de croix en mosaïque, garniture de croix et chandeliers) et Tembouret pour les verrières (losanges de verre teinté avec bordure de couleur).

Période(s) Principale : 16e siècle, 1er quart 18e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1713, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Duthoit Louis,
Louis Duthoit (1868 - 1931)

Architecte DPLG, installé à Paris, 150 rue Lafayette, vers 1920.

Fils de l'architecte Edmond Duthoit. Frère d'Adrien Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église, orientée est implantée au centre du village, sur une vaste parcelle enherbée. Construite en briques et couverte d'ardoises, elle présente un plan allongé, un clocher porche et un chevet à pan coupé. La sacristie est accolée au mur sud du choeur. Le portail occidental est protégé par un auvent formant porche.

Murs brique
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
croupe polygonale
flèche polygonale
Typologies reconstruit au même emplacement, style néo-roman stylisé, clocher-porche

Reconstruite au même emplacement en 1925, sur les plans de l'architecte Louis Duthoit, l'église de Cachy présente de grandes similitudes avec l'édifice détruit durant la première guerre mondiale. L'ancienne église, qui conservait des parties du 16e siècle, avait fait l'objet de remaniements importants au 18e siècle. Elle avait également été en partie reconstruite en 1875, sur les plans de l'architecte Victor Delefortrie, suite aux dommages causés durant le combat de Cachy, en 1870.

Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • DOMMAGE DE GUERRE - Eglise de Cachy

    COMMUNE DE CACHY - EGLISE

    DEGATS MOBILIERS

    • Chasuble drap d’or doublée satin rouge
    • Chasuble blanche et broderie
    • Chasuble violette usagée
    • Chasuble satin brodé (noir)
    • Chasuble soie jaune et or
    • Chape jaune et or pour célébrant
    • Chape jaune et or pour chantre
    • Chape jaune et or pour chantre
    • Chape noire pour célébrant
    • Chape noire pour chantre
    • Chape noire pour chantre
    • Un drap mortuaire velours
    • Un drap mortuaire, applications argent
    • Aube en tulle brodé
    • Aube en mousseline
    • Aube en guipure
    • 2 surplis
    • 4 surplis de chantre
    • 2 soutanes rouges d’enfants de chœur
    • 4 surplis enfants de chœur à l’italienne
    • 2 surplis enfants de chœur en dentelle
    • 2 surplis enfants de chœur en nansouk
    • 2 camails rouges, fourrures blanches
    • 2 calottes rouges
    • 2 calottes noires
    • 2 consoles banc royal de Belgique
    • 6 chandeliers en fonte de fer doré, style gothique
    • 6 vases porcelaine pour recevoir bouquets
    • 2 bouquets de fleurs artificielles
    • 1 corbeille de fleurs
    • Groupe en bois doré surmontant l’autel
    • Christ du maître-autel, bronze argenté hauteur 0,50
    • 2 corbeilles avec feuillages verts
    • 2 anges portant corbeilles de fleur en plâtre
    • 1 fauteuil de célébrant style Louix XV
    • 2 tabourets d’enfants de chœur
    • Estrade pour fauteuil du célébrant et des acolytes
    • Bannière de la Vierge
    • Bannière du St Sacrement
    • Tapis moquette bon état
    • 2 tables de communion mobiles
    • 2 nappes de communion de 2,00
    • Croix processionnelle, bronze argenté
    • Statue de N.D. de Lourdes 1,30 polychromée
    • Statue Ste Catherine
    • Statue St Pierre
    • Statue Sacré-Cœur
    • Statue St Joseph
    • Statue Ste Anne
    • Statue Vierge pierre du XVe siècle polychromée [classée]
    • Statue St Eloi bois haut 0,30
    • Statue Vierge de procession en bois doré
    • 2 couronnes métal doré et pierres
    • Tableau Le Christ et Marie-Madeleine 1,00 X 0,60
    • St Nicolas peinture sur bois évalué
    • 2 lustres anciens Louis XV avec cristaux
    • 3 lampes à pétrole cuivre bronzé
    • Lampe de sanctuaire, bronze doré
    • Harmonium acheté d’occasion
    • Calice en argent
    • Petit ciboire en argent (viatique)
    • Patère en vermeil
    • Ostensoir en bronze doré, ht 0,50 en vermeil
    • 3 canons d’autels neufs
    • 3 canons d’autels neufs
    • Missel maroquin rouge, tranches dorées
    • Missel recouvert en veau
    • orte missel en bois
    • 4 nappes d’autel neuves
    • 4 nappes d’autel neuves
    • 4 nappes d’autel neuves
    • 2 devants d’autels au crochet et guipure
    • 6 amicts
    • 6 purificatoires
    • 6 manuterges
    • 2 burettes cristal sur plateau cristal
    • 2 bassinets métal argenté
    • Bourse étoffe
    • Encensoir cuivre argenté avec navette
    • Encensoir cuivre argenté avec navette
    • Goupillon et bénitier
    • Baiser de Paix en bronze argenté
    • Crèche et ses accessoires
    • Triangle de lumières pour obsèques
    • 2 tréteaux et ses catafalques
    • 6 chaises
    • 2 sièges de chantre à dossiers
    • 30 bancs d’homme en chêne à petits balustres long 2,50 m
    • 30 bancs de femme id à 1,25 m
    • Buffet en chêne
    • Armoire faisant le derrière de l’autel
    • 2 candélabres 7 bougies bronze doré avec lys d’or
    • 2 candélabres 3 bougies, bronze doré avec roses en porcelaine
    • 2 candélabres à 2 bougies bronze doré
    • 2 chandeliers ordinaires argentés
    • 2 chandeliers ordinaires vernis or
    • 2 chandeliers d’acolyte
    • 1 dais évalué
    • Dessus des fonts baptismaux
    • Couvre autel velours rouge et tapisserie neuf
    • Hallebarde de Suisse
    • Canne de Suisse
    • 2 corbeilles osier pour le pain bénit
    • 2 lutrins
    • 2 livres de plain chantre
    • Livre office des morts
    • Livre Rituel
    • Livre Evangiles
    • Echarpe de bénédiction
    • Escabeau à 3 marches en chêne
    • Echelle double long 4,00
    • Glace de 0,30

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 979. Cachy. Administration communale (1870-1939).

  • AD Somme. Série R ; 10 R 263. Dommages de guerre 1914-1918. Cachy.

Documents figurés
  • Cachy. Plan cadastral, section B, 1809 (AD Somme ; 3 P 1576/3).

  • Eglise de Cachy (Canton de Sains), d'après nature, dessin, par Oswald Macqueron, 1871. (BM Abbeville ; Bov. 22).

  • Cachy - Somme. [Ancienne] église, élévation et coupe, Louis Duthoit, 1920 (AD Somme ; 10 R 263).

  • Cachy - Somme. [Ancienne] église, plan au sol et élévation latérale, Louis Duthoit, 1920 (AD Somme ; 10 R 263).

  • Eglise de Cachy (Somme). Reconstruction. Façade principale, Louis Duthoit, 1924 (AD Somme ; 99 O 879).

  • Eglise de Cachy (Somme). Reconstruction. Façade latérale, Louis Duthoit, 1924 (AD Somme ; 99 O 879).

  • Eglise de Cachy (Somme). Reconstruction. Plan au sol et coupe latérale, Louis Duthoit, 1924 (AD Somme ; 99 O 879).

  • Eglise de Cachy (Somme). Reconstruction. Coupe longitudinale, Louis Duthoit, 1924 (AD Somme ; 99 O 879).

  • Eglise de Cachy (Somme). Mobilier, Louis Duthoit, 1926 (AD Somme ; 99 O 879).

  • Eglise de Cachy (Somme). Croix du maître-autel, Louis Duthoit, 1926 (AD Somme ; 99 O 879).

Bibliographie
  • SOCIETE DES ANTIQUAIRES DE PICARDIE. Dictionnaire historique et archéologique de la Picardie. Tome I : Arrondissement d'Amiens, cantons d'Amiens, Boves et Conty. Amiens : Société des antiquaires de Picardie, 1919. Réed. Bruxelles : Editions culture et civilisation, 1979.

    p. 186-188.
  • JOUANCOUX, Jean-Baptiste. Souvenirs de l'invasion. Le combat de Cachy (27 novembre 1870). Amiens, 1884.

    28-29.

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.